Le réalisateur de The Witcher 3 ouvre le studio Rebel Wolves, et prévoit un RPG AAA dark fantasy

Rebel wolves 1

Quelques mois après la sortie de Cyberpunk 2077, alors que CD Projekt Red était en pleine tourmente médiatique, on apprenait que le réalisateur de The Witcher 3, Konrad Tomaszkiewicz, avait quitté le studio suite à des accusations d’intimidations. Après une enquête, l’intéressé avait été déclaré non coupable, mais avait tout de même souhaité quitter le studio, déclarant vouloir travailler sur lui-même pour s’améliorer, afin de ne plus causer de tort à ses équipes. Il rebondit désormais avec de nouveaux partenaires et annonce aujourd’hui la création d’un nouveau studio, Rebel Wolves.

Les rebelles de CD Projekt ?

Konrad Tomaszkiewicz s’est notamment entretenu avec GamesIndustry.biz pour donner plus de détails sur la création de ce nouveau studio. Sans surprises, on retrouve dans l’équipe de nombreuses personnes ayant œuvré chez CD Projekt par le passé, que ce soit sur la série The Witcher ou Cyberpunk 2077, voire même Thronebreaker, tandis que d’autres artistes ont travaillés sur Shadow Warrior 2.

Derrière ce nom se cache une soif de RPG, et c’est pour cela que l’on apprend que Rebel Wolves est actuellement à l’œuvre sur un RPG AAA, dans un univers de dark fantasy, qui sera conçu sur le moteur Unreal Engine 5. Il se déroulera dans un tout nouvel univers, et serait centré sur son histoire, avec une sortie prévue sur PC et consoles next-gen.

Concernant le ton de ce nouveau jeu, il déclare :

« Nous voulons recréer le sentiment procuré par les sessions de jeux de rôles papiers, où les options sont sans limites, où le monde réagit à vos choix, où chaque décision compte. »

Malgré l’ambition de ce projet, Konrad Tomaszkiewicz précise que l’esprit du studio se voudra être indépendant, tout en déclarant avoir appris de ses erreur. Il précise que « l’équipe sera toujours prioritaire » par rapport au jeu, et veut donner envie à de nombreux talents de les rejoindre, sans pour autant viser la taille d’un grand studio. Avec une douzaine d’employés actifs pour le moment, Rebel Wolves veut grossir jusqu’à 80 talents d’ici les prochaines années.

Et lorsqu’on lui demande s’il est intéressé par les NFT, il déclare : « C’est vraiment simple. Nous n’en n’aurons pas dans nos jeux. Jamais. »

Voilà donc un nouveau studio à suivre de très près, qui ne donnera sans doute des nouvelles que dans quelques années. On découvre d’ailleurs une première image promotionnelle pour la création du studio, visible ci-dessous.

Rebel wolves key art 2

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.