Battlefield V – Nouvelles impressions après la beta ouverte

Battlefield V

Lorsque nous avions pu nous y essayer au début de l’été, Battlefield V nous avait déjà fait bonne impression. Ces impressions se sont rapidement confirmées lors de notre prise en main du jeu à la Gamescom. Oui, cet épisode sent très bon. Il a ce parfum de la réussite saupoudré de souffre et de charbon. La beta ouverte était donc une bonne occasion pour nous de revenir sur le jeu une dernière fois avant sa sortie récemment repoussée au mois de novembre.

Nouvelle session de jeu sur Battlefield V

Battlefield V

Le moins que l’on puisse dire après plusieurs heures sur la beta, c’est que cette décision était nécessaire. Oui, sûrement qu’une place entre CoD et Red Dead Redemption 2 ce n’est pas idéal, même pour Battlefield. Pourtant c’est aussi pour peaufiner leur jeu que DICE a pris cette décision. L’optimisation a encore fait un grand pas en avant (reste à voir ce que ça donnera avec le ray-tracing), mais il reste encore beaucoup de choses à régler. Outre les évidents problèmes de latence, il y a encore énormément d’éléments qui peinent à s’afficher correctement. C’est particulièrement un problème dans un jeu où des explosions gigantesques arrachent des maisons presque entières et que tout ce qu’on voit de notre côté c’est une maison qui clignote vaguement. Le pire reste d’être pris dedans ou de se faire renverser sans avoir la moindre idée de ce qu’il se passe. À côté de cela, le titre doit encore faire des efforts pour inciter les joueurs à rester en escouades et à s’entre-aider. Bien sûr DICE ne peut pas tout faire à la place des joueurs, mais il n’est pas encore très évident de communiquer avec son escouade ou même d’avoir une idée précise de leur emplacement et leur état.

Battlefield V

Ces quelques soucis techniques mis à part, on a du mal à quitter ce Battlefied V une fois une partie lancée. Des excellentes sensations de tirs au rythme parfaitement dosé des parties, c’est vraiment du très très bon. Cette beta nous donnait l’occasion de voir plusieurs nouvelles choses comme les Tides of War qui sont une série de challenger à réaliser pour récupérer de nouvelles pièces d’équipement. On a aussi pu jeter un œil au système de customisation des armes qui permet carrément de les faire monter de niveau. Plus que de l’apparence, c’est même des bonus que l’on va récupérer à force de manier la même arme. Visée plus rapide, chargeur plus large, recul réduit, c’est tout un tas d’upgrade qui vont venir améliorer nos armes alors que les heures de jeux s’accumuleront. Un système assez malin mais qui risque de pousser certains joueurs à se contenter d’une seule arme sur la longueur. Nous avons aussi pu profiter plus longuement de Rotterdam qui nous a conquis. Le jeu est toujours aussi magnifique et met parfaitement en valeur la ville hollandaise. Dans sa construction, elle est d’une redoutable efficacité et permet encore une fois de profiter du rythme du jeu.

S’il reste encore quelques inconnues regardant la qualité des campagnes solo ou le mode battle royal, il ne fait désormais plus aucun doute que Battlefield V sera le sommet attendu. Une fois qu’il aura mis de côté tous ses petits problèmes techniques qui persistent, il devrait s’imposer comme le FPS incontournable de cette fin d’année. Chaque nouveau contact avec le jeu est une raison de plus pour attendre impatiemment le 20 novembre.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Kira
Kira
2 années plus tôt

Je me permets d’ajouter mon opinion sur votre article que je trouve un peu trop édulcoré. Certes le jeu semble beau mais de là à le qualifier d’avance de FPS de l’année, il y a un pas. Le côté graphique est une chose, le gameplay, le gunplay et l’ergonomie générale du jeu en sont d’autres. Contrairement à ce que vous écrivez, c’est bien le travail de DICE de créer une méta qui forcerait les joueurs à jouer en équipe, à communiquer, à vouloir gagner ensemble; malheureusement, malgré une attrition assez handicapante, les joueurs d’une escouade sont dispersés sur toute la… Lire plus »

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.