Control – Notre avis sur le DLC The Foundation

Sorti il y a maintenant quelques mois, Control, production de Remedy Software, revient sur le devant de la scène avec le premier des deux DLC annoncés, nommé The Foundation. L’occasion donc de nous replonger dans l’Ancienne Maison pour quelques heures afin de plonger encore plus dans ses profondeurs. Si vous souhaitez d’ailleurs en savoir plus concernant Control, nous vous invitons à aller lire notre test réalisé à l’époque de la sortie du jeu.

Une plongée dans les fondations de l’institut

Control 20200326092436 1

Malgré vos efforts en tant que nouvelle directrice, les forces du Hiss continuent de se propager. Pour essayer de régler tout cela, le comité vous missionne une nouvelle fois de tenter de régler le problème, qui se trouve cette fois-ci dans les profondeurs de l’Ancienne Maison.

Ainsi, c’est tout un territoire qui nous était inconnu jusqu’à présent qui s’ouvre à nous. L’occasion donc de pouvoir profiter de nouveaux décors toujours aussi inspirés et sublimés, ici un véritable canyon et des galeries multiples et variées. Le sable rouge dominera les environnements tout en conservant la patte architecturale du jeu.

L’occasion est donc pour les équipe de Remedy de continuer de développer leur univers foisonnant, à la fois dans les nouvelles quêtes comme dans les nouveaux documents à collecter. Mais comme vous vous en doutez, le principal résidera dans la quête principale de ce contenu téléchargeable, divisé en deux missions principales.

Le tout pour une durée de 3-4 heures en prenant son temps. Deux missions plutôt plaisantes qui nous poussent à visiter une très grosse partie de la carte créer pour l’occasion. Cela nous offre également l’opportunité d’aider une nouvelle fois Pope avec des quêtes secondaires classiques mais efficaces.

Des nouveautés bienvenues pour un ensemble limité

Control 20200326092407 2

Ces nouvelles missions permettent aussi de donner à Jesse de nouveaux pouvoirs. Ainsi, le level design s’en voit renouvelé, en créant de nouvelles façons d’évoluer autant en terme de plateforme qu’en terme d’affrontement. Un renouveau plutôt bienvenu et sympathique pour le coup.

Ce qui est dommage c’est que globalement concernant la difficulté et le challenge pur, on ne bute jamais véritablement pendant les quatre heures de ce DLC. C’est dommage car finalement, on se balade davantage durant ces quelques instants que l’on ne vit quelque chose de nouveau. On ne passe pas pour autant un mauvais moment. On se retrouve donc un peu sur une sorte d’entre deux.

Si vous aimez vraiment Control, The Foundation sera l’occasion pour vous de vous replonger dedans lors d’une grosse soirée tandis que pour les autres, nous vous conseillons peut-être la sortie future du prochain DLC, un crossover avec Alan Wake, ancienne production du studio.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des