Marvel’s Avengers n’est pas le succès escompté par Square Enix

Avengers

Ce n’est un secret pour personne, Marvel’s Avengers a plutôt déçu à sa sortie, et même pendant sa phase de bêta. On vous renvoie d’ailleurs à notre test pour plus d’informations sur ce sujet épineux. Ce que cela signifie, sur le long terme, c’est que le titre ne vend pas autant qu’il aurait dû. Ainsi, Square Enix se retrouve dans une situation plutôt délicate.

De copieuses pertes d’argent

Disponible depuis début septembre sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, Marvel’s Avengers a pris le pari osé de s’orienter vers le jeu service. Un genre plutôt récent dans le milieu, qui permet des revenus sur le long terme. Ce choix peut donc être vu comme une orientation commerciale avant d’être qualitative. Et malheureusement, cela risque de coûter pas mal d’argent à Square Enix.

En effet, via un bilan financier récemment publié, nous avons pu apprendre que le titre avait fait perdre dans les cinq milliards de yen à l’entreprise japonaise. Un chiffre que l’on peut convertir, afin qu’il soit peut-être plus compréhensible, à environ 50 millions de dollars.

Afin de mieux expliquer cette perte importante, revenons sur l’objectif commercial de Square Enix, qui espérait vendre le jeu par camions entiers. Le fait est, malheureusement, que Marvel’s Avengers ne se serait écoulé qu’à trois millions d’exemplaires en deux mois, selon l’analyste David Gibson. La firme explique quant à elle, sans annoncer aucun chiffre, que les résultats seraient 60% inférieurs aux attentes originales.

Heureusement, il ne s’agit pas là du seul revenu dont dispose Square Enix, qui cartonne notamment avec le remake encensé de Final Fantasy VII.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.