Aperçu Noob RPG – Une première plongée excitante dans le jeu vidéo officiel de la websérie ?

Membre Actugaming.net

Par

Bien plus qu’une websérie, NOOB est avant tout un univers décliné en BD, mangas, romans, et maintenant en jeu vidéo avec Noob RPG. Issu d’un projet Ulule financé avec brio – 1.246.852 € récoltés sur seulement 90.000 € demandés -, le titre de Blackpixel studios nous a-t-il déjà charmés ? Premier élément de réponse avec cet aperçu de la bêta du soft, disponible depuis maintenant un petit mois.

Conditions de l’aperçu : Nous avons testé la bêta de Noob RPG pendant six heures. Le jeu a été testé sur PC avec 16 Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Voyage entre le monde réel et Olydri

Noob RPG

Dans la logique des choses, Noob RPG nous emmène dans le monde réel et le monde d’Olydri. La production de Blackpixel Studio nous permettra de suivre quatre personnages à savoir May, Baster, Drek et Logs. Sous leurs pseudonymes, nos héros rêvent de devenir esportifs et s’immiscent ainsi dans le MMO Horizon 4.2 fraichement acheté dans une boutique de jeux vidéo, afin de parcourir le monde fantastique d’Olydri.

Leur but ultime est ainsi d’atteindre le niveau 100 et d’intégrer ainsi l’élite, comme ce fut le cas pour les protagonistes principaux de la websérie Noob. Nous attendons bien évidemment de finir le titre en entier lors de sa sortie prochaine afin de se prononcer là-dessus. Mais sur ces six petites heures que nous avons passé sur le soft, on retrouve tout bonnement l’esprit Noob.

Les séquences dans l’univers IRL sont quant à elles non-négligeables afin de faire le distinguo entre nos héros dans la vie réel, et sur le MMO via leurs pseudos. Le tout s’imbrique bien, avec des dialogues qui restent pour l’heure assez fidèles vis-à-vis de ce que proposait la websérie, les B.D. ou les romans.

On retrouve également des personnages iconiques de tout cet univers transmédia, ce qui n’est pas pour nous déplaire. On attend encore une fois d’en voir bien plus mais pour le moment, c’est positif et bien ficelé.

Un RPG qui fait dans la nostalgie

Noob RPG

Pour le gameplay, si l’on excepte le phases IRL qui ne sont là que pour faire avancer l’intrigue de Noob RPG, nous serons en face d’un jeu de rôle qui s’inspire de grands classiques du J-RPG. Le titre offre en effet des combats au tour par tour traditionnels tirés de divers titres d’époque comme Suikoden en passant par du Golden Sun, ou encore du Final Fantasy 7. Indéniablement, les mécaniques de combat sont accessibles, faciles à prendre à main, et vous ne serez certainement pas dépaysés si vous avez un tant soit peu touché à un J-RPG.

L’inspiration va également jusque dans l’alchimie des classes, fixes pour nos protagonistes certes, mais totalement modulables au niveau de leurs talents. Cela donne pour le coup une palette assez variée en matière de sorts d’attaque, de défense ou de soin. En somme, les combats au tour par tour ne sont pas désagréables à jouer, même si nous aurions voulu un tout petit peu plus d’animations au niveau de certaines attaques. Ceci dit, le jeu étant encore en bêta, nous ne tiendrons pas compte de ce petit détail.

Au-delà des combats, Noob RPG vous permet de vous balader librement de village en village. En passant par la carte du monde à la manière d’un Golden Sun, vous serez amenés à visiter quelques villes tirées logiquement de la franchise Noob. Dans ces derniers, vous pourrez vous y promener librement, aller chez le marchand afin d’acheter équipements et potions, vendre vos objets ou encore parler à des PNJ. Concrètement, on retrouve tous les ingrédients d’un J-RPG classique, avec une certaine touche de nostalgie qui se fait bien ressentir.

Qui plus est, outre les quêtes principales et secondaires qui n’en restent pas moins basiques – les missions principales semblent intéressantes tout comme l’intrigue -, on regrettera pour l’heure une absence de l’aspect aléatoire des combats. Effectivement, les monstres apparaissent directement sur la zone que vous visitez et en venant à votre contact, le combat se lancera. C’est un aspect un peu lourd qui nous a fait tiquer. En effet, un système à la Golden Sun aurait pu être plus intéressant, ou faire en sorte que l’emplacement des monstres soit plus procédural. Cela dit, il est tout à fait possible d’éviter les combats quand c’est possible.

Concernant la taille des différentes zones à explorer lors des quêtes, elles sont d’une taille tout à fait acceptables. Si sur ces premières heures, le jeu paraît linéaire au niveau de l’agencement de ces zones, cela n’empêche pas de trouver quelques coffres de-ci de-là octroyant à nos personnages de nouveaux loots, voire quelques potions ou éléments qui servent pour le crafting.

Tout ceci est donc une bonne chose, et de petits puzzles devraient être de la partie, comme nous avons pu le voir après quelques heures de jeu et un immense dragon apparaissant devant nous après la résolution d’un puzzle pour le moins simpliste. On espère ainsi que d’autres puzzles beaucoup plus ingénieux soit implémentés dans le reste du jeu.

Des mécaniques de jeu complètes

Noob RPG

S’il y a de petits accrocs sur certains points, Noob RPG est en revanche super complet dans son aspect purement jeu de rôle. Il est possible d’équiper notre personnage via du loot récupéré et ainsi améliorer ses nombreuses stats entre l’endurance, la force, l’intelligence, l’esquive et j’en passe. Les points de talents glanés en montant de niveau serviront à débloquer et upgrader de nombreuses compétences. Rien à dire sur cet aspect-là, tout est magnifiquement bien géré.

Il en va de même également pour la cartomancienne. La bougresse peut attaquer comme son nom l’indique avec des cartes de magie. Elles sont diverses et variées, et peuvent toutes être utilisées trois fois, avec évidemment une attente de deux tours après l’utilisation d’une des cartes. Il est par ailleurs possible de personnaliser son deck à sa guise, et via des cartes que vous pouvez looter en fin de combat, ou en les trouvant dans des coffres. La cartomancienne est clairement l’une des classes les plus intéressantes dans le groupe, avec également son côté modulable, comme avec l’élémentaliste.

Pour le reste, un système de métiers est aussi de la partie. Ici, et de manière totalement scénarisée, vous débloquerez au fil de la progression des métiers. De pêcheur en passant par mineur, éleveurs et bien d’autres, vous aurez en l’occurrence la possibilité de pêcher quelques poissons, miner du cuivre voire de l’argent, ou encore chevaucher des montures. La mécanique est bien fournie une fois encore, même si on attend de voir quel impact réel aura la montée en niveaux de ces métiers à chaque utilisation.

Noob RPG se distingue aussi par sa mécanique de montée en niveaux très spécifique. Effectivement, tous les 10 niveaux, la progression de vos personnages est bloquée. De fait, vous serez contraints de vous rendre à la tour galamadriabuyak afin de terminer un donjon, et continuer à effectuer votre levelling jusqu’au palier suivant. Il s’agit là d’un système propre à l’univers de Noob, prouvant que le jeu respecte religieusement la franchise transmédia. Encore un point qui en clair, devrait largement contenter les mordus du background de la licence.

Une patte graphique faisant dans le pixel

Noob RPG

Depuis le début de son développement jusqu’à sa bêta, Noob RPG se dote de graphismes à mi-chemin entre 3D et pixel. Indéniablement, le mélange prend bien, avec un style graphique coloré et quelques effets pixelisés qui passent bien. Si on reste un peu dubitatif sur l’aspect graphique dans les séquences IRL, le titre sort un peu plus du lot sur la partie MMO, avec des villes et des environnements bougrement variés.

Toutefois, nous avons pu noter encore quelques bugs de scripts sur les combats nous forçant à relancer le jeu, et quelques chargements parfois un peu longuets. On compte ainsi que Blackpixel Studio pour rectifier le tir d’ici sa sortie finale. En tout cas, nous sommes déjà tout excités de voir ce que proposera le titre en matière de panoramas sur la longueur.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Attendu surtout par les fans invétérés de la franchise transmédia, Noob RPG se révèle charmeur dans son état actuel. S'il y a encore pas mal de choses à corriger afin de rendre l'expérience de jeu plus agréable, le titre de Blackpixel studio se démarque par un gameplay au tour par tour accessible, et doté de mécaniques RPG moduables et relativement fournies. Si nous attendons également de voir le rendu final et surtout la teneur de sa narration, Noob RPG pourrait bien contenter les fans voire les nouveaux venus en manque de nostalgie, notamment par son style graphique coloré et tout en pixel. Nous n'avons plus qu'à attendre sa sortie cette année sur PC afin de tester sa version finale et ainsi donner notre verdict définitif.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.