Aperçu Final Fantasy VII Remake – Une refonte plus qu’époustouflante

Le titre s'est offert une démo jouable à la dernière gamescom.

Les fans ont été plus que patients avec Final Fantasy VII Remake, et il aura fallu attendre presque cinq ans avant que le projet aboutisse, tout du moins en partie. Et même si Square Enix a opté pour le format épisodique pour son remake, il n’a pas choisi de faire dans la demi-mesure, comme nous l’a prouvé la démo jouable de la dernière gamescom.

La belle Midgar

Final Fantasy VII Remake

Après une brève présentation du jeu et de ses mécaniques en compagnie de Yoshinori Kitase, qui avait déjà œuvré sur l’opus original, nous avons pu prendre la manette en main et retrouver Cloud 20 ans après sa première apparition sur la première PlayStation.

Dire que ce dernier a bien changé entre temps est un euphémisme, comme tous les éléments visuels de cette nouvelle version. La démo tournait actuellement sur une PS4 Pro et affichait un rendu saisissant, sans un seul souci de latence. On mettra cela sur le fait que tout se déroulait sur des rails et que les niveaux n’étaient pas forcément ouverts, mais la démonstration reste tout aussi impressionnante.

Dans tous les cas, voir un remake de cette qualité fait plaisir à voir, si bien qu’il est difficile de reconnaître les décors, même en ayant parcouru le jeu initial dans tous les sens. C’est donc une redécouverte totale qui attend les fans, même si on s’y sent comme la maison.

Les combats revus en profondeur

Final Fantasy VII Remake

En vérité, c’est surtout le nouveau système de combat qui donnera cette sensation de nouveauté. Bien plus orienté action que dans le jeu original, il reste tout de même assez loin d’un Kingdom Hearts (notamment à cause de l’absence de saut), histoire de ne pas trop déboussoler les fans de la première heure.

Puisque les combats se déroulent désormais en temps réel, il suffit simplement de marteler la touche « Carré » pour que Cloud envoie valser les soldats de la Shinra avec son épée géante. Il peut également alterner entre deux styles de combat à la volée, afin d’effectuer au choix des assauts rapides et des attaques plus lourdes.

Un système de raccourci est également présent pour balancer à la volée les magies et les aptitudes à l’épée de notre héros, à condition qu’une partie de sa jauge ATB soit remplie. Attendez-vous donc à découvrir de nouvelles capacités pour les différents personnages, notamment du côté des compétences physiques qui permettront de varier un peu les combos au corps à corps.

Bien entendu, le système de limite n’a pas disparu. Lorsque le personnage subit plusieurs assauts, il peut déclencher une attaque nettement plus puissante que les autres pour se défendre. La scénographie fait ici des merveilles et rend ces coups vraiment impressionnants. Avec une telle mise en scène, on ne peut qu’avoir hâte de voir comment les invocations seront représentées.

Pause !

Final Fantasy VII Remake

Mais il faut parfois prendre le temps de souffler durant les combats, et la pause active est là pour nous aider. Cette dernière se révèle être bien plus utile qu’on aurait pu le penser, et l’utiliser est presque essentiel lors des affrontements quelque peu corsés.

Durant son activation, le temps ralentit mais ne s’arrête pas complètement, ce qui vous laisse tout de même le temps de planifier vos actions et d’avoir un meilleur point de vue sur le champ de batailler. C’est aussi l’occasion parfaite pour donner des ordres à vos alliés, à moins que vous ne préféreriez les contrôler directement.

Car oui, Cloud ne sera pas le seul personnage jouable, et changer de héros durant les combats aura son utilité. Barrett pouvait par exemple atteindre des ennemis que Cloud était incapable de toucher avec son épée. De plus, les ennemis possèdent maintenant des faiblesses et des résistances selon les éléments, ce qui favorisera la stratégie et la bonne utilisation des différents sorts.

En plus de cela, Final Fantasy VII Remake reprend l’une des bonnes idées de Final Fantasy XIII en donnant aux ennemis des barres de « choc ». Lorsque ces derniers subissent trop de dégâts, ils deviennent hébétés et sont plus vulnérables à chacune de vos attaques. Il faut donc bien surveiller cette jauge pour les déstabiliser au bon moment.

Un nouveau regard sur les personnages

Final Fantasy VII Remake

Toutes ces petites choses rendent le jeu très spectaculaire, et cette impression est grandement renforcé par la mise en scène ultra léchée de ce remake. Lors de la démo, nous avons pu combattre le premier boss du jeu, le Scorpion Gardien, et le combat contre ce dernier n’avait plus rien à voir que celui du jeu de base.

Entre les explosions dans tous les sens, les jolis effets de particules et une fluidité des cinématiques à toute épreuve, on prend une vraie claque lorsque le boss passe aux choses sérieuses. La redécouverte est donc assurée, tout en permettant aux nouveaux venus d’êtres scotchés à leur siège devant le spectacle qui se joue devant eux.

D’autres petits ajouts à la narration seront tout aussi appréciables, avec des événements qui n’étaient pas présents auparavant. On s’amusera par exemple de la tête complètement dépitée de Cloud face à un Barrett qui essaye de vendre sa cause, ou en regardant les différents membres d’Avalanche agir ensemble.

Sephiroth devrait également être plus présent, comme une ombre qui plane au dessus de Cloud, puisque l’on pouvait voir ce dernier « halluciner » en apercevant une plume noire descendre du ciel, annonciatrice de l’arrivée prochaine du grand méchant.

Un remake d'une qualité inespérée

Lorsque Square Enix rassemble une dream team pour un remake de son jeu le plus populaire, il ne fait décidement pas semblant. On oubliera bien vite qu'il ne s'agit-là que de la première partie de Final Fantasy VII Remake tant le travail d'actualisation est immense, et tant le contenu semble être à la hauteur. Il faudra attendre la sortie en mars prochain pour vérifier cela, mais pour l'instant, la nouvelle direction du jeu tient toutes ses promesses.

Jordan

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp