Le Meuble à Jeux #123 : Dragon Market

Dragon Market

Récupérez le plus de trésors possible en sautant de barque en barque !

En début de semaine dans le Meuble à Jeux, nous vous avons présenté la gamme de jeux Sonar, pour tous les amateurs de bateaux sous-marins. Aujourd’hui, on passe à un autre moyen de transport maritime, puisque l’on troque les engins de guerre pour des barques avec Dragon Market.

Le jeu édité par Blue Orange, imaginé par Marco Teubner et aidé par Tomek Larek aux dessins, vous propose de sauter de canot en canot afin d’y récupérer les plus grands trésors.

Dragon Market est jouable de 2 à 4 joueurs. Pour les besoins de cette chronique, le jeu a été testé dans des configurations à 2 et à 4 joueurs. Notez que les règles ne sont pas fondamentalement bouleversées selon le nombre de participants. Il est également possible de jouer en équipe, en alternant les tours de jeu entre les différents membres.

Marché sur l’eau

Dragon Market

Le titre nous emmène du côté du continent asiatique pour y faire un tour vers la fictive baie du Dragon, où la princesse Xue va bientôt se marier. Qui dit mariage dit cadeau, et histoire de se faire bien voir, chaque joueur envoie son « Héritier » se ruer sur les plus belles marchandises du Dragon Market afin de pouvoir coiffer au poteau les autres familles.

Mais ce marché n’est pas comme les autres. Pour pouvoir récupérer les trésors à offrir à la princesse, votre Héritier va devoir jouer aux acrobates en sautant sur chaque barque pour mettre la main sur les biens voulus.

En début de partie, les dix barques du jeu sont placées de manière aléatoire par les joueurs, puis les Héritiers sont positionnés aux quatre coins du plateau. Tous les jetons représentant des trésors et des marchandises sont posés sur ces mêmes barques. Puis, chaque joueur tire une carte Objectif (qu’il place face visible) qui va déterminer les objets qu’il va devoir aller chercher.

Pour se déplacer, les joueurs doivent lancer deux dés, ce qui déterminera le nombre de mouvements qu’ils pourront effectuer par tour. Cependant, ces mouvements ne se limitent pas seulement au pion Héritier, puisqu’ils concernent aussi les barques.

Comme les Héritiers ne marchent pas sur l’eau, il va falloir amener les bateaux jusqu’à eux afin de leur servir de passerelles. Lors du début du tour, après avoir lancé les dés, les joueurs peuvent donc répartir leurs points de mouvements dans leur pion Héritier ou dans les barques.

Le pied marin

Dragon Market

Notez qu’il est possible de faire pivoter ces bateaux s’il y a assez d’espace, en faisant du marin (qui conduit la barque) le centre du pivotement. Ainsi, les barques comprenant un marin au milieu de l’embarcation pourront plus facilement se mouvoir sans avoir besoin d’espace, tandis que les autres devront souvent effectuer des rotations à 90 degrés seulement.

Petit piège cependant, être sur la barque souhaitée (celle contenant le trésor cherché) n’est pas forcément synonyme de réussite, puisqu’il est impossible de passer par-dessus le marin. Ce qui veut dire que si le marin se trouve au milieu de la barque, tandis que le trésor est derrière lui, il va falloir se frayer un autre chemin pour parvenir jusqu’à ce dernier.

Si un joueur estime qu’il a effectué assez de mouvement pour un tour, malgré le fait qu’il puisse encore bouger, il peut s’arrêter là et gagner quelques pièces de monnaie. Ces pièces pourront être dépensées plus tard pour gagner des points de mouvements.

Pour gagner la partie, il faut alors remplir deux cartes Objectif (donc amasser huit trésors) et faire revenir son pion Héritier sur son ponton, là où il a démarré la partie. Ceci représente les parties basiques de Dragon Market, mais il existe un variante qui ajoute d’autres règles pour complexifier le tout.

Lors de ces parties spéciales, les cartes Objectifs ne sont pas révélées. Chaque joueur tire deux de ces cartes et en choisit une à effectuer. Ce n’est qu’en terminant l’objectif fixé qu’il retourne cette carte, qui lui permettront d’effectuer des actions supplémentaires durant les tours suivant.

On peut alors relancer le dé, sauter par dessus une case de mer ou bien passer par-dessus un marin. Ces parties sont donc beaucoup plus imprévisibles, avec des coups plus difficiles à visualiser à l’avance.

Pour qui s’adresse Dragon Market ?

Dragon Market

On pourrait tout d’abord se dire que Dragon Market repose un peu trop sur la chance, puisque les joueurs tirant une carte Objectif représentant des trésors proches d’eux seront nettement avantagés. Mais le titre est bien plus profond qu’il en a l’air.

Bouger les barques ne sert pas seulement à faire avancer votre Héritier. Cela permet aussi de ralentir les autres. Si un joueur se retrouve en début de partie avec un positionnement trop favorable, les autres joueurs vont vite s’associer pour lui mettre des bâtons dans les roues en éloignant le plus possible les trésors qu’il doit ramasser.

Plusieurs stratégies peuvent donc se mettre en place dans Dragon Market, et il est souvent nécessaire d’être patient et de bien regarder les mouvements adverses plutôt que de se précipiter bêtement sur son objectif.

On est tout aussi séduit par la qualité du matériel proposé, avec des gros pions et des barques faciles à manœuvrer et au design simple mais réussi. Il en est de même pour les dessins des trésors, tous très jolis à voir, et qui donnent une identité visuelle au jeu assez forte.

Même si les parties peuvent être assez stratégiques par moments, Dragon Market reste un jeu complètement familial, qui conviendra autant aux enfants qu’aux adultes.

Acheter Dragon Market sur la boutique Philibert

En somme, Dragon Market est un titre qui se destine à tous les publics, grâce à des règles simples à comprendre et une profondeur de jeu qui ravira les joueurs plus expérimentés. Avec son matériel de qualité et son accessibilité, il parviendra sans mal à séduire petits et grands pour des parties conviviales, que l’on réitérera certainement très souvent.

Le Meuble à Jeux #123 : Dragon Market 1

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp