Aperçu Century : Age of Ashes – Le free-to-play à base de batailles de dragons qui promet ?

Membre Actugaming.net

Par

Annoncé pour la toute première fois lors des Game Awards 2020, Century : Age of Ashes a pu se laisser approcher avant la diffusion de notre AG French Direct, et sa sortie est fixée au 2 décembre prochain sur PC via Steam. Complètement free-to-play et développé par Playwing, qui est un studio basé à Bordeaux composé principalement de vétérans de l’industrie videoludique, le soft nous proposera des batailles aériennes à dos de dragon. Sur cette idée de base, Century : Age of Ashes est-il prometteur ?

Conditions de l’aperçu : Nous avons pu jouer une petite heure en compagnie des développeurs. Nous avons d’abord pu jouer au tutoriel, avant de lancer une partie sur le mode rookie puis deux sur le mode pillage, jouables respectivement en 3V3 et en 6V6. Le titre tournait sur 16 Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Le point sur le contenu

Century apercu 4 1

Hormis le tutoriel plutôt bien expliqué et nous permettant de nous familiariser convenablement avec le gameplay, Century : Age of Ashes pourrait bien embarquer un contenu assez léger à sa sortie. Effectivement, il faut savoir dans un premier temps que le soft se dotera du mode rookie. Jouable en 3V3, ce mode de jeu consistera à éliminer le plus de joueurs adverses possible avant la fin du temps imparti. La première équipe à remporter deux rounds gagne la partie.

En soi, on retrouve ici un mode de jeu très classique, et seul le mode pillage est au final intéressant. Jouable en 6v6 cette fois-ci, celui-ci vous donne pour objectif de subtiliser de l’or sur des dragons ou des adversaires, et ainsi les entreposer dans votre base. La première équipe à engranger le maximum d’or et à remporter deux rounds remporte la partie. À noter que ce mode se dotera parfois de quelques événements permettant à l’une des deux équipes de prendre l’avantage, comme le coffre de votre base qui se ferme et dont il faut trouver la clé, ou encore la possibilité d’exploser la base ennemie, et ainsi récolter une partie de son or.

Concrètement, si le mode pillage s’offre une construction des plus plaisantes, on regrette qu’il n’existe pour l’heure que deux modes de jeu et seulement trois classes. En effet, vous aurez le maraudeur, le spectre et le garde brise, ayant chacun leur différentes capacités ainsi que leur propre dragon. Sachez qu’une quatrième classe arrivera également en amont de sa sortie, mais nous n’en savons pas plus sur celle-ci actuellement.

Pour un titre free-to-play, on espère vraiment que Century : Age of Ashes parviendra à proposer un contenu plus conséquent sur la longueur, car pour le moment c’est très juste même si Playwing semble travailler sur d’autres modes de jeu et maps. Qui plus est, nous avons pu apprendre que, s’ils le peuvent, les développeurs aimeraient proposer un mode histoire plus tard dans l’optique d’agrandir le lore de la licence. L’idée est très séduisante, et il ne reste plus qu’à voir si cela se réalisera car, qu’on se le dise, il y a matière à raconter quelque chose de captivant.

Au passage, nous avons pu remarquer un système de progression traditionnel vous faisant gagner des éléments cosmétiques, mais également cette faculté de remporter des œufs, et ainsi faire grandir un autre dragon en remplissant des défis. L’idée est franchement bonne sur le papier, mais il ne reste plus qu’à voir si ces fameux dragons ne seront que purement cosmétiques, ou s’ils auront de vrais avantages en jeu.

Un gameplay qui a le feu dans les ailes

Century apercu 2 2

Concernant son gameplay pur, Century : Age of Ashes est pour le moment une assez bonne surprise sur l’heure de jeu que nous avons pu passer avec les développeurs. Il faut l’avouer, notre dragon se manie convenablement, la sensation de vitesse est présente, et le tout répond franchement bien. Chaque classe possède ses propres capacités et compétences à utiliser, comme par exemple le spectre qui peut se rendre invisible aux yeux des ennemis, ou encore le garde brise qui peut par exemple répandre un nuage de poison.

Pour ce qui est des combats, Century : Age of Ashes est plutôt fun. Si on restera de marbre sur l’aspect parfois légèrement brouillon, le système de verrouillage reste aux petits oignons pour les attaques, et les différentes capacités entre les classes sont relativement équilibrées au final. Il y aura juste de quoi pester sur les esquives, pas encore assez efficaces pour éviter divers projectiles ennemis qui viennent à nous dans notre dos.

Quant aux deux maps que nous avons testées, sur chaque mode par ailleurs, il faut dire que Playwing a fait du beau boulot. Si la première carte du mode rookie est plutôt traditionnelle dans sa conception, la seconde nous a beaucoup plu. La verticalité et les différents petits passages pour faire passer notre dragon sont clairement bien pensés, et permettent finalement des affrontements aériens assez bien fichus dans l’ensemble. On notera aussi la présence de bonus à ramasser vous redonnant de la santé et vous protégeant contre les attaques adverses.

En revanche, on pourra encore tiquer sur certaines collisions pas encore totalement finalisées, et ne nous donnant aucun dégât lorsque l’on se prend un mur par exemple. C’est un petit point noir qui pourra se rectifier assez facilement, mais globalement les quelques parties effectuées sur Century : Age of Ashes ont été aussi surprenantes que réjouissantes grâce à son gameplay intuitif, qui fonctionne du feu de dieu malgré quelques écueils.

Quelques doutes sur le modèle économique

Century apercu 5 3

Nous avons donc vu que le gameplay marche bien, mais nous émettons encore une réserve quant au contenu. Sachez que l’on est aussi dubitatif sur son modèle économique. Si l’aspect free-to-play est une excellente idée, vous vous doutez bien que des micro-transactions se cachent derrière ce titre. Nous avons pu voir brièvement deux types de monnaies différentes ainsi que des packs à acheter.

S’il nous est encore impossible de connaître l’entièreté du contenu accessible par micro-transactions, on espère que mettre la main à la poche ne déséquilibrera pas de manière injuste les parties. Ce sera donc quelque chose à vérifier à sa sortie prochaine.

On termine sur l’aspect graphique. Du peu que nous avons vu sur ces poignées de parties, Century : Age of Ashes, pour un titre purement free-to-play, devrait être diablement joli. L’habillage graphique est très soigné, le niveau de détail est des plus sympathiques sur les textures, et les nombreux effets pyrotechniques dépotent. On voit effectivement que le studio est assez chevronné pour proposer un tel résultat en matière technique. S’il y a encore de légères saccades à certains moments, le titre bénéficie toutefois d’une optimisation excellente, pour notre bon plaisir.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Il faut bien avouer que ce premier contact avec Century : Age of Ashes nous a autant surpris qu'enthousiasmé. De par son gameplay relativement intuitif, facile à prendre en main ainsi que ses combats pour le moins jubilatoires et bien ficelés, le titre de Playwing part sur une très bonne base. Idem pour sa technique et sa construction, bien maitrisées de bout en tout. Cependant, nous émettons encore des doutes sur le contenu à son lancement qui s'annonce plutôt léger, ainsi que sur son modèle économique, qui amènera logiquement à des micro-transactions et dont nous ne connaissons pas encore totalement la teneur. Néanmoins, au-delà de ces écueils et de quelques soucis de gameplay assez légers, Century : Age of Ashes pourrait s'avérer être un bon petit free-to-play à base de batailles de dragons. Et puis entre nous, si vous aimez également élever vos dragons en remplissant des défis, le titre devrait certainement vous plaire. Rendez-vous le 2 décembre prochain pour sa sortie officielle sur PC.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.