Le Meuble à Jeux #49 : The River

Le Meuble à Jeux #49 : The River

Aujourd’hui, rendons-nous en pleine découverte de l’Amérique en incarnant les colons du nouveau monde ! C’est parti pour The River.

Après avoir joué avec la mort, nous vous emmenons cette fois au bord de la rivière. The River vous propose une vraie quête à la conquête de l’ouest. En tant que colons, vous allez remonter la rivière et exploiter les environs. Le jeu est créé par Sébastien Pauchon et Ismael Perrin et édité par Days of Wonder, proposant encore une fois une boite et un matériel de qualité, avec de nombreux pions en bois.

A l’occasion de cette chronique nous avons effectué différentes parties dans des configurations allant de deux à cinq joueurs. Il faut savoir que chaque plateau de jeu est recto/verso permettant justement de jouer sur l’ensemble des configurations de façon aisée. C’est un vrai bon point pour le titre.

Remontons la rivière

Le Meuble à Jeux #49 : The River 1

The River est un jeu de pose d’ouvrier pour deux à cinq colons. Chaque tour, les compétiteurs auront un nombre précis d’ouvriers qu’ils pourront poser dans différents emplacements. Il vous sera possible de :

  • Récolter une nouvelle tuile à poser sur son plateau personnel
  • Récupérer une ressource parmi celles disponible
  • Réserver une carte bâtiment
  • Prendre le pion Premier joueur
  • Construire un bâtiment
  • Permuter des tuiles

C’est ensuite une véritable course à l’armement qui s’effectue. On tente alors de progresser le plus rapidement possible, obtenir un grand nombre de points via les bâtiments, conserver des ressources grâces aux tuiles granges. Seulement, plus vous avancerez et récupérerez de tuiles et moins vous aurez d’ouvriers ! A vous de judicieusement sélectionner les différentes actions à chaque tour afin de pouvoir optimiser l’ensemble de la partie. Une fois qu’un joueur a rempli l’ensemble de ses emplacements « jetons bonus », la partie se termine à la fin du tour.

De la construction de sa stratégie… à l’improvisation

Le Meuble à Jeux #49 : The River 2

Comme dans tous les jeux de pose d’ouvriers, The River est un jeu qui au premier abord peut sembler assez lent. Mais avec son aspect course à la progression et le développement de notre terrain personnel, la routine de jeu est totalement changée, ainsi que la stratégie. On se retrouve donc à construire une véritable tactique de A à Z… sauf que nous ne sommes pas seuls ! En effet, vos concurrents vous tireront dans les pattes en essayant eux aussi de se développer, tout en empêchant les autres de récupérer tel bâtiment, telle ressource ou encore telle tuile.

L’interaction est ainsi quasiment omniprésente ce qui est vraiment bénéfique pour un tel jeu. Là où de nombreux jeux conçus sur la même mécanique vont être orientés sur un développement personnel et dans la durée, cette notion de course ici est vraiment favorable au titre de Days of Wonder. Cette perte d’ouvriers dans la durée constitue également une vraie bouffée d’adrénaline durant la partie, ajoutant cette pincée de sel qui peut manquer à d’autre titres du genre. Vous devrez faire de nombreux choix cornéliens. Allez-vous poser cette tuile ajoutant trois stockages de ressource, au prix d’un ouvrier jusqu’à la fin de la partie ? Ou préférez-vous utiliser cette tuile qui ajoutera des ressources chaque tour ?

Pour qui s’adresse The River ?

Le Meuble à Jeux #49 : The River 3

Avec des règles assez accessibles, The River est un jeu qui peut séduire un public assez familial. Cependant sa profondeur en termes de stratégie et sa mécanique de pose d’ouvrier, on le recommande à public habitué aux jeux de société en général. Un excellent titre en ces fêtes de fin d’année.

The River est, comme nous vous l’avons dit, un très bon jeu de pose d’ouvrier. La mécanique est ici vraiment bien utilisée et permet de proposer ici un beau jeu que l’on prend plaisir à (re)jouer dans la durée. Une belle réussite.

Le Meuble à Jeux #49 : The River 4

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des