The Division 2 : Notre premier avis après quelques heures de jeu

The Division 2 : Notre premier avis après quelques heures de jeu
Enfin un jeu service digne du genre ?

Les agents de la Division sont de retour sur le terrain depuis quelques jours maintenant. Nous avons profité de l’accès anticipé pour nous jeter dans les rues de Washington D.C. afin de vous livrer un premier verdict. Nous avons quelques heures de jeu dans les pattes et autant dire tout de suite que le jeu part sur de bons rails.

Un retour en fanfare ?

The Division 2 : Notre premier avis après quelques heures de jeu 1

Nous sommes actuellement en pleine effervescence des jeux services. On compte parmi les plus connus Anthem récemment mais aussi Destiny et The Division. Toutes ces licences proposent un monde ouvert dans lequel les joueurs vont pouvoir progresser en équipe afin d’acquérir divers objets permettant d’améliorer leur personnage. Ces titres promettent ensuite d’évoluer constamment sur plusieurs années avec l’aide de différentes extensions, patch et autres ajustements du genre. Seulement, nombreux d’entre eux se retrouvent à leur sortie avec quelques bugs et surtout un maigre contenu. The Division 2 tente une nouvelle fois sa chance après un premier volet pas mal critiqué à sa sortie mais qui aura su se bonifier année après année.

Avant de rentrer un peu plus dans les détails, il faut savoir que ce second épisode s’appuie grandement sur le premier du nom. C’est une volonté des développeurs permettant ainsi de gonfler le contenu de celui-ci. Sur le papier cela pourrait permettre à The Division 2 de ne pas essuyer les critiques faites à ses petits copains du genre. La licence à pris pas mal de temps à réellement dévoiler tout son potentiel, mais aujourd’hui une communauté solide s’est forgée et elle est très attendue.

Ubisoft nous livre dès le 15 mars prochain la suite directe des aventures de la saga. Il n’est pas indispensable d’avoir joué au premier opus pour comprendre obligatoirement l’histoire de The Division 2. Même si cela aide grandement sur l’origine du virus et de certains personnages, il est tout à fait possible de rattraper son retard avec les différents documents présents au sein du jeu. Pour rappel, nous étions transportés en plein cœur des rues enneigées de New-York sur le premier titre. Désormais, c’est sous le soleil de Washington que les joueurs vont tenter de survivre et par la même occasion de rétablir l’ordre.

Nouvel épisode, nouvelle destination !

The Division 2

Après quelques courtes minutes de prologue, c’est aux abords de la maison blanche que vous allez tenter de rejoindre la résistance. On apprend que 7 mois se sont écoulés depuis le début de l’épidémie. Un signal de détresse vient d’être envoyé à tous les agents de la division suite à un siège des hyènes sur ce bâtiment historique. En bon soldat que vous êtes, vous allez foncer tête baissée sur le point de rendez-vous afin de renverser la situation. Vous allez vite comprendre après quelques échanges de tirs, que le jeu sera loin de dépayser les connaisseurs de la série. On y retrouve exactement les mêmes sensations de gameplay. Elles sont plutôt bonnes et Ubisoft semble vouloir garder la formule sans vraiment la renouveler. Certains y trouveront des choses à redire mais cet opus est attendu sur bien des autres points.

Après quelques cinématiques, on vous envoie en direction d’un refuge. C’est en réalité un campement, qui permettra aux joueurs de pouvoir accéder à de nouvelles missions et autres fonctionnalités. Lors de vos premières balades dans les rues de la capitale, c’est un premier sentiment de liberté qui s’y dégage. En effet, les allées sont désertes et laissent place à des silences assourdissants fendus par quelques cris d’animaux et d’échanges de coups de feu. L’ambiance est prenante et on a rapidement envie de s’y aventurer afin de découvrir tout un tas d’items et de lieux inédits. L’environnement est bourré d’objets à découvrir et le titre récompensera les plus curieux d’entre-nous. Le monde ouvert est en tout cas une véritable réussite aussi bien sur l’ambiance que son contenu.

Désormais, c’est sous le soleil de Washington que les joueurs vont tenter de survivre et par la même occasion de rétablir l’ordre.

Les joueurs pourront prendre part à d’innombrables activités et il sera difficile de s’ennuyer ici. La suite de la série semble avoir compris ce que les joueurs recherchent depuis de nombreuses années. Bien sûr, nous ne sommes qu’à quelques heures du commencement et il est encore difficile pour nous d’évaluer le jeu sur le long terme. Il faudra encore attendre notre test pour avoir un avis précis sur le end-game. À savoir, la Dark Zone signe son grand retour avec la plupart des bases déjà présentes sur le premier opus. La différence ici, c’est que trois terrains de jeu sont désormais disponibles. Chaque zone permettra de proposer diverses activités dans des environnements bien différents. Pour connaître les principales nouveautés autour de la Dark Zone, on vous renvoie directement vers notre article récapitulant les points importants. Autre nouveauté, le mode conflit, celui-ci permettra de prendre part à des affrontements directs face à d’autres agents. Deux équipes de quatre joueurs vont combattre au sein de modes de jeu tels que l’escarmouche ou même la capture de zones. Rien de vraiment novateur ici mais cette nouveauté permet tout de même de proposer une expérience bien différente et compétitive.

Pour en savoir plus, il faudra désormais attendre notre test qui devrait arriver d’ici le début de semaine prochaine. Nous allons prendre le temps de parcourir le jeu en long et en large afin de vous livrer notre verdict le plus complet. En attendant, sachez que The Division 2 nous a fait forte impression durant ces premières heures de jeu et que la suite de la licence promet une expérience agréable et prometteuse pour l’avenir. Allez, on y retourne…

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
26 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp