Bayonetta 3 : Nintendo n’est pas responsable de la censure selon Hideki Kamiya

Bayonetta 3 censure kamiya 1

L’une des fonctionnalités présentées dans le récent trailer de Bayonetta 3 a surpris les joueurs avec une option permettant de censurer la nudité partielle. Suite aux spéculations des fans, le créateur et producteur de la franchise, Hideki Kamiya, s’est exprimé pour taire les rumeurs dépeignant un Nintendo trop strict.

Couvrez cette Bayonetta que je ne saurais voir

Pour le plus grand bonheur de tous, Bayonetta 3 a récemment donné des nouvelles en présentant du gameplay et quelques éléments de son scénario. Le Beat’em all de Platinum Games a également dévoilé un mode permettant de censurer la nudité partielle de la sorcière avec le mode « Naive Angel ». De base, cette option sera désactivée et ce sera à vous de l’enclencher pour éviter potentiellement quelques situations gênantes en famille. Puisque le choix nous est donné et qu’il n’est même pas imposé de prime abord, cette affaire aurait pu se terminer ici, mais ce n’est évidemment pas le cas.

Depuis cette annonce, de nombreuses théories et spéculations ont pointé du doigt Nintendo qui aurait imposé cette directive au studio japonais. D’après le créateur de la série (qui fait rarement dans la langue de bois), Hideki Kamiya, ce n’est pas du tout le cas. Selon ses messages postés sur twitter, Nintendo n’est jamais intervenu dans ce sens sauf une seule fois pour le costume de Link qui était initialement plus pudique, un comble.

Bayonetta 9 2

Voici le message de l’intéressé (traduit en anglais par Nintendo Everything) :

« Je vois beaucoup de gens parler de Nintendo lorsqu’ils discutent de la nudité à Bayonetta, mais pendant nos échanges pour le portage de Bayonetta 1, Bayonetta 2 et Bayonetta 3, la seule suggestion que nous avons reçue concernait le costume de Link dans Bayonetta 1 et 2, et comment cela aurait dû être un peu plus révélateur. Aucun préjugé n’a influencé cet aspect du jeu, et je pense que les joueurs peuvent apprécier le jeu sans se soucier de ce qui aurait pu être. Comme Iwacchi (NDLR : nom affectueux donné au regretté Satoru Iwata) l’a mentionné, Nintendo n’est pas seulement une entreprise géante avec des formalités administratives à chaque coin de rue, et après avoir travaillé avec eux pendant si longtemps, j’ai l’impression que même s’il y a des moments où nous sommes peut-être un peu idiots, ils sont étonnamment ouverts aux discussions directes sur le développement et les ventes.

On peut en effet croire en ses paroles étant donné que Nintendo a étonnamment lâché la bride concernant la censure depuis les débuts de la Switch alors que la firme avait jusque-là une réputation de serreur de vis qui lui colle encore aujourd’hui à la peau. Contrairement à Sony qui n’hésite pas à censurer certains jeux japonais un peu trop osés.

Bayonetta 3 sera disponible sur Nintendo Switch le 28 octobre prochain.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.