Aperçu : Juggernaut Wars – Un RPG sur mobiles surprenant

Petit tour d'horizon de Juggernaut Wars, le dernier titre de My.com qui s'attaque à nos terminaux mobiles, iOs et Android. Un RPG héroic-fantasy plutôt surprenant qui pourrait vous faire passer de nombreuses heures supplémentaires sur votre portable.

Bien que nous ne soyons pas spécialisés dans les jeux mobiles – et vous le savez, quelques titres nous surprennent cependant et valent parfois le coup d’être testé. C’est le cas notamment de Juggernaut Wars, le dernier né des p’tits gars de chez My.com (Armored Warfare, Skyforge…) qui proposent un RPG bien rafraîchissant.

Vous ne passerez pas

Juggernaut wars

Si Juggernaut Wars, disponible depuis le 4 février sur iOs et préparant sa sortie sur Android pour le 18 février, est un RPG héroïc-fantasy bien connu par les joueurs du précédent opus, Juggernaut: Revenge of Sovering, le soft vous mettra aux commandes d’un petit groupe de héros qui devra se battre contre des hordes d’ennemis. Si la partie commence avec seulement quelques héros, le groupe se complétera au fil de votre aventure et vous pourrez choisir vous-même votre roster, allant de l’archer au magicien et au soigneur.

Initialement dépourvus de tout, vos combattants débloqueront diverses compétences et augmenteront leurs statistiques après chaque combat, un système d’expérience étant mis en place pour les faire évoluer. Chacun d’entre eux pourra également s’équiper de plusieurs pièces d’équipement et vous pourrez ainsi choisir arme et armure de prédilection.

On ressent ainsi une certaine satisfaction à faire évoluer son personnage – comme tout jeu de rôle et nous pousse à peaufiner telle ou telle compétence pour affronter des groupes d’ennemis de plus en plus puissants. Rapidement, les petits gobelins et les pâles rats laisseront place à des ennemis plus véloces comme des golems de pierre ou de puissants mages.

Une quête épique

Si votre quête ultime est d’aller sauver votre reine, vous devrez passer par plusieurs environnements et affronter des centaines d’hordes d’ennemis. Toute la campagne est ainsi visible sur la même carte, vous permettant d’avoir un aperçu de ce qui vous attendra. Mais ces batailles demanderont cependant quelques ressources et notamment de la nourriture que vos braves chevaliers mangeront à chaque bataille. Équivalent de l’énergie, cette nourriture baissera au fil du temps et vous devrez ainsi trouver un moyen pour en regagner.

Si bien sûr l’option de la case d’achat avec de l’argent réel est possible pour vous, vous pouvez également choisir de gagner ces ressources à travers diverses quêtes, celles-ci étant notamment et généralement, datées à une heure précise. Vous retrouverez aussi les habituelles monnaies que l’on retrouve dans ce type de jeux à savoir de l’or, pour vos objets et autres achats dans la boutique en jeu et des diamants, quasiment uniquement achetables avec de l’argent.

On notera, qu’en plus de cette campagne qui se finit forcément un jour, un mode plus ou moins libre, où vous pourrez par exemple surmonter et faire face à plusieurs vagues de monstres tel un mode survie. Plus vous arriverez à en tuer, mieux la récompense sera. A côté de cela, vous aurez aussi la possibilité de descendre dans une mine, où vous devrait protéger les personnes qui y sont. Un autre mode plus ou moins classique mais qui permet d’ajouter un peu de diversité à nos objectifs.

A l’assaut !

Demi-tour complet puisque après avoir parlé de l’aspect scénaristique et des différents modes, je tiens particulièrement à m’exprimer sur la patte artistique. Pour un jeu mobile, le rendu est fluide, agréable à regarder. On se retrouve avec un univers, certes, héroic-fantasy, mais drôlement coloré où chaque héros a plus ou moins de jolies courbes, où la map est parsemée d’environnements différents et où les combats se veulent tant beau qu’agréable à regarder. Puis précisons que même si elle est plutôt pauvre et assez redondante, la bande-son est de bonne augure.

Les combats dans le jeu sont automatiques : vos divers héros courent eux-mêmes vers les ennemis pour attaquer dans un système que l’on pourrait qualifier de « tour par tour automatique », les combattant attaquent chacun leur tour mais de manière quasi immédiate. Cependant, chaque personnage aura sa propre capacité spéciale qu’il pourra utiliser une fois sa jauge d’énergie remplie. Celle-ci peut ainsi être activée à tout moment une fois chargée, déployant une attaque spécifique en fonction du style de votre héros : sort de soin, sort de zone ou attaque brutale.

Alors certes, bien que l’on peut déplorer des combats un peu mous notamment au début, on soulignera qu’avec plus de trente personnages disponibles pour le moment, chacun ayant sa propre histoire et ses propres compétences, le système pousse le joueur à choisir la meilleure combinaison, favorisant la diversité et un roster intelligent pour venir à bout des adversaires les plus coriaces.

Il sera alors souvent plus judicieux de prendre un soigneur dans votre équipe avec deux DPS à distance, un gros dur devant et pourquoi pas, un voleur. On fera une petite parenthèse sur le système du free-to-play, plutôt calme sur l’utilisation d’argent réel. Hormis les cristaux pour acheter de nouveaux personnages plus ou moins inédits ou vous aider dans votre avancée, dépenser de l’argent ne suffira surtout que pour augmenter votre nourriture et continuer à avancer dans la campagne, nourriture qui permet de tenir une bonne heure par jour.

A voir

En bref, Juggernaut Wars est un très bon jeu de rôle et s'il est regrettable de n'avoir aucune véritable histoire (quand même, pour un RPG), le joueur se laissera guider par des mécaniques de jeu sympas et plutôt accrocheurs. Le tout est embelli par un chara-design et une esthétique générale des plus agréables et nul doute que le titre de My.com plaira à bon nombre d'entre vous. Après tout, pourquoi ne pas l'essayer, il est gratuit ?

Julien

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp