Aperçu Project TRIANGLE STRATEGY – Future référence du Tactical RPG ?

Membre Actugaming.net

Par

En 2017, Square Enix avait surpris son monde en annonçant un certain Project OCTOPATH TRAVELER à destination de la Nintendo Switch. Cette console que l’on découvrait à peine se dotait déjà d’une exclusivité originale, issue d’un programme que la firme japonaise appellera alors HD-2D. Un an et demi plus tard, le résultat était sans appel : Octopath Traveler s’est émancipé du terme Project, mais il n’en demeure pas moins l’un des RPG les plus riches auxquels nous avons pu toucher au cours de la dernière décennie.

Plus de deux ans se sont écoulés, et Square Enix compte bien remettre le couvert avec son fameux programme HD-2D. Cette fois-ci, c’est un certain Project TRIANGLE STATEGY qui sort de terre, annoncé pour 2022. Comme son nom l’indique assez clairement, il s’agit d’un Tactical RPG. Il reprend par ailleurs le même moteur et la même direction artistique que l’excellent Octopath Traveler. Bref, son annonce ne peut signifier que du bon pour les amoureux du genre, ce qui se confirme d’ailleurs dans une démo jouable disponible sur l’eShop.

Conditions de l’aperçu : Nous avons joué près de quatre heures à la démo jouable disponible sur l’eShop de la Switch. Celle-ci prend place au cours des chapitres 6 et 7 du jeu.

On prend les mêmes et on recommence ?

Project Triangle Stategy

Difficile de trouver des défauts à Octopath Traveler, qui cumule une réalisation graphique exceptionnelle, une excellente bande son, un gameplay aux petits oignons et une écriture mature. On pourrait bien sûr revenir sur les interactions inexistantes entre les personnages principaux, ce qui a tendance à casser l’immersion à plusieurs reprises. Ou encore sur la petite répétitivité dans les combats de boss. Néanmoins, qu’on se le dise, il s’agit de l’un des meilleurs RPG de la Nintendo Switch, rien de moins.

Alors évidemment, l’annonce d’un nouveau titre, ressemblant à s’y méprendre à ce grand succès, a de quoi faire pleurer de joie certains amoureux de jeux de rôle nippons. Attention toutefois, car si ce sont toujours les mêmes personnes à la barre, il s’agit néanmoins d’un projet à part. Exit le J-RPG traditionnel, hommage aux grands classiques 2D du genre, et bonjour à du Tactical RPG. Avec là encore un bon sentiment d’hommage envers de grosses séries comme Final Fantasy Tactics, Fire Emblem ou encore Tactics Ogre.

Notez que le moteur graphique et la direction artistique sont identiques, si bien que le titre est lui aussi particulièrement beau. Idem, les quelques musiques que nous avons pu écouter nous ont totalement charmés.

Project TRIANGLE STRATEGY nous propulse sur le continent de Norzélia, où trois grands royaumes ont le monopole de trois grandes ressources. Glenbrook profite de son accès à un fleuve très fréquenté pour étendre son influence commerciale. Aesfrost dispose de fortes réserves de fer, qui lui confèrent un avantage certain à la bataille. Enfin, Hyzante possède l’unique source de sel du continent. Bien entendu, les derniers siècles ont été marqués par des guerres interminables, mais une trêve fut enfin votée. Quelques temps plus tard, le nouvel intendant d’Aesfrot décide néanmoins de s’attaquer au royaume de Glenbrook.

Nous ne nous étendrons pas plus sur ce scénario, qui fait jusque-là preuve d’un classicisme certain, mais bénéficie une nouvelle fois de qualités d’écriture indéniables. Et cela tombe plutôt bien, puisqu’à l’instar de Octopath Traveler, Project TRIANGLE STRATEGY est très bavard. Certains auront probablement du mal à supporter cette profusion de dialogues, qui nous a d’ailleurs plus occupé au cours de notre session que les combats. Mais de ce que nous avons pu voir, se contraindre à lire la moindre ligne sera visiblement récompensé.

D’abord parce que les tenants de l’histoire sont très attachés aux personnages, qui sont eux-mêmes plutôt bien écrits jusque ici. Mais surtout, le titre fait appel à un outil plutôt original : la Balance des Convictions. Un objet qui semble bénin de prime abord, mais dont on nous promet une implication importante dans l’histoire et le déroulement de l’aventure. Notamment parce que de nombreux choix sont au programme, mais surtout ceux-ci, ainsi que notre attitude générale envers les personnages, feront pencher la balance. L’intérêt, c’est que selon son inclinaison, nous ne serons pas perçus de la même manière, et donc certains événements peuvent changer, ou ne pas avoir lieu.

Classique jusqu’au bout des ongles ?

Project Triangle Stategy

Au cours de la démo, qui nous a demandé beaucoup de temps de lecture, nous avons eu plusieurs discussions intéressantes avec les PNJ. Il nous a par ailleurs fallu répondre à de nombreuses questions. Mais jusque là n’avons pas pu nous rendre compte de leur implication dans l’histoire. Néanmoins, un choix cornélien est à prendre à un temps donné. Livrer le prince aux envahisseurs, ou bien se battre et risquer la vie des habitants du village dans lequel nous nous sommes reclus après notre précédente bataille.

Cela donne lieu à un véritable débat. Il nous faut aller voir tous les personnages clés afin de faire pencher leur avis en faveur du nôtre. Si la mécanique n’est pas bien originale dans l’absolu, il faut reconnaître qu’il y a quelque chose de satisfaisant dans le fait de faire changer d’avis les protagonistes, et de les contraindre à adopter notre mode de pensée. Au final, deux embranchements scénaristiques prennent donc place à cet endroit précis. Il faut avouer que cela prête à la curiosité quant au travail fini : va-t-on pouvoir modeler la trame selon nos choix ? Le potentiel de rejouabilité est-il donc aussi énorme qu’on l’imagine ? Il va falloir patienter pour en découvrir plus !

Ce que l’on sait, en revanche, c’est que les mécaniques de gameplay ne nous ont pas surpris pour l’instant. Nous sommes face à un Tactical RPG très classique, entrecoupé de phases d’investigation où l’on contrôle notre personnage au joystick. Les inspirations sont évidentes, de Fire Emblem à Final Fantasy Tactics. Et les différents mouvements de nos personnages, ou des adversaires d’ailleurs, restent parfaitement classiques, pour ne pas dire prévisibles. Bref, Project TRIANGLE STRATEGY récite ses gammes, nous servant sur un plateau d’argent les poncifs du genre.

Enfin ne vous y trompez pas, ce classicisme exacerbé est couplé à une richesse que nous n’avons pu qu’entrevoir, mais qui est malgré tout parvenue à nous convaincre. Les mécaniques sont connues, mais le challenge est corsé, nous poussant à réfléchir chaque mouvement pour ne pas perdre bêtement une unité. Idem, les deux cartes sur lesquelles nous avons pu nous battre étaient plutôt convaincantes en terme de level design. Pas très originales, là encore, mais suffisamment bien conçues pour relever la difficulté et permettre des compositions variées.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Project TRIANGLE STRATEGY est parvenu à nous intriguer, et même à nous faire saliver au cours de cette démo jouable. Ses mécaniques sont classiques mais efficaces, et son écriture semble particulièrement soignée. Reste sa réalisation graphique très réussie, et ses mélodies saisissantes. Bref, bien que l'on ne puisse pas encore nous avancer quant à son système de choix, le titre de Square Enix nous semble très prometteur !

Nathan Champion
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.