Princess Guide, Lapis x Labyrinth, et The Caligula Effect : rapide présentation de 3 jeux NIS America

NIS America

Principalement du RPG très très japonais.

Lors d’une visite chez Koch Media, nous avons eu l’occasion de nous essayer à quelques titres édités par NIS America qui arriveront ce printemps chez nous. Si vous ne connaissez pas l’éditeur, il faut savoir qu’il apporte pas mal de jeux de niche (souvent des J-RPG) en occident, le plus souvent malheureusement traduits en anglais même si les choses sont en train de changer.

Parmi les nombreuses licences, on retient de très bons titres comme les productions de Falcom avec le très attendu The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel III pour l’automne prochain (et en français s’il vous plait !). De même que la série Danganronpa qui sortira une compilation le 29 mars prochain. On peut évidemment en citer d’autres très sympathiques (Yomawari, Disgaea...). Il ne faut pas se cacher, il y a aussi du moins bon comme SNK Heroines Tag Team Frenzy dernièrement.

The Caligula Effect : Overdose

Princess Guide, Lapis x Labyrinth, et The Caligula Effect : rapide présentation de 3 jeux NIS America 1

The Caligula Effect revient dans une version remake. Le RPG Vita ne se contente pas de passer sur des écrans plus grands puisque le jeu a été refait sous Unreal Engine 4. En plein discours sur scène dans l’auditorium de son lycée, notre protagoniste (masculin ou féminin) commence à voir des glitchs. Il commence donc à s’enfuir jusqu’à ce que µ (Myu) vienne lui expliquer qu’ils sont dans un monde virtuel. Très vite, il rejoint un groupe de lycéens pour tenter de trouver un moyen de s’échapper vers la réalité. L’avatar devra bien entendu renforcer ses liens avec les autres personnages ce qui donne à Caligula Effect une impression de déjà-vu aux fans de Persona, surtout quand il invoque des notions de psychologie.

Avec le même auteur que les premiers Persona, Tadashi Satomi, la filiation semble évidente, à condition d’oublier le gameplay. En effet, ce n’est pas du tour par tour. Chaque membre de l’équipe peut réaliser 3 actions. Le joueur donne donc toutes ses instructions en voyant une prévision du résultat avant chaque validation d’une action. Quand la sélection est terminée, le temps reprend et tout le monde, ennemis compris, fait ce qu’il doit faire. Entre les coups ratés et les critiques, le résultat peut s’avérer très différent de la prévisualisation.

Surtout que si l’on ne contrôle pas les déplacements (ou alors au prix d’une action), le placement est primordial et peut changer au fil des coups. On peut d’ailleurs mettre un délai de retard aux actions pour qu’elles se déclenchent à un moment plus propice. Autant être honnête, le jeu d’origine n’était pas incroyable, on espère que ses nombreuses modifications, dont la possibilité de faire équipe avec les boss dans un scénario alternatif, permettra à The Caligula Effect: Overdose de s’éloigner de son image de sous-Persona.

The Caligula Effect : Overdose sortira le 15 mars 2019 sur PC, PS4, et Nintendo Switch avec des textes en anglais uniquement. Notre test d’ailleurs déjà disponible ici

Lapis X Labyrinth

Princess Guide, Lapis x Labyrinth, et The Caligula Effect : rapide présentation de 3 jeux NIS America 2

Ce titre développé par Nippon Ichi Software attisera la flamme du chasseur de trésors qui est en vous. A la vue des différents trailers de gameplay, et de ses effets pétillants (presque trop), difficile de savoir exactement ce qui se passe à l’écran dans cet Action-RPG en 2D. Ayant pu l’essayer manette en main, Lapix X Labyrith se révèle particulièrement addictif si tant est que l’on soit un minimum amateur de « grind ».

Tout le fun du jeu réside en effet dans l’accomplissement de donjons et dans la personnalisation de votre équipe via la récolte d’équipements divers. Vous avez tout d’abord le choix parmi huit personnages aux capacités distinctes, vous pouvez ensuite choisir jusqu’à quatre compagnons pour partir à l’aventure afin d’accomplir de nombreuses quêtes, et améliorer le niveau de votre guilde.

La chose amusante que propose le gameplay est que votre groupe évolue dans les niveaux sous forme de totem. Le but est de vaincre tous les ennemis que l’on croise grâce à différentes commandes basiques et en changeant de personnage principale (celui à la base du pilier). Il y a aussi un petit peu de plateforme, mais rien de bien exaltant. Le tutoriel explique très bien les bases et les subtilités comme les attaques de groupe ou le « Fever Time » qui vous octroie une pluie de loot lorsque que vous massacrez du monstre.

Il faudra dénicher tout un tas de trésors divisés en plusieurs rangs dont certains qui sont scellés et qui vous sont proposés lorsque vous terminez un étage avant de passer au suivant, avec la possibilité de manger un « snack » pour reprendre des forces entre deux. Bien que l’on n’ait pas eu beaucoup de répondant en face, on imagine que la difficulté augmentera graduellement et proposera un challenge correct (les joueurs de Disgaea ne diront pas le contraire). On retrouve aussi la patte visuelle mignonne du studio avec un chara-design assez réussi.

Lapis X Labyrinth sortira le 31 mai 2019 sur PS4 et Nintendo Switch avec des textes uniquement en anglais. 

The Princess Guide

Princess Guide, Lapis x Labyrinth, et The Caligula Effect : rapide présentation de 3 jeux NIS America 3

The Princess Guide est un autre jeu pondu par Nippon Ichi Software qui, contrairement à Lapis X Labyrinth, s’adresse à un public plus friand de fan service. Il nous fait un peu penser à Penny Punching Princess dans son gameplay si ce n’est qu’ici, vous avez le choix entre quatre princesses accompagnées de différentes unités. Elles sont les représentantes des quatre royaumes du jeu et disposent de profils bien distincts (un jeu à « waifu » en somme). Il sera nécessaire de compléter les scénarios de ces quatre demoiselles bien que l’on ait du mal à envisager tout enchaîner à cause de l’aspect répétitif du gameplay. Le « grind » semble être trop prédominant (et beaucoup moins agréable sur Lapis X Labyrinth).

Pourtant l’aspect gestion des unités bien détaillé dans le tutoriel se révèle assez intéressant bien qu’un peu chaotique. Après cette mise en bouche, vous devez créer le profil de votre instructeur (ou instructrice) qui va guider une des princesses que l’on peut ensuite choisir. Les instructions que vous donnez affineront son caractère et ses capacités. Par exemple sur le champ de bataille, il est possible de gronder ou complimenter la jeune femme.

En outre, les choix de dialogues ont aussi une incidence sur la narration. Graphiquement, on sent tout de même le jeu d’abord destiné à la Vita (qui ne sortira pas chez nous) ce qui passera un peu mal sur PS4 et Switch. Au niveau du chara-design, on reste sur quelque chose de propre si ce n’est les tremblements un peu bizarres des personnages lors des dialogues (on a d’abord pensé à un bug mais ce n’est pas le cas).

The Princess Guide sortira le 29 mars 2019 sur PS4 et Nintendo Switch avec des textes uniquement en anglais.

Il ne s’agit que d’un petit tour d’horizon, mais nous sortirons les tests des différents jeux à des périodes proches des dates de sortie respectives. On a tout de même une petite préférence pour Lapis X Labyrinth.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp