Aperçu : The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III – Une localisation sur de bons rails

Le premier "The Legend of Heroes" traduit en français !
Temps de lecture : 5 min.

Lors d’une visite chez Koch Media à Paris, nous avons eu l’occasion de jouer à The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III avec des textes en français. Nous vous donnons nos premières impressions sur ce troisième opus tant attendu.

Notez que certains éléments spoileront indéniablement quelques événements des deux précédents épisodes. Autre chose également, bien que les textes étaient en français, la traduction n’était pas la version finale donc nous ne nous étalerons pas sur les détails de cette dernière (notamment en ce qui concerne les anomalies visuelles).

La légende des héros

cold steel III preview

The Legend of Heroes, avec Ys, est l’une des licences phares de la société japonaise Falcom. Certains joueurs occidentaux auront découvert ce RPG narratif avec The Legend of Heroes : Trails in the Sky sur PSP. Il faut savoir qu’il s’agit en réalité d’un univers étendu, d’où ce terme de « RPG narratif ». Car bien qu’il s’agisse d’un RPG classique et non d’un visual novel, l’histoire, les personnages et le lore sont très importants dans la série. D’où l’intérêt de suivre plusieurs épisodes d’affilé.

Au Japon, le quatrième et dernier volet de la déclinaison « Cold Steel » est sorti depuis septembre 2018. L’Europe est à la traîne, mais l’éditeur NIS America (anciennement c’était Xseed Games) compte bien rattraper le retard en beauté avec une traduction française. Car il faut savoir qu’absolument tous les opus précédents étaient uniquement disponibles en anglais chez nous. Comme pour Ys VIII : Lacrimosa of Dana, c’est une initiative que l’on salue avec entrain. Après notre courte session de jeu, nous sommes plutôt rassurés concernant la qualité de la traduction française (malgré des bugs sur les accents étant donné qu’il s’agit d’une version preview de la traduction). Il faudra s’en assurer sur la longueur car il est primordial que la qualité soit au rendez-vous pour un titre qui mise autant sur sa narration et qui dispose d’énormément de textes.

Bien que le titre disposera de piqûres de rappel pour les retardataires qui n’auraient fait les deux précédents opus, on conseille vivement de les jouer vous-même (si l’anglais n’est pas un problème bien entendu) afin de saisir l’entièreté de cet univers bien trop dense pour le résumer avec quelques textes ou cinématiques. Toutefois, rassurez-vous, commencer par The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel premier du nom est suffisant. D’ailleurs ce dernier est disponible sur PS4 avec des graphismes améliorés, le deuxième arrivera en ce mois de juin dans la foulée. The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III est d’autant plus intéressant car il s’agit du premier opus de la saga à être développé sur PlayStation 4, une transition qui lui a d’ailleurs porté préjudice au Japon puisqu’il a vu ses ventes chuter par rapport aux précédents du fait de l’absence de versions PS3 et PS Vita. La mauvaise nouvelle pour les joueurs est que, de ce fait, ils ne pourront pas charger leur sauvegarde du second volet dans celui-ci. Il y aura tout de même de bonus in-game.

La classe VII, nouvelle génération

cold steel 3 preview

L’un des attraits de cette licence est que l’on voit grandir les personnages au fil des opus, le lore se développe encore plus et de nouvelles intrigues s’installent. Des mystères à peine effleurés dans les précédents opus (et introduits souvent via des apparitions fugaces de personnages énigmatiques) sont ainsi mis en exergue. La recette ne change donc pas, nous sommes face à un RPG avec des combats au tour par tour et une exploration assez libre, toutefois, la progression ultra dirigiste pourra agacer les amateurs de jeux de rôles nippon où l’on est un peu plus libre.

On ne va pas s’étaler sur le scénario d’autant que le prologue nous emmène tout droit dans une expédition de la nouvelle classe VII de l’académie militaire de Thor. Nous sommes environ un an et demi après la guerre civile survenue en Erebonia (Trails of the Cold Steel II pour être plus précis). Rean Schwarzer, le héros qui a mit fin à cette guerre, est désormais professeur de cette classe légendaire où les protagonistes précédents étaient affectés. C’est donc avec de nouvelles têtes que ce troisième épisode est introduit. Les hostilités démarrent rapidement puisque l’on se retrouve dans une situation critique face à des valkyries qui veulent en découdre. L’occasion pour nous d’expérimenter les combats et de voir que les fondamentaux n’ont pas changé. L’ergonomie est même plus claire et nous avons droit à de petites nouveautés comme l’une des combattantes qui peut changer son style de combat entre corps à corps et distance avec ses tonfas.

Bien que l’on reste quand même beaucoup sur les bases des graphismes PS3 et PS Vita, la qualité visuelle est bien plus propre. Le chara design des personnages est plus soigné et les différents effets comme les attaques magiques par exemple, sont bien plus beaux. On est tout de même très loin d’un titre bluffant visuellement, mais l’évolution est indéniable. On attend donc beaucoup de ce titre grâce au changement de plateforme. Si l’on reste dans la continuité et que les nouveautés au compte-goutte sont au rendez-vous, il n’y aura pas à hésiter.

La suite, vite !

The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III va enfin nous donner la suite que l'on attendait depuis longtemps. Avec un lore et des personnages déjà très bien installés, nous ne pouvons qu'être impatient. Comme une nouvelle saison d'une série télé en somme. Le passage à la PS4 semble avoir amélioré l'aspect visuel et technique de la licence (on part de loin il faut dire), mais la plus grosse nouveauté appréciable reste indéniablement la traduction française que l'on espère à la hauteur. Les premiers retours sont en tout cas très encourageants.

Haseo

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp