Prince of Persia Remake : Ubisoft veut nous faire savoir que le projet est toujours vivant

Prince of persia screenshot 01 1

Ces derniers temps, Prince of Persia: Les Sables du Temps Remake ne fait que parler de lui pour nous assurer qu’il est toujours en vie. Après avoir retiré les précommandes des différents sites marchands en juin dernier, le titre d’Ubisoft s’est muré dans le silence. Etant donné que plusieurs projets d’Ubisoft ont été annulés en interne, il était légitime de se demander si ce remake ne serait pas le prochain sur la liste, malgré le renfort d’Ubisoft Montréal. Mais il ne faut pas l’enterrer trop vite, du moins pas tout de suite.

Pas d’autres remakes en préparation

Histoire de nous faire un petit « coucou, je suis toujours vivant », le projet a donné de ses nouvelles via la mise en ligne d’une minuscule FAQ qui a pour but de répondre à toutes les inquiétudes (enfin juste deux ou trois) des fans à propos du développement. La première information est la plus capitale : non, Prince of Persia: Les Sables du Temps Remake n’est pas annulé et le développement se poursuit à l’heure actuelle.

Autre détail important, Ubisoft confirme qu’il n’y a actuellement aucun plan concernant un remake d’autres épisodes de la série (on imagine que l’éditeur a appris la leçon à la dure). Le focus est donc mis sur cet épisode, et uniquement sur celui-là. Aucune date n’a été partagée pour le moment, mais les remboursements pour les précommandes ont normalement eu lieu. En somme, le projet repart de zéro.

Il faudra donc être très patient et s’attendre à ce que le jeu ne refasse pas parler de lui avant un moment, si ce n’est pour donner des signes de vie comme celui-ci.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.