Project L : Le jeu de combat League of Legends refait parler de lui, et il sera bien free-to-play

Project l : le jeu de combat league of legends se met au 2v2

La licence League of Legends est plus populaire que jamais, et Riot Games compte bien profiter de cet engouement pour développer l’univers du jeu sur d’autres supports et sur d’autres titres. On a en déjà eu un bel exemple avec Arcane, et des jeux issus de cet univers sont en préparation, mais l’un des plus mystérieux reste Project L. Il s’agit d’un jeu de combat reprenant les personnages cultes de League of Legends, qui a été annoncé il y a un bout de temps mais qui est toujours très discret. Mais une nouvelle vidéo façon journal de développeur vient nous en apprendre enfin un peu plus à son sujet.

Un nouveau personnage confirmé

C’est Tom Cannon, co-créateur de l’EVO qui travaille maintenant sur Project L, qui nous raconte l’état d’avancée du jeu. La dernière fois que l’on a entendu parler du titre, c’était pour préciser son système de combat en 2 vs 2, et aujourd’hui, c’est un nouveau personnage qui est confirmé. C’est la prêtresse du Kraken, Illaoi, qui est confirmée pour le roster de ce Project L, sans que l’on apprenne bien plus à son sujet dans ce jeu.

Mais l’information la plus importante à retenir, c’est que Riot Games confirme à nouveau le fait que Project L sera bien un free-to-play. Histoire de rassurer les allergiques à ce modèle économique, Cannon déclare : « en matière de monétisation, nous nous engageons à respecter à la fois votre temps et votre portefeuille ». Espérons-le.

Toujours pas de date pour ce Project L, qui ne se montrera pas à l’EVO, mais dans quelques mois selon Cannon.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.