Rocket League : Gros point sur la mise à jour Rumble

Rocket League Rumble Update 1

On le sait Rocket League fonctionne bien, très bien même. Et la raison en est simple : Psyonix prend grand soin de son bébé, âgé d’un an à peine mais qui a déjà tout d’un grand. Preuve en est une fois de plus, avec la mise à jour Rumble qui arrivera le 8 septembre prochain, avec son lot de nouveautés que nous allons tenter de résumer ici, grâce à un article du site officiel.

Le mode « Rumble »

Le tout nouveau mode « Rumble » est bien entendu la star de cette mise à jour et viendra proposer des matchs qui ne manqueront pas d’originalité. Il sera en effet possible, lors des affrontements, de bénéficier de bonus afin de mettre d’état de nuire son adversaire, afin de se dégager la voie vers les buts. Ce mode sera, comme les modes « Hoops » et « Mutator », disponible uniquement dans les matchs privés ou les matchs en ligne classique. Il ne sera donc bien sûr pas disponible en mode classé.

Voici maintenant la liste des onze « power-ups » qu’il sera possible d’utiliser contre vos opposants :

  • Une botte permettant de mettre un coup de pied à votre adversaire.
  • Le Disruptor pour  rendre la voiture de l’adversaire complètement incontrôlable.
  • La possibilité de geler la balle afin de l’empêcher de bouger.
  • Un grappin permettant d’être tiré vers la balle.
  • Un coup de poing permettant de frapper dans le ballon.
  • Un aimant permettant d’aimanter la balle à notre voiture.
  • La possibilité d’accrocher la balle à un câble afin de la tirer dans la direction souhaitée.
  • Des piques sortant de la voiture permettant d’y accrocher la balle.
  • La possibilité d’échanger sa position sur le terrain avec celle de l’adversaire.
  • La tornade aspirant tout sur son passage, la balle comme les adversaires.

La mise à jour ne proposera pas uniquement ce nouveau mode de jeu, puisque de nouvelles fonctionnalités plutôt intéressantes vont faire leur apparition. Voyons ça.

L’aspect social

Un chat de groupe permettra de dialoguer en équipe, que ce soit pendant les matchs ou dans les menus du jeu.

La customisation des véhicules

La possibilité pré-enregistrer jusqu’à dix customisations différentes pour vos voitures sera disponible, afin de changer selon les situations sans devoir les recommencer à chaque fois. Il sera également possible de faire des configurations qui seront propres à l’une ou l’autre équipe à laquelle vous appartenez (bleue ou orange).

Toujours dans la customisation, de nouvelles nuances de couleurs vont arriver et une option permettra de créer des customisations aléatoires.

Le système de clés et de coffres

Un système de « Clés et de coffres » pour l’e-sport et le mode classé fera également son arrivée. Il s’agit de pouvoir gagner des coffres et des clés permettant de les ouvrir afin de gagner de nouvelles récompenses uniques, et donc bien plus précieuses que les récompenses aléatoires classiques.

Les coffres pourront être conservés, échangés ou vendus à d’autres joueurs. Il sera par ailleurs possible d’avoir une idée des objets nous attendant dans un coffre, permettant d’être certain de le garder ou de l’échanger.  Seules les versions PS4 et Steam de Rocket League sont concernées par le commerce de coffres. La même démarche pour la Xbox One est en cours auprès de Microsoft.

Les clés pourront quant à elles être achetées séparément (1,49€ l’unité) ou par pack (5 pour 5€, 10 pour 10€ et 20 pour 20€). Le système de coffre ne sera pas obligatoire et sera donc désactivable dans le menu des options. Ajoutons que les prix affichés sont à l’origine en dollars, rien n’est encore sûr pour ceux en euros, mais il y a de fortes chances qu’ils soient identiques. A suivre donc.

Le système d’échanges entre joueurs

Il sera ENFIN possible d’échanger des objets entre joueurs, et ceci tout à fait librement. Il sera par exemple tout à fait possible d’échanger un chapeau contre cinq trainées ou trois trainées contre trois antennes.

La seule restriction est qu’il ne sera pas possible d’échanger des objets premium, inclus dans les DLC payants du jeu… logique.

Versions Steam OS et Mac en bêta

Rocket League arrive enfin sur Steam OS et Mac en version bêta pour le moment. Concernant les Mac, il est recommandé d’avoir du matériel assez récent. Psyonix conseille au minimum un mac de 2013.

Ces versions sont en toujours en bêta, notamment parce que des problèmes subsistent toujours sur ces versions. Voici lesquels :

  • Des crash peuvent survenir en quittant un match pour revenir au menu principal.
  • Les statues du niveau Urban Central ne s’affichent pas correctement.
  • Des problèmes de flous intermittents peuvent survenir.
  • Uniquement sur Mac : les manettes Xbox 360 ne fonctionnent pas. Un pilotes tiers sera nécessaire afin de l’utiliser.

Et voilà, une mise à jour très importante en somme, preuve que Psyonix ne se repose pas sur ses lauriers. Pour rappel, cette mise à jour sera gratuite et mise à disposition de tous les joueurs le 8 septembre prochain sur PS4, PC (Steam) et Xbox One.

Pour finir, voici le trailer de la mise à jour, permettant notamment d’avoir un aperçu du mode « Rumble » dont nous parlions en début d’article. N’hésitez pas à nous dire quelles fonctionnalités vous intéressent le plus dans cette mise à jour, ou même si certaines ne vous plaisent pas.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.