PREVIEW. BattleSouls : Première approche sur ce free-to-play orienté action

N'ayant pas forcément fait un très grand bruit autour de lui, BattleSouls est finalement arrivé en bêta ouverte le 12 Mai dernier sur Steam. Voyons si cette première approche de ce free-to-play orienté action est concluante.
Temps de lecture : 5 min.

Qu’on se le dise si vous n’aviez pas entendu parler de BattleSouls, c’est que le free-to-play n’a pas réellement fait parler de lui avant sa sortie en bêta ouverte dernièrement. Du coup, vous verrez dans cet aperçu ce que vaut tout simplement ce free-to-play PvP.

Le point contenu, c’est parti !

BattleSouls

Dans BattleSouls, qu’aurez-vous à disposition au niveau des modes de jeu et du nombre de map ? Et bien, quand vous lirez la suite, vous allez assurément tomber de haut hélas. En effet, vous aurez la surprise d’apprendre en premier lieu que le free-to-play ne contient qu’un seul et unique mode de jeu nommé Capture and Destroy, dont nous reviendrons un peu plus en détail plus tard.

Par la suite, et là vient le problème de BattleSouls, c’est que ce dernier ne contient que seulement trois petites maps. Le contenu reste par conséquent assez chiche en l’état, d’autant plus que lesdites cartes proposées restent à notre grand dam très répétitives au niveau des teintes et du level-design – à savoir que les graphismes, pas vraiment laids à la base, se dotent de textures, il faut le dire grossières… -. Cela nous laisse pour le coup presque penser que les développeurs ont juste modifié un petit peu l’agencement des maps. Enfin bref, tout cela n’est encore qu’ une bêta ouverte certes, et il faudra sincèrement espérer un peu plus de contenu d’ici sa version finale, dont la date de sortie doit être encore lointaine actuellement.

Une dernière chose concernant le nombre de héros à contrôler, ne s’élevant qu’à cinq uniquement, que nous allons vous détailler rapidement :

  • Baruus, un magicien orienté attaque et  pouvant lancer des boules de feu, et lancer des sorts de glace.
  • Darmian, une classe chevalier avec pour capacité d’attaquer au corps à corps et de charger ses adversaires à l’aide de son bouclier
  • Cornelia, une mage de soutien ayant la capacité de soigner ses coéquipiers
  • Rosita, une classe d’attaque qui peut lancer des boulets de canon basiques ou enflammés
  • Fharaz, un mage noir pouvant se téléporter sur ses cibles, et de les lacérer à coup de griffes qui lui permettent de drainer la vie de ses proies.

Cela reste hélas assez famélique, et espérons que la version finale en contiendra bien plus pour ne pas lasser les joueurs sur la longueur… Notez que chaque personnage aura une capacité passive, qui ne s’active que lorsque vous changez tout simplement de protagonistes, ce qui est assez bienvenue en soi.

Les cristaux, c’est la vie !

BattleSouls 2 

Comme nous avons pu vous mentionner plus haut, BattleSouls ne contient qu’un seule mode de jeu nommé Capture and Destroy. Comme son nom l’indique, il s’agira là de capturer au milieu de la map un inhibiteur afin de désactiver le champ de force du cristal de l’équipe adverse afin de le détruire. Une fois que les trois cristaux de l’adversaire sont réduits en miettes, vous remportez la partie.

En somme, on se retrouve en face d’un mode de jeu clairement très classique en l’état, et sachez que sur la map par ailleurs, vous aurez la possibilité de récupérer des bonus offensifs ou défensifs pour votre équipe, qui apparaissent sur la map toutes les deux minutes pour vous donner un avantage non négligeable.

Enfin dernière chose concernant le gameplay du soft très rapidement, nous sommes clairement dans un PvP action à la troisième personne, où vous aurez la particularité en pleine partie de switcher entre trois personnages bien distincts, en sachant que ces derniers ne possèdent que deux types d’attaques. Chose un peu dommage que nous avons pu remarquer et de plus, si vous changez de personnage, sa jauge de vie ne sera pas pleine, ce qui fait que vous aurez en gros une jauge de vie unique pour les trois héros…

C’est dommage, mais il est à noter que l’équilibrage des personnages reste assez correct sans non plus être exceptionnel – quelques réglages sont encore à revoir sur les hitbox et la puissance de certains protagonistes -. En revanche, les parties sont ,quant à elles, malheureusement assez déséquilibrées, et espérons que le tir sera rectifié dans le futur.

Les Micro-transactions, toujours présentes à l’appel

BattleSouls 3

Forcément dans un free-to-play comme BattleSouls, on ne pouvait que s’attendre à y retrouver aussi un petit système de micro-transactions. Bon, clairement à l’heure actuelle, pas grand-chose d’achetable n’est disponible sur le soft, si ce n’est des boosts d’expérience, des animaux qui vous accompagneront en partie visiblement, ou encore des effets de kills.

Nous pouvons également apercevoir sur cette image ci-dessus que des bundles ou encore des émoticônes qui seront apparemment achetables dans le futur, et cela nous laisse par conséquent penser que BattleSouls ne sera pas du Pay-to-win, ce qui reste relativement une bonne chose pour un free-to-play.

Dernière chose à mentionner en ce qui concerne le nombre de joueurs sur les serveurs, il est relativement très faible, ce qui fait que la plupart du temps vous jouerez contre des bots, pas forcément très intelligents qu’on se le dise étant donné que ces derniers prennent systématiquement Baruus le magicien, et ne changent jamais de personnages en court de partie ! L’I.A. est donc par conséquent désastreuse !

Pas mal, mais faut voir à sa sortie

Dans cette première impression de BattleSouls, il y a du bon comme du mauvais en fait. Avec un contenu clairement très léger pour une bêta ouverte en plus du fait qu'il manque encore des ajouts - des voix manquantes pour les Double et Triple Kill, l’absence de chat oral et écrit et j'en passe ... - selon les développeurs via la page steam du soft, on pourrait malheureusement presque affirmer que le jeu est plus en version alpha que bêta. De plus, même si il est appréciable de contrôler trois personnages à la fois, il y a fort à parier que l'on se retrouvera en partie beaucoup trop de fois avec les mêmes combattants, en sachant qu'il n'y a pour l'heure que cinq personnages jouables et que nous ne savons absolument pas si il y en aura de nouveaux dans un futur proche ! En somme, vous l'aurez compris, nous sommes concrètement très sceptiques en ce qui concerne la popularité du jeu sur la longueur actuellement, et il faudra prier pour que les développeurs corrigent le tir au plus plus vite car entre nous, le jeu a du potentiel sur le papier.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
BattleSouls
BattleSouls
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp