Harry Potter : Hogwarts Mystery est un franc succès

Harry Potter : Hogwarts Mystery

Avec une licence pareille, il fallait bien que ce titre mobiles explose les scores un jour !

Il y a vingt ans de cela, les téléphones mobiles n’en étaient qu’à leurs balbutiements, ne servant qu’à envoyer des messages textuels, ou à passer des coups de fil. Parfois, vous aviez même la chance de pouvoir jouer à Snake, selon votre modèle. Mais difficile à l’époque d’imaginer ce que deviendrait ce marché désormais si florissant. Idem, désormais si vous désirez vous frotter à Snake, vous en trouverez une multitude de versions sur le store de votre smartphone… Bien entendu, avec cette évolution sans précédent débarquent de très gros chiffres.

Harry Potter : Hogwarts Mystery rapporte gros

Avec l’explosion de titres chronophages et particulièrement rentables, comme le très médiatisé Pokémon GO, ou encore Clash of Clans, il semble logique que tout le monde veuille désormais sa part du gâteau. Ainsi, il ne fut pas étonnant de voir débarquer de nombreuses licences sur mobiles, avec récemment Jurassic World : Alive, et bien évidemment Harry Potter : Hogwarts Mystery. Un titre qui ne met pas tout le monde d’accord, mais qui rencontre en toute logique un succès fulgurant.

Et par succès, on parle tout de même de près de 55 millions de dollars engrangés depuis sa sortie en avril dernier. Un chiffre tout simplement énorme pour un titre free-to-play, bien que l’on soit à des années lumières de ce qu’a rapporté Pokémon GO, qui flirte quant à lui avec les 2 milliards de dollars sur deux années de vie. Bien entendu, les deux jeux ne sont pas comparables.

Quoiqu’il en soit, ce nouveau jeu Harry Potter rencontre visiblement un franc succès, avec tout de même plus de 3 millions de joueurs à travers le monde. Quoique, tout particulièrement aux Etats Unis, puisque près de 50% d’entre eux proviennent du nouveau continent. Désormais, les yeux se tournent vers le prochain titre de la licence, toujours sur mobile, un certain Wizards Unite, au concept très proche de celui de Pokémon GO. Et pour cause, il est lui aussi développé par Niantic

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
46 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp