PREVIEW. Super Smash Bros. Ultimate – Encore plus chaotique

A l’occasion du Nintendo Paris 2018, nous avons eu l’occasion de tester le prochain Smash. L’attente jusqu’en décembre risque d’être longue !

Alors, ce Super Smash Bros. Switch, portage ou nouvel opus ? C’est une superbe esquive que réalise Nintendo en nous présentant ce Super Smash Bros. Ultimate qui ressemble à une sorte de compilation ultime de tous les précédents jeux. Sakurai-san a entendu les remarques des joueurs et le jeu montré semble répondre à la plupart des attentes. Recette fonctionnelle ? La démo que nous avons essayé tend vers cette hypothèse.

Smash Ultimate !

Entrée Nintendo Paris

Le titre Ultime vient du fait que tous les personnages des anciens Smash sont disponibles pour un roster de 68 personnages. Cette spécificité ne concernera cependant pas les stages des jeux qui ne seront pas tous présents selon une annonce de Nintendo. Ce que l’on sait sur les stages, c’est que chaque stage offrira un mode « Champ de Bataille » en plus du mode « Destination Finale » apparu dans Smash 4. Vous pouvez retrouver toutes les nouveautés énoncées et montrées à l’E3 sur l’article de Doodz. Le jeu sera jouable avec un Joy-Con, une manette Switch classique, un Pro Controller ou une manette GameCube. Un adaptateur pour brancher les manettes GameCube devrait être disponible à la sortie du jeu. Nous avons pu tester toutes les prises en main, à part le jeu avec un seul Joy-Con.

Tous les stages et personnages du jeu n’étaient pas disponibles dans la démo mais les nouveaux personnages et deux stages inédits étaient présents. Si l’équilibrage est certain de changer d’ici la sortie du jeu, il est cependant sûr que plusieurs choses resteront telles qu’elles sont. Ainsi, les Inklings requièrent un temps d’adaptation, notamment pour bien gérer l’encre. Cependant, ils feront des ravages entre de bonnes mains. Leurs coups spéciaux leur confèrent nombre d’avantages et ils disposent d’une bonne allonge. Il est particulièrement amusant de descendre la nouvelle map « Tours Girelle » en recouvrant tous les étages avec le rouleau. De son côté, Ridley présente une prise en main assez technique également et moins accessible que la plupart des personnages. Le pirate draconique compense cependant par une grande puissance que son design laisse deviner. Il dispose de nombreux outils pour infliger des dégâts très sévères.

Outai Melee outai ?

Super Smash Bros. Melee. L’ombre qui plane sur tous les Smash sortis depuis. Le jeu sorti en 2001 sur Nintendo GameCube est une institution à part de la série. Ce qu’appréciaient particulièrement les joueurs, c’était la technicité du jeu, sa rapidité et sa difficulté. Un thread Reddit illustre cela pour ceux qui ne sont pas allergiques à la langue de Shakespeare. NMWShrieK, le rédacteur du post y explique le fanatisme relatif à Melee sur le plan de la compétition. Brawl paraissait trop facile et trop lent en comparaison, les fans de Melee ont regretté la disparition de nombreux personnages et le côté casual du jeu. Du côté de Smash 4, les fans de Melee trouvaient que le jeu n’était toujours pas à la hauteur de Melee. Une des grandes interrogations de ce Smash Ultimate était donc le retour des mécaniques complexes et de la nervosité de Melee. Pour reprendre les mots exacts de NMWShrieK sur Reddit :

SSBM […] is basically the most difficult game ever made : Super Smash Bros. Melee […] est juste le jeu le plus difficile qui ait jamais été créé.

Pour ce qui est de la profondeur du jeu, il faudra attendre le jeu complet et l’équilibrage final. Il est cependant clair que le jeu est bien plus rapide que Brawl et Smash 4 sur bien des aspects. L’action est extrêmement nerveuse comme si le jeu tournait en accéléré et des modifications ont été effectuées ça et là pour enlever les éléments qui cassaient l’action. Les attaques Smash sont bien plus rapides et on sent la lourdeur des coups, bien plus que sur les autres jeux de la série. Les dégâts sont également significativement plus hauts que sur Smash 4 et on commence très vite à voler. Le jeu ne laisse pas le temps de reprendre son souffle et même la mort subite est plus stressante avec l’écran qui rétrécit peu à peu pour enfermer les finalistes. Le bouclier a été retravaillé pour que les gardes parfaites se fassent maintenant en relâchant le bouton, ce qui ouvre tout un panel de possibilités. Cette nouveauté est également une difficulté supplémentaire pour oublier ses anciennes habitudes.

Ce que ça augure

Amiibos des nouveaux personnages

Les promesses faites par ce Smash semblent toutes tenues manette en main. On retrouve l’accessibilité du titre couplée à une technicité et un dynamisme que regrettaient les fans de Melee. Cette sauce servie sur Switch offre 60 fps constants en mode docké, comme promis et on attend la même chose en mode portable. Si tous les personnages et terrains ne sont pas passés sous notre manette avisée, tout ce que nous avons pu tester s’est avéré très prometteur pour la suite. Pour rappel, Super Smash Bros. Ultimate sortira le 7 décembre, uniquement sur Nintendo Switch.

Enfin !!

Super Smash Bros. Ultimate c'est LE jeu que j'attendais : un Smash en [email protected] qui ferait pâlir de jalousie ses prédécesseurs. Avec plus de contenu que Smash 4 et une vitesse et technicité à la hauteur de Melee tout en restant très accessible, le jeu n'a tout simplement rien à se reprocher pour le moment. Les combats sont beaux et dynamiques et le fait de devoir débloquer les personnages et une bonne surprise. Ma seule réserve est donc sur ce qui entourera le mode Smash, même si l'absence de communication laisse malheureusement supposer qu'on retrouvera le jeu de plateau de Smash 4.

Albert

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda