Test Arcade Game Series – Quatre jeux rétros à portée de main

Arcade Game Series

Poser ses pattes sur un jeu d’arcade rétro, ça fait bien entendu remonter des souvenirs, en plus de se rendre compte de l’évolution du média vidéoludique, car les codes ne sont plus du tout les mêmes. Ce qu’il faut comprendre, c’est que ces titres datent des années 80, et que l’unique but des jeux de l’époque était de faire le plus haut score (pratique qui s’est perdue dans les limbes depuis), les graphismes étant basiques ainsi que la bande son les accompagnant, il ne sera pas question ici de parler de direction artistique ou d’OST délirantes. L’avantage de ces jeux est que le gameplay est réellement au centre de ceux-ci. Ceci étant dit, nous pouvons commencer le test.

Pac-Man & Ms. Pac-Man

arcade-game-series-4-jeux-retros-a-portee-de-main-1

Indémodable et culte pour certains, ringard et désuet pour d’autres, Pac-Man met tout le monde d’accord sur un point : il a marqué son époque. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, le but du jeu consiste à évoluer au sein d’un labyrinthe, dirons-nous « sommaire », classique aux titres de l’époque qui n’affichaient qu’un seul tableau (le scrolling de la caméra n’ayant pas encore été inventé).

Dans ce labyrinthe, l’objectif est simple : récolter toutes les billes jaunes, en prenant garde aux 4 fantômes qui tentent de vous éliminer (Inky, Pinky, Blinky et Clyde). Un seul contact, et vous perdez une vie ! Fort heureusement, des « bonus » sont disséminés çà et là, que vous pouvez récolter durant votre parcours, et qui rendra ces ennemis vulnérables à votre contact : c’est alors l’occasion de les chasser pour les réexpédier dans la prison centrale ce qui vous conférera un peu de répit avant qu’ils ne s’en réchappent. Aide supplémentaire, le tableau est ouvert à deux endroits, de part et d’autres de celui-ci, ce qui vous permet de prendre ces raccourcis afin d’échapper à vos agresseurs, et vous en aurez bien besoin à un stade avancé du jeu.

Une fois toutes les billes jaunes récoltées, vous passez au niveau suivant, qui se trouve être exactement le même tableau, à la différence que les fantômes deviennent plus malins et plus agressif au fil de votre progression. Pac-Man se résume donc en une succession de niveaux, allant jusqu’au numéro 255, dont le but est d’établir le plus haut score (en ramassant lesdites billes, des bonus ou en battant les fantômes) afin de pouvoir poser votre nom en haut du tableau des honneurs.

En ce qui concerne Ms. Pac-Man, vous pourriez vous demander pourquoi il se trouve dans la même section que son homologue masculin. Tout simplement car la seule différence entre les deux jeux, c’est que Ms. Pac-Man est juste plus facile, il y a plus d’ouvertures qui permettent de prendre les raccourcis, et les ennemis sont un chouïa moins agressif (à mon sens). En soi, absolument rien en terme de gameplay ne change entre les softs.

Galaga

arcade-game-series-4-jeux-retros-a-portee-de-main-2

Avec Galaga, nous embarquons dans un pur shooter à l’ancienne à la difficulté étonnamment corsée. Le principe est ancestral : vous faites face à une armée d’envahisseurs, et votre rôle et de tous les détruire.

Vous êtes au bas de l’écran, et vous déplacez horizontalement, tout en tirant sur les ennemis et en esquivant les différents assauts que ceux-ci vous portent. Loin d’être un précurseur, Galaga reprend trait pour trait les codes du shooter de l’époque, mais parvient tout de même à ajouter sa petite touche personnelle. En effet, certains ennemis peuvent capturer votre vaisseau, libre à vous de choisir de vous laisser faire et de perdre une vie, ou alors de le récupérer en tuant l’ennemi qui s’en empare, ce qui vous octroie un deuxième vaisseau qui double votre puissance de feu, mais qui, paradoxalement, fait de vous une cible plus facile. Cela peut paraître bête, mais pour l’époque, c’était très innovant et cela apporte un côté stratégie bienvenu.

De plus, certains le considèrent comme étant le premier jeu à avoir inventé le concept du « stage bonus », que le titre vous impose tous les cinq levels. La difficulté monte donc crescendo et cela devient vite très compliqué de s’en sortir, car Galaga demande réellement une maîtrise de son système de jeu, surtout à haut niveau. Toutefois, cela plaira aux amateurs de challenge !

Dig Dug

arcade-game-series-4-jeux-retros-a-portee-de-main-3

Dig Dug reprend encore un concept différent, qui est celui de la stratégie (un peu). En effet, vous contrôlez un personnage qui se déplace sous terre, et devez creuser des tunnels afin de rejoindre les ennemis pour les faire exploser à l’aide de votre pompe à air. Mais attention, les adversaires peuvent, eux aussi, se déplacer, créer leurs propres chemins et venir vous prendre à revers. Un seul contact, et c’est une vie de perdue.

De plus, vous devez bien réfléchir à la manière de rejoindre les divers ennemis, car une fois qu’il n’en reste plus qu’un, celui-ci tente de prendre la fuite, le bougre : se joue alors une pseudo course poursuite pour essayer de l’avoir avant qu’il ne s’échappe (avec un bonus de points à la clé si vous y parvenez). Vous passez ensuite au niveau suivant, qui, comme les autres jeux cités ci-dessus, reprend exactement le même tableau. Seul change la difficulté et la roublardise des adversaires.

Dig Dug fait donc preuve d’un gameplay très intéressant, en plus d’être un excellent défi au high-score, et l’on se surprend à essayer de creuser dans un sens précis afin de mieux établir notre parcours pour ne pas se retrouver en mauvaise posture. Le jeu demande tout de même une certaine dose d’anticipation.

Arcade Game Series

Vous l’aurez compris, Arcade Game Series n’est que le « packaging », l’enrobage qui regroupe ces titres toujours fascinants à jouer. Il n’y a donc pas de réelles nouveautés dans ce pack, mais plutôt un apport esthétique appréciable ainsi qu’un brin de triche (vous pouvez sauvegarder lorsque cela vous plaît et choisir le niveau que vous désirez jouer, ce qui enlève un peu le fun si l’on utilise ces features).

De plus, la rejouabilité infinie fera exploser le compteur de la durée de vie pour toute personne qui tentera de viser les sommets en terme de scoring (scores que vous pouvez partager, d’ailleurs, afin d’inciter au défi).

Un des petit bémol que l’on pourrait appliquer à ce pack rétro est que… Eh bien ce n’est pas sur borne d’arcade, alors que c’est sur ces dernières que tout l’intérêt de ces jeux prenait place. Il s’agit sûrement pour vous de chipotage, mais c’est un peu comme de jouer à The Witcher 3 sur un support mobile et tactile : cela n’a pas été pensé pour !

Toutefois, c’est aussi dans l’esprit de faire découvrir ces jeux d’anthologies à un jeune public, peut-être trop habitués aux blockbusters actuels, que Arcade Game Series se démarque, ne serait-ce que dans son initiative. Et si le pack ne vous convient pas, vous pouvez parfaitement obtenir chaque jeu individuellement pour la bagatelle de 3,99€, ce qui, pour ma part, se trouve être un peu cher pour ce que c’est.

Arcade Game Series nous replonge dans la nostalgie des années 80. Le soft propose des fonctionnalités qui peuvent faciliter les parties pour celles et ceux qui sont rebutés par la difficulté, au détriment cependant du sel qui forge ces jeux mythiques. Il est donc clair que ces différents titres ne plairont pas à tout le monde, mais apportera la dose de challenge aux acharnés du scoring. Toutefois, les jeux à l’unité restent tout de même assez cher, je ne saurai que trop vous conseiller de craquer uniquement si vous savez dans quoi vous mettez les pieds. Dans le cas contraire, profitez plutôt d’une promotion pour tenter le coup !

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.