Apple tacle Epic Games en réduisant ses commissions sur l’App Store pour les petits développeurs

Apple

Apple nous offre aujourd’hui une nouvelle assez surprenante puisque la compagnie va réduire ses commissions sur l’App Store, mais pas pour tout le monde. Impossible de ne pas y voir un coup porté à la rhétorique d’Epic Games à ce sujet.

Apple coupe la pomme en deux

Rapporté par le site The Verge, Apple va donc réduire ses commissions concernant les achats d’applications et les microtransactions in-game sur mobiles. Elles passent ainsi de 30% à 15%, toutefois cette réduction ne concerne que les développeurs gagnant moins d’un million de dollars en revenus annuels. Ce nouveau modèle prendra effet le 1 janvier 2021 et il sera demandé aux développeurs d’appliquer ce programme sur demande. Apple révèlera d’autres informations sur les conditions d’éligibilité le mois prochain.

Comme le précise The Verge, Apple fait face à de nombreuses controverses ces derniers temps, mais on imagine fortement que la bataille avec Epic Games concernant les options de paiements dans Fortnite a joué un grand rôle dans cette décision. En effet, le CEO d’Epic Tim Sweeney avait étendu la défense de ses intérêts économiques à celle de tous les développeurs de la plateforme qui n’ont pas le même poids pour lutter contre le monopole d’Apple sur iOS. Avec cette annonce, Apple effectue une contre-attaque assez ingénieuse, ce qui permet de réduire quelque peu le capital sympathie du rôle de « défenseur des grands comme des petits » qu’avait endossé Sweeney.

Même si cette décision n’est sans doute pas motivée par un sentiment de générosité, c’est en tout cas une bonne nouvelle pour la scène indépendante.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.