Test King’s Quest épisode 4 : Une Famille en Froid – Une aventure tout en famille !

king's quest ami camarade

Comme vous avez pu le constater dans notre test de l’épisode précédent de King’s Quest, il s’avère que ce dernier nous avait particulièrement déçu alors que les deux premiers chapitres avaient pourtant démarré de manière assez tonitruante !

En effet, dès le premier épisode, King’s Quest avait non seulement fait honneur au reboot, mais proposait aussi quelque chose de plutôt rafraîchissant en soi. Arrivé maintenant à ce quatrième épisode nommé une Famille en Froid, avons-nous là un épisode qui est du niveau des deux premiers chapitres, ou est-il finalement aussi décevant que l’épisode trois ?

Une belle réunion de famille…

King's Quest_chap 4-1

On arrive enfin à cet épisode quatre, et ce dernier se déroule vraisemblablement quelques années après le troisième épisode, qui laissait, rappelons-le, notre roi Graham enfin décidé entre Vee et Neece – les deux princesses entre lesquelles vous deviez choisir dans le chapitre antérieur – car oui, dans l’épisode précédent, vous aviez effectivement le choix entre l’une des deux.

Suite à ça, notre Graham national a finalement eu deux beaux enfants avec Vee ou Neece en fonction de votre choix, qui se prénomment Rosella, ainsi qu’un certain Alexander. Seulement voilà, Graham ne sera pas tranquille bien longtemps car un soir son château sera attaqué par cet éternel Mananan, alias Manny, et il volera forcément un de vos deux enfants qui ne sera autre qu’Alexander. Il s’appellera bien plus tard Gwydion à cause de Manny justement.

Et bien des années après, soit 18 ans plus tard et après avoir pleuré la disparition de son fils à cause des griffes de Mananan, Graham le retrouve de manière assez heureuse dans la mesure où ce dernier s’était donc échappé de l’emprise du méchant Manny.

Dans ce King’s Quest épisode 4 : Une Famille en Froid, vous aurez là une bien belle réunion de famille, et ce chapitre se laisse suivre sans déplaisir avec quelques moments forts… Dommage que les choix à faire ne soient plus présents…

A partir de là s’en suit un voyage avec toute la famille royale dans un mystérieux hôtel de glace, où tout ne se passera vraiment pas comme le roi Graham l’avait prévu. Très honnêtement, il est incontestablement très difficile de ne pas spoiler ce quatrième épisode mais si vous lisez ce test c’est que vous avez fait les chapitres précédents n’est-ce pas ?

Mais bref, ce nouvel épisode sera vraiment centré sur la relation père/fils entre Graham et Gwydion, alias Alexander, qui nous ferait presque penser à une espèce de guerre de génération et d’héritage. Si l’évolution des deux personnages est prévisible, elle n’en reste pas moins plutôt intéressante en l’état finalement, mais dommage que certains autres personnages n’évoluent pas assez. Par contre, force est de constater que cet épisode nous bourre de références orientées sur la Mythologie Grecque vraiment sympatoches, comme le fameux Sphinx en l’occurrence, mais chut, on ne vous en dit pas plus !

Bien évidemment, le récit est toujours narré par Graham, de ce fait plus vieux, à sa chère Gwendolyn, et dans ce présent là justement, la narration bouge un peu plus et la fin, que ce soit le récit raconté par Graham plus vieux ou dans le moment présent, pourrait bien nous réserver quelques surprises et cela nous donne très envie d’en voir plus. Petite mention spéciale pour les conséquences qui ne sont toujours pas présentes, ce qui commence significativement à nous décevoir… Néanmoins, on pourra toujours compter sur un savant équilibre entre les moments rigolos et tristes, qui arrivent à bien faire le café.

… Avec des énigmes en pagaille !

King's Quest_chap 4-2

Outre l’aspect scénaristique plaisant malgré des choix qui n’ont vraiment pas de conséquences – à voir le final… -, quelles phases de jeu nous propose ce chapitre quatre ? Et bien, vous allez assurément être déçu d’apprendre que ce ne sera malheureusement que des énigmes à enchaîner, contrairement aux précédents chapitres qui variaient un peu le tout au niveau des phases de jeu.

Evidemment, une fois encore, il sera difficile de ne pas spoiler, mais nous ferons de notre mieux pour vous en dire le moins possible. Pour faire simple, vous enchaînerez très clairement une succession d’énigmes afin de tenter de retrouver l’autre moitié de votre famille, piégée.

Celles-ci vous forceront la plupart du temps à suivre une ligne lumineuse pour arriver devant une porte, puis de l’ouvrir. Dans le cas contraire si vous ouvrez la porte directement sans faire tout cela, ce sera le game over direct. Alors dit comme ça vous allez penser que c’est rébarbatif mais détrompez-vous : ces diverses énigmes parviennent en fait à se renouveler de façons variées tantôt trop classiques certes, mais tantôt assez ingénieuses en l’état. La seule chose que l’on pourrait reprocher, c’est peut-être cet aspect recyclage des énigmes, ce qui reste franchement regrettable en soi !

Mais sinon, au delà de ça, rassurez-vous, il n’y a pas que ce type d’énigmes, car vous serez bien surpris de vous apercevoir en jouant qu’il y en a bien d’autres qui sont pour la plupart bien trouvées, même si une ou deux de mémoire nous donnent une grosse sensation de déjà vu… A noter tout de même qu’il y a une énigme sympathique qui fait référence à Tetris, et n’est au passage pas déplaisante – voir image ci-dessus -.

En clair, de la variété il y en a c’est incontestable, mais nous ressentons en jouant une sensation de recyclage sur la finalité des énigmes à résoudre, même si les amateurs de casse-tête seront certainement ravis de faire ces successions d’énigmes, dont la difficulté grimpe finalement petit à petit, ce qui n’est pas un mal en soi histoire de ne pas perdre le joueur en route. Les puzzles c’est bien on est d’accord, mais dommage que l’aspect choix de dialogue ait été lamentablement délaissé… Et après nous nous étonnons que les conséquences de nos actes ne soient pas forcément de la partie…

Dernière chose concernant la durée de vie, elle est dans la lignée des précédents chapitres, et il vous faudra au pire deux heures de jeu si vous êtes vachement débrouillard sur les énigmes, ou au mieux trois heures de jeu pour en voir le bout si vous galérez sur certains passages. De plus, à noter que le tout reste fluide sans que les FPS bronchent une seule fois.

Concrètement, ce quatrième et avant-dernier épisode de King’s Quest arrive-t-il à faire bien mieux que son prédécesseur ? Très franchement, il n’est pas foncièrement mauvais, mais reste hélas du même acabit que son aîné à savoir un épisode correct, mais où il manque vraiment quelque chose. Cet épisode n’était vraiment pas loin d’avoir un 7/10 à un moment donné, mais ce qui le plombe sévèrement dans la note c’est son recyclage de certaines énigmes, mais surtout le fait que les choix que nous avons fait précédemment n’aient en aucun cas un impact ! Ce n’est pas tout, car même les choix de dialogue ne sont même pas de la partie sur cet épisode, et c’est pourtant bien ce que l’on demande au minimum dans un jeu à format épisodique, qui est de nous permettre de pouvoir faire des choix. Hélas sur King’s Quest Episode 4 : Une Famille en Froid ce n’est pas le cas, mais nous pourrons néanmoins nous consoler avec une narration vraiment forte sur ce coup là avec des révélations, une relation entre Graham et son fils appréciable, des surprises et notamment quelques moments clés forts, qui vous donneront envie de savoir de quoi il en retournera dans l’épisode final. Le soft aurait pu donc avoir un 7/10 avec cela, mais il reste quand même assez étrange que l’on ne puisse toujours pas faire des choix très poussés dans cet épisode quatre, car nous avions vraiment l’impression que c’est ce que les développeurs voulaient, nous pousser à faire à la base sur les premiers chapitres…

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.