Le Meuble à Jeux #24 : Carthago

Le Meuble à Jeux #24 : Carthago

Aujourd’hui dans Le Meuble à Jeux, nous allons vous transporter dans l’antiquité, où marchands s’affrontent pour obtenir les meilleures faveurs et places dans la guildes. Bienvenue dans Carthago !

Vous commencez à le savoir, mais du côté du Meuble à Jeux, on aime a peu près tous les types de jeux de société. Pourtant, il y a un type de jeu dont nous n’avons pour l’instant jamais parlé, c’est le jeu dit à « L’Allemande ». En effet, au-delà de nos frontières, l’Allemagne est également une grande terre de jeu de plateau, spécialisée pour le coup sur des jeux lorgnant davantage sur la gestion, avec comme spécificité la pose d’ouvrier.

Si l’un des incontournables du genre reste Agricola (dont nous devrions pas tarder à aborder ici), de nombreux jeux utilisent la mécanique à leur sauce. Aujourd’hui, nous vous présentons Carthago, un jeu de Bernd Eisenstein, édité chez nous par Atalia, dont nous avons déjà présenté par le passé quelques uns de leur jeu comme Le roi des seaux ou encore Argo.

Acheter Carthago sur la boutique Philibert

Pour l’occasion de cette chronique, nous avons pu essayer le titre dans les configurations deux et quatre joueurs. Le jeu possède d’ailleurs une petite astuce permettant que même à deux et à trois joueurs, nous possédons les mêmes contraintes de jeu qu’à quatre joueurs. En effet, sur la roue des actions, nous posons sur des tuiles un pion pour chaque joueur manquant à la partie. Cela a pour effet de nous forcer à dépenser plus de cartes comme nous allons le voir, tout comme si nous jouions à quatre joueurs.

Des bateaux et des marchandises… sur plateaux !

Le Meuble à Jeux #24 : Carthago 1

Carthago est un jeu de pose d’ouvrier se jouant de 2 à 4 joueurs. Ne vous fiez pas au petit format de la boite car le jeu est en réalité un jeu de plateau ! En effet, pas moins de six plateaux sont utilisés dans une partie. Vous allez incarner des marchands souhaitant améliorer leur condition de vie, que ce soit par leur richesse, mais aussi par leur place dans la guilde des marchands de Carthage et en ayant le plus de bateaux. Pour cela, vous aurez trois décennies, divisées en cinq manches pour réussir l’objectif de devenir le plus grand commerçant de la ville.

Une manche est équivalente à une action réalisée par chaque joueur. A leur tour, les joueurs vont choisir une action parmi les cinq disponibles dans la roue. La personne devra ensuite payer une carte ayant le symbole de l’action en la plaçant à la gauche de son terrain. Si le joueur doit s’octroyer d’un coût supplémentaire, il devra payer en plaçant les cartes à la droite de son terrain. Voici les actions disponibles :

  • Le marché permet de choisir une carte à ajouter à notre main. Il pourra également échanger une de ses cartes contre une autre et il pourra aussi retourner face visible un bateau présent face caché.
  • La résidence permet au marchand d’agrandir sa demeure. Pour cela il va choisir un pion et payer le coût nécessaire en carte commerce afin de pouvoir l’enlever. Les pions vont révéler des bonus concernant des points supplémentaire comme des sièges dans la guilde, l’augmentation de notre force. Ces pions sont par la suite utilisables pour d’autres actions
  • Le Quai de commerce vous permet de placer un pion afin de pouvoir acheter lors d’une autre action un bateau.
  • Le Quai des bateaux de guerre vous permet de placer un pion afin de pouvoir effectuer une expédition lors d’une autre action.
  • La livraison Portuaire permet quand à elle de pouvoir finaliser les actions du quai de commerce et des bateaux de guerre. Vous pourrez ainsi acheter votre bateau, ou tirer une carte et l’affronter pour conquérir le navire.

Si lors du choix des actions sur la roue, une maison de guilde est posée, vous pourrez également effectuer une action de guilde. Vous pourrez alors payer un siège vide sur l’hôtel de ville, ou placer un pion sur un des tuiles réussite, permettant d’obtenir des points bonus en fin de partie. Une fois que chacun a réalisé son action, on passe à la manche suivante. A chaque fin de décennie, on met en place la suivante et une fois l’ensemble des décennies effectuées, on compte les points et la partie se termine.

Carthago : un subtil jeu de décisionnel

Le Meuble à Jeux #24 : Carthago 2

Avec son principe simple, et ses règles rapidement compréhensibles, Carthago est un jeu auquel on accroche assez rapidement. Si les premières parties lorgnent plutôt du côté de l’expérimentation, où l’on essaie un peu toutes les actions possibles, les parties suivantes nous poussent à vraiment construire une stratégie sur le long terme, avec la visée d’optimiser à chaque fois son score final. Véritable jeu de pose d’ouvrier, toute cette notion d’optimisation de chaque partie fait toute la profondeur du titre. On se retrouve rapidement à tester telle ou telle stratégie, prendre toutes les ressources de tel type à l’adversaire, ou encore s’accaparer toutes les places à l’hôtel de ville.

Cependant, et c’est le genre qui le veut, peu d’interactions sont réellement de la partie. Un des seuls aspects véritablement présent dans l’ensemble des mécaniques est de prendre la totalité des places pour acheter des bateaux et effectuer des expédition. Notamment lors des parties à deux joueurs où le second joueur peut tout simplement rendre impossible les expéditions pour l’autre joueur et s’octroyer un très grand nombres de points de victoires. Les points de victoires sont comptés par rapport au nombre de bateaux, mais aussi par rapport à votre place dans la guilde.

Pour qui s’adresse Carthago ?

Le Meuble à Jeux #24 : Carthago 3

Avec ses règles simples, sa profondeur, et son concept de pose d’ouvrier efficace et validé depuis de nombreuses années, Carthago est un jeu qui pourra séduire les amateurs de jeux à l’Allemande mais aussi les joueurs souhaitant découvrir le genre, sans vouloir tout de suite aller voir du côté d’un Agricola. Le jeu a également l’avantage d’avoir une petite boite, ce qui lui permet d’être également transportable facilement ! Une bonne solution pour avoir un bon jeu de pose d’ouvrier à portée de sac à dos. Le matériel est de plus de qualité avec notamment les pièces du plateau s’assemblant de façon puzzle.

Acheter Carthago sur la boutique Philibert

Carthago est un bon jeu de pose d’ouvrier. Profond tout en restant accessible, il plaira aux amateurs comme aux novices du genre. Le thème de Carthage dans l’antiquité est également très sympathique et les illustrations sont vraiment réussies. Un jeu à l’allemande transportable quasiment partout avec son format mini !

Le Meuble à Jeux #24 : Carthago 4

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des