PlayStation Plus : La mise à niveau de l’abonnement fait déjà polémique

Ps plus 1

Le nouveau PlayStation Plus a fait ses grands débuts hier en Asie, ce qui nous a permis de découvrir la liste finale des jeux proposés dans les différents paliers de l’abonnement. Mais les consommateurs asiatiques ont aussi pu expérimenter tous les détails de la mise à niveau du service, et même si Sony avait déjà expliqué comment tout cela fonctionnerait il y a quelques jours, on découvre aujourd’hui quelques subtilités qui ne font pas que des heureux.

MAJ 26/05 : Sony a déclaré que l’annulation des promotions lors de la mise à niveau était lié à un problème technique.

Des promotions annulées

Avant toute chose, tout cela provient de commentaires postés sur Reddit et sur les réseaux sociaux de la part de joueurs et joueuses asiatiques, qui sont difficiles à vérifier pour le moment, étant donné que Sony n’a pas encore pris la parole à ce sujet.

Plusieurs commentaires pointent du doigt que les personnes qui ont obtenu des abonnements PS Plus via une promotion seraient obligés de payer la différence lorsqu’ils effectueraient la mise à niveau. En somme, si un utilisateur a profité d’une promotion (lancée par Sony rappelons-le) pour obtenir son abonnement PS Plus, cette promotion va s’annuler lors de la mise à niveau, et le client devra payer le montant qu’il avait pourtant économisé lors de l’achat.

Par exemple : si quelqu’un a acheté un abonnement d’un an à 49,99 € au lieu de 59,99 €, et qu’il souhaite passer au stade Premium à 119,99 € par an, il devra payer 70 € au lieu de 60 € pour la mise à niveau. Sa promotion s’annule donc.

L’autre problème souligné par la communauté asiatique, c’est l’impossibilité de mettre à niveau son abonnement juste pour une période donnée. Si vous possédez par exemple encore 7 mois de PS Plus, et que vous souhaitez seulement passer à PS Plus Premium pendant un mois, avant de repartir sur le PS Plus Essentiel, ce ne sera pas possible.

Sony demande à ce que l’intégralité du temps restant de votre abonnement soit mis à niveau. Ce qui pose évidemment problèmes pour celles et ceux qui ont décidé d’accumuler les abonnements avant la mise en place de ce nouveau service, et avant que Sony empêche cette pratique.

Une mise à niveau qui cause des nœuds au cerveau

Ps plus upgrade 2

De plus, il semblerait que la mise à niveau force à payer la différence, comme le montre ce tableau relayé par VGC. Sony avait déclaré que si, par exemple, vous possédiez un abonnement d’un an au PS Plus et que vous souhaitiez passer au PS Plus Premium, vous obtiendrez alors 183 jours de PlayStation Plus Premium. On pensait que l’abonnement était réduit sur la durée en conséquence, mais ça ne semble pas être le cas, il semble juste être réduit sur le prix de la mise à niveau. Vous aurez bien les 183 jours « offerts », mais il faudra payer obligatoirement pour les 182 autres de l’année si vous souhaitez profiter de la mise à niveau.

On vous l’accorde, c’est encore un peu flou, alors voici un exemple : si vous démarrez votre abonnement du 22 juin 2022 au 22 juin 2023 (en ayant payé un code PS Plus un an tel qu’il est encore vendu), et que vous souhaitez obtenir la mise à niveau vers le Premium, vous serez obligé de faire la mise à niveau jusqu’au 22 juin 2023. Ce qui veut dire que vous devrez payer 182 jours d’abonnement au PS Plus Premium, étant donné que les 183 premiers jours seront déjà payés (grâce au prorata de l’abonnement que vous avez payé). Cela reste cependant à confirmer, et est à prendre avec des pincettes.

On attendra évidemment le lancement du service en Europe pour en tirer les premières conclusions, mais ce nouveau service semble en tout cas causer de beaux cafouillages.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.