Aperçu : Yo-kai Watch 2 : Fantômes Bouffis, notre première approche

  • 3DS

La sortie de Yo-kai Watch 2 : Fantômes Bouffis étant prévue pour le 7 avril prochain, nous allons vous donner notre avis sur ce deuxième épisode.

Après le premier épisode de Yo-kai Watch sorti au mois d’avril l’année dernière (lire notre test), c’est maintenant l’arrivée du second opus avec deux versions différentes, à savoir Fantômes Bouffis et Esprits Farceurs de voir le jour sur Nintendo 3DS pour le 7 avril 2017. Et si vous adorez la licence, notez qu’un troisième opus est déjà prévu pour une sortie au Japon avec lui aussi deux versions : Sushi et Tempura.

Yo-kai Watch 2 : Fantômes Bouffis, place au second opus

YokaiWatch2

Vous commencez l’histoire de Yo-kai Watch 2: Fantômes Bouffis comme dans Yo-kai Watch en choisissant si vous souhaitez incarner un garçon ou une fille. Une fois cela fait, en avant pour la cinématique. Une fois de plus avec les jeux de Level-5, nous avons des graphismes vraiment réussis dignes du dessin animé, mais aussi une fois de plus totalement traduits dans notre chère langue de Molière. En plus de cela, vous avez même droit aux paroles sur l’écran du bas.

Pour ceux qui ont fait le premier opus, vous n’allez pas être dépaysés puisque vous vous retrouvez dans la même ville, avec les mêmes personnages. Petit plus néanmoins, la carte sur l’écran tactile est beaucoup mieux pensée puisqu’il est maintenant possible de la déplacer pour voir ce qui se trouve plus sur la droite ou la gauche, ainsi qu’en haut ou en bas.

La chasse aux Yo-kai

yo-kai watch 2 fantome bouffis

Pas de nouveautés à première vue pour ce qui est des combats ou des captures d’insectes si ce n’est un mode défi pour les insectes, et de nouveaux « mini-jeux » pour activer les Amultimes. Il vous faudra toujours utiliser votre Yo-kai Watch pour détecter les Yo-kai dissimulés dans les environs et remplir la jauge de la loupe avant de pouvoir les combattre. Pour les insectes, ils seront une fois de plus cachés dans les arbres ou autres fleurs du décor. Pour les capturer il y aura le même système de roulette dans laquelle vous devez stopper votre curseur sur une case. Si jamais vous vous arrêtez sur une case vide, l’insecte en question et tous ceux autour s’enfuiront.

Si certains insectes tels que le machaon ou les cigales, mais aussi des Yo-kai comme Wisper ou Jibanyan seront encore une fois présents, la majorité d’entre eux sont tout nouveaux, ce qui donne une bonne raison de repartir à la chasse. Par contre, lorsque l’on ouvre le menu on peut voir de nombreuses cases vides qui nous laissent présager que beaucoup de nouvelles choses devraient faire leur apparition, comme par exemple, pour ne citer qu’elle l’arrivée de trophées à débloquer.

Bien évidemment, vous allez découvrir une toute nouvelle histoire, même si les premiers pas vous laisseront comme un goût de déjà vu. En effet, certaines scènes ne sont pas inconnues au bataillon, mais dans le jeu, tout le monde a perdu la mémoire, alors il va falloir recommencer quelques passages afin que les souvenirs remontent à la surface.

Voilà pour les premières impressions sur le jeu. Reste à savoir si malgré tout Yo-kai Watch 2 : Fantômes Bouffis arrivera à nous surprendre avec ses nouveautés, ou s’il s’est tout simplement reposé sur ses lauriers. Pour le savoir, on vous invite à revenir d’ici le 31 mars pour lire notre test complet du jeu.

A première vue, Yo-kai Watch 2 : Fantômes Bouffis à l’air de suivre les traces de son grand frère Yo-kai Watch, que ce soit avec ses graphismes ou les musiques vraiment top, mais cela sera-t-il suffisant pour nous tenir en haleine ? Rendez-vous le 31 mars pour le savoir.

L'avis de l'auteur

Les graphismes, surtout lors des cinématiques sont toujours aussi bien réussies, et il en va de même pour la bande-son. Reste à voir si les quelques défauts de son grand frère ont été arrangés, et si quelques surprises seront de la partie.

Laura Chevalier

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp