Sony va censurer plus souvent les contenus à caractère sexuel sur PS4

Sony va censurer tous les contenus à caractère sexuel sur PS4

Oui, même PEGI 18 ou pour une fesse à peine visible.

Alors que tous les regards sont tournés vers les premières informations sur la PS5, Sony en profite pour y glisser et confirmer une information majeure sur l’avenir de ses jeux publiés sur PS4 : oui, les contenus sexuellement explicites seront censurés. En tout cas, contrôlés de manière bien plus rigoureuse. Cela a déjà commencé sur certains jeux et d’autres titres passeront au peigne fin, au grand dam des développeurs et à la déception des joueurs pour la plupart des cas.

Une censure qui fait débat

devil may cry 5 trish nue

Le sujet avait déjà fait couler un peu d’encre ces derniers mois. Cela avait été le cas pour Omega Labyrinth Z interdit en occident ou encore Senran Kagura Burst Re:Newal qui a du amputer son contenu. Mais plus dernièrement, c’est le cas de Devil May Cry 5 qui a surtout fait parler de lui, sans doute parce que le succès de la série est plus important. Une scène avait été retravaillée à coup de lens flare pour masquer les fesses de Trish que l’on apercevait au loin. Une scène de nudité pourtant assez banale dans un jeu vidéo qui est, rappelons-le, PEGI 18.

Jusqu’à présent, Sony n’avait pas communiqué officiellement à ce sujet. Cependant, c’est maintenant confirmé : le journaliste Takashi Mochizuki du Wall Street Journal a pu s’entretenir avec un porte-parole du constructeur japonais et l’on apprend que Sony ne se contente désormais plus de la classification des organismes mais valide manuellement les jeux. Un filtre supplémentaire pour « que les créateurs de jeux puissent offrir des contenus équilibrés sur la plateforme ».

Il faut donc en conclure que la censure sera maintenant plus fréquente en ce qui concerne les jeux dans nos contrées occidentales, qu’ils soient issus du territoire nippon ou non. Le constructeur explique qu’il ne veut pas diffuser d’images dégradantes pour la femme pour que cela ne vienne pas perturber « les jeunes ». Cette prise de position risque bien de faire débat à l’avenir, aussi bien du côté des joueurs que des développeurs.

Un coût à prévoir pour les studios

catherine

Cette décision n’a pas que des incidences sur le public, les studios se sentent également impactés. Au vu du parc installé de la PlayStation 4, il est important si ce n’est capital pour certains développeurs de proposer leur titre sur cette machine. Mais certains jeux devront désormais faire davantage attention à leur contenu et éliminer les scènes sexuellement explicites. Mais quelle est la limite ? Dans quel contexte ? Une scène de sexe dans The Witcher est-elle autorisée alors qu’un corps nu au loin fait débat ? Et c’est là une grande partie de la polémique où les choix de Sony ne feront pas tous l’unanimité.

Toujours dans l’article du Wall Street Journal, un développeur indépendant nippon a pris la parole et a expliqué qu’il s’agissait aussi d’un coût supplémentaire. Parfois, le jeu est classifié par les organismes, mais Sony réclame tout de même de changer tel ou tel passage, ce qui demande de faire des ajustements. Parfois, il est nécessaire de supprimer entièrement une scène, ce qui est bien sûr, un budget en plus.

Actuellement, on a déjà eu le cas pour plusieurs versions occidentales. On retiendra le récent Zanki Zero : Last Beginning, censuré cette fois à l’initiative de Spike Chunsoft. D’autres prennent des pincettes et vont même jusqu’à annoncer en avance si censure il y a ou non, tel que Catherine : Full Body qui arrivera plus tard dans l’année (comme s’il s’agissait d’un élément marketing). Cette prise de position de PlayStation remet une nouvelle fois en question l’utilité des évaluations (PEGI…).

Bien sûr, on terminera en rappelant qu’il s’agit d’un filtre supplémentaire. Il n’est pas dit que chaque scène explicitement sexuelle sera désormais censurée et que chaque téton fera office de censure. Chaque cas sera probablement différent. Mais cela aura sans aucun doute un impact sur davantage de productions futures avec des versions PlayStation 4 différentes que celles publiées sur les autres consoles. Une politique relativement étonnante quand on sait que Nintendo de son côté, s’ouvre de plus en plus aux contenus matures.

192 Shares
avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link