Test Shadow Tactics Blades of the Shogun sur PS4 : Notre avis sur ce portage

Test Shadow Tactics Blades of the Shogun sur PS4 : Notre avis sur ce portage
Disponible sur PC depuis le 6 décembre 2016, Shadow Tactics : Blades of the Shogun est disponible depuis le 28 juillet sur PS4 et Xbox One. Pour le coup, voyons ce que cette version console a dans le ventre avec la version PS4 que nous avons pu tester.

Après une version PC clairement aux petits oignons et globalement excellente qu’on se le dise, Shadow Tactics : Blades of the Shogun, sous ses airs de Commandos like, est disponible sur consoles depuis le 28 juillet dernier. Tout ce que l’on peut dire, c’est que ce portage est plus que sympathique, mais traîne les mêmes imperfections que la version PC.

Une interface console diablement réussie !

Shadow Tactics_PS41

Pour effectuer un petit rafraîchissement de mémoire, Shadow Tactics : Blades of the Shogun est donc un jeu de stratégie, dans la veine des Commandos, qui étaient jadis de très bonne facture. Bien évidemment, vous vous doutez que le gameplay de la production de Mimimi reprend les mécaniques de la licence Commandos, tout en modernisant le tout significativement. D’ailleurs, le soft vous permet rappelons-le d’incarner cinq personnages, à savoir Hayato le ninja, Mugen le Samouraï, Takuma le sniper, Yuki la voleuse ainsi que Aiko, ancienne connaissance de Mugen et spécialisée dans le déguisement et la distraction. Ces derniers devront faire face à un ennemi qui menace sévèrement le nouveau Shogun en l’an 1615, dans un panorama Japon Féodal particulièrement léché.

Chaque mission vous donnera la possibilité d’incarner deux ou trois personnages avec des objectifs de missions relativement variés, mais il sera rare de trouver des niveaux où vous aurez toute l’équipe au complet. Néanmoins, chaque personnage est complémentaire, avec un gameplay pointu et aux petits oignons. Effectivement, contrôler chaque personnage est un pur bonheur, chacun ayant leur spécificité propre, et le titre dispose il faut le dire, d’une difficulté extrêmement tarabiscotée où la moindre erreur peut vous coûter sacrément cher, et vous inciter à recharger parfois votre sauvegarde rapide précédente. D’ailleurs, et chose plutôt appréciable, on peut effectuer des sauvegardes rapides rien qu’en appuyant sur le pavé tactile de la manette PS4, histoire de ne pas avoir à tout recommencer depuis le début.

Au passage, cette version PS4 dispose pour le coup d’une nouvelle interface qui fait franchement le café sur consoles. Déjà, pour orienter la caméra librement, il suffira d’appuyer sur la touche R2 et utiliser le joystick droit en même temps si vous voulez tourner la caméra pour avoir une vue plus globale de ce qu’il se passe sous vos yeux, ou bien encore de zoomer pour une vue encore plus optimale. Bien évidemment, à savoir que vous pouvez également recentrer la vue de votre caméra de façon instantanée et intuitive.

Déjà, la gestion de la caméra, même si elle reste parfois un peu perfectible sur PC comme sur consoles, car la vue ne peut parfois pas être véritablement optimale selon où vos personnages sont placés, le reste de l’interface taillée pour la mouture PS4 est juste aux petits oignons pour le coup. Effectivement, en haut à droite dans un premier temps, vous aurez la possibilité d’utiliser les diverses compétences de vos personnages. Vous aurez donc un petit menu circulaire qui s’affichera lorsque vous resterez appuyé sur L1 pour afficher toutes vos compétences et sélectionner celle qu’il vous faut, ou bien appuyer simplement sur L1 pour la sélectionner aussi. Une fois cela fait et pour utiliser votre compétence spéciale, il faudra en général appuyer sur L2 en plus de la touche carré, afin de réaliser l’action de cette dernière.

Ensuite, vous aurez un peu le même système sur la droite de votre écran pour changer de personnage. En effet, vous pourrez soit changer de personnage en appuyant simplement sur R1, ou en restant longuement appuyé dessus, ce qui ouvrira également un menu circulaire. Cela vous donnera la possibilité de changer soit de personnage, ou bien de changer votre méthode d’approche pour tuer les ennemis – soit les assommer, ou les tuer -. En sus, si l’on retrouve en bas à gauche la fameuse mini-carte pour s’y retrouver, tout ce qui est possibilité de voir le champs de vision des ennemis, utiliser le mode ombre – vous permettant de réaliser plusieurs actions avec vos personnages en même temps, et qui est diablement jouissif au passage -, ou bien encore voir les objectifs de missions, c’est en bas à droite de votre écran que cela se passera. Chaque action citée précédemment sera accessible via les diverses croix directionnelles, pour un résultat plutôt intuitif et soigné concernant l’interface console. Très franchement, les adorateurs de jeux de stratégie ou tout simplement de la franchise Commandos seront tout simplement aux anges de trouver un titre de cette trempe, avec une interface console franchement bien foutue pour le coup. Alors bien évidemment, il faudra un petit temps d’adaptation dans un premier temps, mais une fois maîtrisée, cette interface est directement intuitive.

Temps de chargement, fluidité, technique… le combo gagnant sur PS4 ?

Shadow Tactics_PS42

Avec la sortie des versions consoles, nous avions bon espoir que les divers problèmes de temps de chargement soient réglés, il n’en est finalement rien sur cette mouture PS4. Si, comme la version PC la fluidité du soft reste relativement exemplaire mis à part quelques légères baisses de framerate sur les cinématiques et un chouïa en jeu, les temps de chargement restent aussi longs que la version PC malheureusement. Cela fait donc un peu tâche certes, mais il est appréciable que le soft soit aussi fluide en jeu pour notre plus grand bonheur.

Côté technique, la version PS4 de Shadow Tactics : Blades of the Shogun s’en sort finalement assez bien. Les décors en cel-shading et cet univers Japon Féodal font toujours plaisir à regarder qu’on se le dise, puis le tout reste globalement assez propre, pratiquement sans trace d’aliasing à signaler. A contrario, on pourra reprocher à cette version console d’être légèrement inférieure à la version PC sur certains points, mais le tout n’en reste pas moins plutôt joli à regarder qu’on soit bien clair.

Pour conclure, ce portage console Shadow Tactics : Blades of the Shogun n’apporte pas vraiment de nouveautés au niveau de son contenu, mais réussit néanmoins le pari de nous proposer une interface console de qualité. S’il faudra un petit temps d’adaptation avant de se familiariser avec cette interface, le tout devient véritablement intuitif par la suite. Les joueurs consoles ne seront donc pas lésés avec cette version PS4 et Xbox One, qui propose sensiblement la même chose que sa version PC, mais en traînant malheureusement les même défauts avec les temps de chargement longuets notamment. Le système de rotation de caméra sur consoles est une sacré bonne idée également, et nous vous conseillons très franchement les yeux fermés ce portage consoles de Shadow Tactics : Blades of the Shogun, terriblement réussi pour le coup.

> Notre test de Shadow Tactics : Blades of the Shogun

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp