Aperçu : DiRT Rally 2.0 – En bonne voie pour rester la référence des jeux de rallye ?

Après un premier opus très bon, Codemasters peut-il faire encore mieux avec DiRT Rally 2.0 ?

Après un teasing qui laissait peu de place au doute, Codemasters a finalement annoncé DiRT Rally 2.0. Prévu pour le 26 février 2019 sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, ce nouvel opus compte bien faire beaucoup mieux que son prédécesseur en apportant une simulation encore plus réaliste. Nous avons pu l’essayer lors d’un événement organisé par le studio à Londres, l’occasion de donner une première impression.

Contenu et infos en vrac

Aperçu : DiRT Rally 2.0 - En bonne voie pour rester la référence des jeux de rallye ? 1

Commençons tout d’abord par la nouvelle qui est tombée grâce à nos confrères de US Gamer concernant la VR. En effet, contrairement à DiRT Rally, la suite ne prévoit pas pour l’instant le support de la réalité virtuelle. Nous aussi, nous avons pu poser rapidement quelques questions à Ross Gowing (Game Designer en chef). Après un premier DiRT Rally, assez bon il faut le reconnaître, le plus gros challenge des développeurs est de répondre aux attentes des fans qui ont apprécié ce dernier en améliorant les locations et le comportement des voitures, notamment grâce à l’expérience engrangée avec DiRT 4. Codemasters a même fait appel à des pilotes comme Jon Armstrong pour les épauler sur certains points.

Concernant le contenu, nous aurons droit à six destinations en tout et une cinquantaine de voitures à disposition (de plusieurs époques aussi) sans compter celles qui seront disponibles avec les précommandes et l’édition deluxe. Il s’agit aussi du jeu officiel du FIA World Rallycross Championship et sera soutenu par Monster Energy. Il y aura également huit circuits officiels du WorldRX. Les versions consoles bénéficieront de graphismes améliorés sur PS4 Pro et Xbox One X. Concernant le mode carrière, nous devrions retrouver à peu près la chose même si l’on aura plus de précisions là-dessus un peu plus tard. On sait en tout cas que le ladder sera le même sauf pour pour le rallycross qui profitera de nouveautés.

D’après les premières informations que nous avons, on peut donc penser que DiRT Rally 2.0 ne sera pas bien différent en termes de contenu, ce qui était surement le plus gros défaut du précédent. Le mode carrière ne semble pas non plus avoir fait de gros progrès, ce qui est dommage quand on voit ce que Codemasters a fait récemment en la matière avec F1 2019 par exemple. Les développeurs se sont donc focalisés sur la conduite et les sensations au volant des nombreux bolides, ce qui est tout aussi louable car les premières impressions que l’on a eu ont été vraiment très bonnes.

Sur le circuit

Aperçu : DiRT Rally 2.0 - En bonne voie pour rester la référence des jeux de rallye ? 2

Nous avons donc pu rouler sur une route si situant en Nouvelle-Zélande à bord d’une Volkswagen Golf GTI 16V. Une bonne route de terre sans pitié qui nous a clairement donné du fil à retordre et certains segments ne pardonnaient clairement pas. DiRT Rally 2.0 ne manque donc pas de challenge, et pourtant, même sans être un habitué des courses de rallye, on prend du plaisir à s’améliorer en recommençant encore et encore afin de faire le meilleur temps possible grâce à une meilleure connaissance du parcours. Les gamelles et les collisions diverses seront légion pour les plus novices, si bien que l’on peut rapidement se retrouver avec un semblant d’épave.

Que ce soit au volant ou avec une manette, les sensations sont bien présentes et sont excellentes. Bien que l’on manque d’éléments de comparaisons étant donné que nous n’avons pu tester qu’une seule voiture, la conduite est sans conteste le gros point fort du titre de Codemasters. Et ce, quelque soit la vue choisie même si le mode cockpit et la vue à la troisième personne sont les plus intéressants. Nous sommes vraiment devant une grosse simulation qui ne permet pas le moindre faux pas. La modélisation des bolides est plus que correcte bien qu’en revanche les décors n’ont pas eu droit au même traitement de faveur. A ce niveau-là, la version PC s’en tire beaucoup mieux que les versions consoles.

Enfin, nous avons également essayé un circuit de rallycross, un exercice qui demande beaucoup plus de maîtrise de son bolide. On ressent encore plus les effets de nos erreurs à cause de la vitesse bien plus grande et des autres véhicules contrôlés par une IA sans pitié qui n’hésitera pas à chercher le contact. Par contre, nous avons eu une impressionnante démonstration des effets du décor avec la poussière qui vient gêner notre visibilité. Là encore, il va falloir s’armer de patience pour parvenir à réaliser quelque chose de correct à moins d’être déjà un habitué bien que l’on ne doute que de nombreux tutoriels seront mis à notre dispositions à l’image du premier opus.

Comme sur des roulettes

DiRT Rally 2.0 semble prometteur et restera sans aucun doute la référence en matière de rallye surtout avec un V-Rally 4 pas vraiment au mieux de sa forme. Cependant, on a quelques doutes concernant le contenu qui était déjà la grosse faiblesse du premier volet de même que le mode carrière dont on attend plus de précisions. En revanche, Codemasters a encore amélioré ses points forts avec des sensations de conduite encore meilleures offrant un bon challenge pour les amateurs. On a toujours cette envie de s'améliorer sans arrêt. Peu d'inquiétude donc pour cette suite qui promet.

Haseo

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
19 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp