Des licenciements massifs chez Activision Blizzard malgré des bénéfices records

Activision Blizzard

Les rumeurs des derniers jours semblent se confirmer.

Des rumeurs en parlaient depuis quelques temps, et il semblerait que cela se confirme ce soir. D’après le site Kotaku, sous la plume de Jason Schreier qui est de surcroît une source sérieuse de l’industrie, Activision Blizzard aurait entamé un bon nombre de licenciements dans différentes branches, notamment Activision, Blizzard, et King (Candy Crush). Il semblerait que seuls des postes dans les domaines de l’eSport et de l’édition, entre autres, (tout ce qui ne concerne pas directement le développement de jeux en gros) soient touchés.

Avec un sens du timing assez douteux, les résultats financiers de la compagnie sont également tombés le soir même, et ces derniers annoncent des chiffres record avec un peu moins de 2 milliards de dollars de bénéfice annuel (on remercie Oscar Lemaire pour ses graphiques très clairs).

Lors d’une conférence avec les investisseurs, le CEO Bobby Kotick a annoncé le licenciement de 8% des effectifs, soit environ 800 employés. Cette décision aurait été prise en réponse aux objectifs de 2018 (et aux prévisions de 2019) revus à la baisse malgré ces bons chiffres. Voici ce que Kotick déclare aux actionnaires : “Alors que nos résultats financiers pour 2018 sont les meilleurs de notre histoire, nous n’avons pas atteint tout notre potentiel, nous avons donc entamé un nombre important de changements concernant la direction. Ces changements devraient nous faire bénéficier de toutes les opportunités que l’industrie peut nous apporter, en particulier avec nos grosses franchises, nos grandes aptitudes commerciales, notre connexion direct avec nos millions de joueurs, et nos talentueux employés ». 

Des mots qui feront grincer des dents à n’en pas douter. Encore selon Kotaku, Blizzard aurait tout de même promit de grosses indemnités et un accompagnement pour les personnes touchées (aide à la recherche d’emploi, formations…). On espère tout de même que toutes les personnes concernées par ces licenciements retomberont rapidement sur leurs pieds. D’ailleurs, beaucoup se mobilisent sur les réseaux sociaux en donnant des liens d’offres d’emploi dans différents studios de l’industrie.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
34 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp