Top des plus grosses déceptions jeux vidéo en 2014

Top des plus grosses déceptions jeux vidéo en 2014
L'année 2014 fut une année riche en sorties de jeux, et 2015 s'annonce encore meilleur. Mais dans les sorties, il y a du bon... Et du moins bon. Des jeux qui déçoivent, des jeux qui marquent notre esprit... L'équipe revient sur les déceptions et les mauvais jeux de l'année.

Avant de commencer, sachez que ce classement reprends les flops de l’année mais également les déceptions : Un jeu peut être excellent mais décevoir tout une communauté, à cause d’un mauvais lancement, de soucis techniques ou encore parce qu’il ne correspond pas à notre attentes. Ici, nous avons regroupé à la fois les déceptions, les lancements ratés ainsi que les mauvais jeux de cette année, qui sont, il faut l’avouer, peu nombreux.

10. Les Sims 4

les sims 4

Les Sims, LE jeu de simulation de référence. C’est simplement un univers génial, et tout le monde y a joué au moins une fois, ne serait-ce que pour tester le jeu, suicider son personnage ou le voir faire « crack crack » dans le lit. Mais clairement, les Sims 4 est une déception. Ce qu’il y avait de magique dans les Sims 3 a disparu, la plupart des objets ont été tout simplement supprimés, le gameplay est similaire, et on note que très peu d’évolution.

Et je ne parle pas des chargements qui sont horribles, au point d’avoir peur de franchir une porte ou de laisser chier son Sims. Certes, le jeu est bien et un nouveau joueur va bien aimer les Sims 4 mais les anciens joueurs vont nettement trouver une régression face au Sims 3. Et encore une fois, si vous souhaitez profiter pleinement du jeu, vous devrez sans doute acheter les 134 extensions du jeu. Oui, ça doit être ça, plus ou moins.

9. The Amazing Spider Man 2

the amazing spiderman 2

Et oui, The Amazing Spider-Man 2, le jeu sorti peu de temps avant les grandes vacances. Non pas que le jeu soit mauvais, mais il a comme son prédécesseur, aucun rapport avec le film sorti en salle. Et s’il fait partie de nos déceptions, ce n’est pas parce que le jeu est foncièrement nul, non, c’est juste qu’il aurait pu franchement être mieux.

On sent bien que les développeurs derrière la création du jeu ont fait le minimum nécessaire pour la sortie du titre. Et même si le gameplay est sympa, que l’univers est respecté, on aurait aimé en « avoir plus ». Quant aux graphismes, ils sont chouettes mais sans plus, on est loin de ce que peut apporter la nouvelle génération. Une impression de jeu non-terminé, qui nous laisse sur notre faim.

8. Watch Dogs

watch dogs

Watch Dogs… Ahaha, le GTA-Like d’Ubisoft nous promettait de si belles choses à l’E3 2013, avec des images époustouflantes… Mais non, ce n’était qu’une sombre blague. La comparaison des graphismes entre ce qui nous a été présenté et le rendu final nous prouve une fois de plus qu’Ubisoft aime en montrer trop. La faute à un marketing trop développé ? Notre héros n’a aucun charisme, les collisions sont affreuses et le jeu est même bridé sur PC.

Quoique, dois-je vraiment parler de la version PC et de son optimisation ? Non, je me risquerais d’avoir des mécontents. Certes, Watch Dogs apporte un réel nouvel élément au gameplay et reste malgré tout, un titre bien sympathique à acheter. Mais au final, aucune surprise après la tonne de trailers alléchants que nous avons pu voir.

7. Assassin’s Creed Unity

assassins creed unity

Si Assassin’s Creed Unity fait partie de notre top déception, ce n’est pas pour le jeu en lui même mais son lancement : Non mais sérieusement, depuis quand sort-on un jeu en kit ? Le jeu a du subir un enchaînement de patchs correctifs pour sortir quelque chose de viable. C’est réellement dommage parce que le jeu est tout simplement une merveille, aussi bien pour sa dimension artistique que pour son gameplay corrigé.

La furtivité a été remise au premier plan avec un personnage qui ne grimpe plus n’importe où en balade, les graphismes sont magnifiques et Paris a été modélisée de manière à nous en jeter plein la vue ! Encore une fois, Ubisoft a également massacré la version PC, avec une version initiale tout simplement dégueulasse. Dommage, parce qu’il fera sans doute parti de notre top des meilleurs jeux de l’année… Mais auraient sans doute figurer dans le top 3 sans les nombreux bugs.

6. Basement Crawl

basement crawl

Basement Crawl est un bomber man, plat et sans diversité. 2 modes de jeu sont disponibles seulement et pas vraiment… originaux : un mode multijoueur en local et l’autre, en ligne. On regrette de façon générale la diversité de ce que propose le jeu que ce soit au niveaux des arènes, des modes, des décors, des thèmes et même si le jeu est plutôt fun, il est loin de valoir les 10€. Bref, dommage, les trailers montraient quelque chose de plus sympa.

5. DriveClub

drive club

DriveClub, ou comment massacrer le lancement d’un jeu. Son lancement est symptomatique de notre époque, faute aux développeurs qui ne se préparent pas suffisamment ou ne mettent pas les moyens techniques suffisant pour assurer la vague de nouveaux joueurs à sa sortie. Et l’équipe de Driveclub a été confrontée a de sérieux soucis de serveurs, détruisant complètement l’expérience de jeu des joueurs.

Et pourtant, le jeu en lui même n’est pas mauvais, un concept de club sympathique, des graphismes plutôt alléchants, et même si la jouabilité peut laisser désirer certains joueurs, le titre est plutôt bon. Et quand je parle de déception, je parle évidemment de cette fameuse version Playstation Plus qui… Enfin bref, qu’on attends toujours. La déception est d’autant plus renforcée, sachant que le jeu était prévu au lancement de la Playstation 4 et a déjà connu deux reports.

4. SoulCalibur Lost Swords

soul calibur lost sword

Soulcalibur lost swords est une grosse déception pour les fans des anciens jeux de la licence : C’est simple, on y prends un Soulcalibur, on enlève ce qu’il y a de bien, de fun et on obtient Lost Swords en rendant le tout payant : Parce que oui, bien qu’il s’avère être un « Free To Play », il se rapproche plus du « Pay to Win ». Le jeu est plaisant, uniquement pour ceux qui n’ont jamais joué aux précédents SoulCalibur… Qui ont de l’argent… Et qui aiment le massacre de licence. Plus sérieusement, le jeu vaut le coup d’être testé, mais ça en reste là.

3. Yaiba : Ninja Gaiden Z

yaiba ninja gaiden z

Pourtant chef old-school et référence dans le beat’ them all, la série Ninja Gaiden est une saga que beaucoup de gens apprécient. Et après un ninja Gaiden 3 déjà en dessous de nos attentes, le spin-off ninja gaiden Z deçoit énormémement. Mal fichu et un gameplay plutôt affreux, Yaiba Ninja Gaiden Z a au moins le mérite d’avoir un « cel-shadding » bien travaillé parsemé d’actions. Heureusement, sinon le titre aurait été dégueulasse. Nous qui avons été habitué à du très bons niveau avec la série, il est clair que l’on se demande si cet épisode valait le coup d’être développé.

2. Sonic Boom : L’ascension de Lyric

sonic boom

Bordel, Qu’a t’on fait à Sonic dans Sonic Boom : L’ascension de Lyric ?! Pourquoi vouloir massacrer notre hérisson bleu ? Quelle tristesse de voir la Sonic Team sortir un épisode aussi peu convaincant. Le jeu est à la limite d’être injouable, souffre d’un level design pauvre, les graphismes sont bien en dessous, et jeu comporte de nombreux bugs : Et c’est peut être même l’un d’entre eux qui va venir apporter le point positif du titre : Le personnage de Knuckles nous apporte un jolie problème technique qui permet, après avoir fait start en effectuant son attaque aérienne, de sauter à l’infini et donc explorer tous les recoins normalement impossible à franchir du jeu. C’est assez fun de gagner contre le boss final sans avoir vraiment à le battre.

Fort heureusement, pour nous calmer un peu, le jeu offre tout de même une bande-son agréable, peut être pour reposer nos nerfs. RIP Sonic.

1. Rambo The Videogame

rambo video game

Pauvre John Rambo… Le titre sorti en Février dernier est EVIDEMMENT le grand numéro 1 de ce classement. C’est même incontestable et le jeu a été élu daube de l’année 2014. Je me demande même POURQUOI il existe.

Dans les sorties de jeux, il y a du bon et du mauvais. Rambo lui, représente le néant, voir même, la déchéance totale. Le jeu souffre en tout point… Une dimension artistique qui devrait être interdite en 2014, un gameplay sale avec une visée parfois masquée, des dialogues enregistrées en mono et totalement dégueulasses.

Le titre peut cependant plaire à certains joueurs, mais sachez qu’il faut sincèrement être un grand fan de l’univers, et ne surtout pas s’attendre à grand chose (En fait, il ne faut même pas s’attendre à prendre du plaisir). Rambo, The Video Game : Le plus insolite dans tout ça, c’est que les développeurs précisent tout de même dans le titre qu’il s’agit d’un « Jeu vidéo »… Et heureusement, on pourrait en douter. Rambo marquera sans doute nos esprits et deviens un titre culte… Oui, culte, prêt à entrer dans la catégorie « Raté de l’histoire du jeu vidéo ».

Et vous, quel jeu vous a déçu cette année ?

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp