Aperçu Lost Ark – Le MMO qui se la joue Diablo

Membre Actugaming.net

Par

Lost Ark est l’un de ces MMO très attendus par des fans impatients, qui ont déjà pu voir quelques brides ou même y jouer parfois dans les pays où le titre est déjà sorti, comme la Corée ou la Russie. Attendu chez nous pour début 2022 (après un récent report), nous vous donnons aujourd’hui nos premières impressions après y avoir joué un peu moins d’une dizaine d’heures sur PC.

Un MMO sauce Diablo

lost ark preview 01 1

Il est très facile de qualifier Lost Ark comme un MMO Diablo pour le résumer en quelques mots puisque, comme la licence de Blizzard, le titre partage une vue isométrique empruntée aux hack’n slash, et un univers heroic-fantasy très prononcé. Très attendu par une grosse communauté de joueurs, notre premier contact avec le jeu a en effet été assez léger, mais encourageant. De que l’on comprend, le titre sera disponible en Free-to-Play sans éléments de Pay-to-Win (mais quelques éléments de Pay-to-Fast sans déséquilibrage d’après les retours de joueurs étrangers). Dans notre version bêta, la boutique n’était en effet pas disponible. D’autant que le système économique des MMO peut varier selon les région, à voir avec la version européenne donc.

Malgré tout, ce premier contact a été plutôt encourageant. Même si l’histoire reste assez classique, en mettant en avant la recherche d’une arche perdue qui est une excuse pour explorer les 7 énormes continents du jeu, l’enrobage est assez soigné. Graphiquement, le titre est très beau et profite d’une direction artistique sublime, d’une mise en scène impressionnante (comme au début du jeu avec les plans en bateaux) et d’un doublage français très correct pour le moment. Parfois, on a même l’impression de jouer à un hack’n slash classique à gros budget tant on y retrouve énormément de codes.

Finalement, le genre se fond plutôt bien dans le MMO puisque les missions consistent essentiellement à du dégommage de monstres en tant qu’objectif de quête. Sans avoir pu tester le mode PvP ou encore les donjons de haut niveau, on viendra avant tout sur Lost Ark pour tâter de son gameplay ultra dynamique, qui propose une énorme variété de style. Concrètement, en plus de l’esthétique, c’est ce qui devrait pousser à télécharger le soft à sa sortie.

Des classes dans les classes

lost ark preview 02 2

On reconnait là toute la rigueur des jeux corréens même si les influences occidentales restent très fortes. Dommage toute de même que le « gender lock » soit de rigueur dans le choix de certaines classes, mais on ne peut pas dire que le titre manque de choix en la matière. Vous pouvez d’ailleurs les essayer dans une salle d’entrainement en introduction, car vous allez vraiment pouvoir personnaliser votre style de jeu avec une tonne de possibilités. De base, il propose déjà 15 classes jouables que vous pourrez en plus personnaliser via les compétences qui vont avec. A titre d’exemple, nous avons opté pour une classe à distance qui proposait 3 variations :

  • La salve Implacable : une classe qui utilise des arcs et des flèches.
  • Le franc-tireur : une classe qui peut alterner entre trois armes à feu.
  • L’artilleur : une classe qui peut utiliser de puissant lanceur.

Il y a de quoi trouver son bonheur mais le point commun entre toutes ces classes, c’est un gameplay dynamique et très jouissif. On démarre avec énormément de techniques et de très nombreux enchainements de coups. Avec le franc-tireur, le changement d’arme est assez plaisant, avec des pistolets utilisant beaucoup de compétences, une arme longue portée pour maintenir des petits groupes à distance et un fusil à pompe pour nettoyer sur la largeur. Le gain de niveau vous permet en plus d’élargir les spécificités de ces techniques en privilégiant la zone d’effet ou encore la distance de lancer.

Tout ça nous laisse entendre que l’on pourra aisément foncer dans le tas en utilisant des combos assez classes, mais que les plus impliqués pourront maitriser des mécaniques bien plus complexes à haut-niveau. Cela restera à confirmer lors du test mais son accessibilité ne laisse aucun doute. Les débuts nous laissent en tout cas penser que l’on aura droit à une longue aventure avec de la narration et des moments épiques, pour que l’on puisse passer au stade supérieur une fois que l’on atteint les hautes sphères, et donc nous donner envie de dépenser quelques deniers dans le jeu.

Il nous reste donc à voir, entre autres, le système d’affection, l’utilité des familiers, les donjons, le PvP ou encore les raids qui promettent de belles choses que nous verrons en temps voulu.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Le MMO coréen Lost Ark jouit d'une bonne réputation dans les pays où il est déjà disponible, et on comprend pourquoi. L'habillage est très propre grâce à des graphismes somptueux et de nombreuses qualités dignes de AAA solo, qui nous font parfois oublier que l'on est fasse à un hack'n slash MMORPG. Même s'il ne semble pas pour l'instant se démarquer outre mesure, le gameplay reste le principal intérêt du jeu qui s'observe aisément rien qu'à la sélection de notre classe. Dynamique, fun et facile à prendre en main, on imagine que le téléchargement sera assez tentant pour ce free-to-play qui doit encore nous révéler toute sa profondeur, mais aussi les contours de son système économique.

Haseo
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.