Nintendo : vers un modèle payant à l’acquisition pour les apps mobiles

Nintendo : vers un modèle payant à l’acquisition pour les apps mobiles
Shigeru Miyamoto s'exprime sur le modèle économique des applications mobiles de l'entreprise nippone.

Shigeru Miyamoto, véritable pilier de l’univers du jeu vidéo et visage créatif de Nintendo, invite l’industrie à « cesser de dépouiller les joueurs ». Plutôt que de se baser sur un modèle free-to-play proposant des achats in-game à outrance, le game designer souhaite diriger l’offre mobile de la firme vers un modèle payant à l’acquisition. À condition bien sûr que le tarif demandé ne soit pas trop élevé.

Du pay-to-play pour éduquer les nouveaux joueurs

Miyamoto voit en ce modèle économique une façon d’habituer les nouveaux fans à payer un jeu en une fois, comme on le ferait sur une console standard. Il ajoute :

Nous avons de la chance d’avoir un marché si grand. Notre vision, c’est que si l’on peut livrer des jeux à prix raisonnable à un maximum de personnes, nous ferons d’importants profits.

Il semblerait donc que Nintendo tâtonnait le marché jusqu’ici, en proposant du F2P (Fire Emblem Heroes, Animal Crossing : Pocket Camp…) comme du P2P (Super Mario Run). Le chemin à emprunter semble désormais plus clair pour les dirigeants de l’entrprise japonaise.

Shigeru Miyamoto admet cependant, à vue des résultats financiers apportés par Super Mario Run, que ce système est encore à parfaire :

Je ne peux pas dire que notre modèle économique à prix fixe a été un vrai succès. Mais nous allons continuer à le pousser vers l’avant jusqu’à ce qu’il soit établi. De cette façon, tout le monde peut développer des jeux au sein d’un environnement confortable. En déployant nos efforts pour toucher le maximum de gens avec nos softs, nous pourrons continuer à booster notre offre mobile.

Rappelons que le nouveau président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, avait déclaré que le marché du jeu mobile serait désormais une priorité pour eux. De nouveaux titres sont déjà prévus, à l’instar de Mario Kart Tour, prévu pour mars 2019. De même, Dragalia Lost se fera une place sur iOS et Android plus tard dans l’année, en Europe comme en Amérique du Nord.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
28 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp