Le Meuble à Jeux #37 : This War of Mine

Le Meuble à Jeux #37 : This War of Mine

Aujourd’hui dans Le Meuble à Jeux, nous vous proposons de revêtir un habit différent, celui de civils durant la guerre qui frappe son pays. Allons voir ce qu'il se trame du côté de This War of Mine.

Chaque personne a son propre avis sur la guerre, ainsi que sur les différents conflits qui ont lieu sur notre belle planète bleue. Néanmoins, les jeux vidéo, à l’effigie de Call of Duty ou encore de Battlefield ont la fâcheuse tendance à dédramatiser ces échanges de coups, qu’ils soient de feu ou de poing. Pour pallier à ces quelques versions bien trop héroïques de ce qu’est un conflit armé, sortait en 2014 le splendide This War of Mine, dont le test est disponible ici.

Vous mettant à la place d’un groupe de civils cherchant à survivre en temps de guerre, 11 bit studios avait réussi son pari : faire vivre une expérience qui pousse à la remise en question. Et aujourd’hui, nous allons retourner affronter cette situation pour le moins délicate, mais pas comme soldat ! Non, bien en temps que simple civil. Car oui, nous retournons dans This War of Mine, mais cette fois-ci sur jeu de plateau !

Asmodee- This War of Mine : Le Jeu de Plateau, EFGKWM01 - Acheter sur Amazon
This War of mine est un Jeu De Plateau et de survie immersif dans lequel un groupe de civils, retranché dans une maison d'une ville assise, tente de survivre aux horreurs d'une guerre interminable.
72,98 EUR

Si le jeu de plateau de Michal Oracz et Jakub Wisnieskie part avec la même optique – celle de plonger le joueur dans les situations laborieuses auxquelles font face les citoyens lambdas en temps de guerre – il faut dire que l’objectif est atteint avec autant de réussite que le jeu vidéo il y a quelques années de cela. Prenant, mais aussi poignant, ce jeu réservé à un public de plus de dix-huit ans sait surprendre, mais aussi ravir. Votre but sera toujours le même et il vous faudra alors survivre dans des conditions toujours plus dangereuses, une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Ainsi, le titre proposé par 11 bit studio, Galakta et Awaken Realms saura vous faire vivre la guerre de l’intérieur, sous un jour bien moins jouissif que ce à quoi nous sommes habitués.

Proposée, on le répète, à un public majeur, cette expérience sera donc à vivre seul, ou avec des amis. Pouvant accueillir jusqu’à six personnes autour du plateau, cette production vous occupera pour environ une heure. Et, afin de vous aider à savoir si l’expérience du « pendant les guerres, il n’y a pas que des soldats » en vaut la peine, nous avons pu tester les configurations à un, deux, quatre et cinq joueurs. Dès lors, rangeons notre fusil, et enfilons nos gants, car il va être temps d’aller fouiller… dans ce que l’armée a bien voulu laisser.

Retour en pleine guerre civile avec This War of Mine version plateau

This War of Mine

Pour celles et ceux qui ne savent pas du tout ce qu’est This War of Mine, sachez simplement que vous allez être plongé dans une aventure narrative, en pleine guerre civile. L’armée contrôle l’endroit où vous vivez, et votre quotidien est rythmé par la destruction et la désolation. Si la ville et le pays qui sont au centre de cette histoire sont purement fictifs, cela n’enlève en rien la sensation de réalisme, ni l’immersion garantie par la production.

Niveau plot, ce n’est rien de très surprenant qui est proposé pour le genre. Ainsi, vous incarnerez un petit groupe de survivants, des civils, qui tenteront de tout faire pour parvenir à voir la fin de cette guerre. Chaque personne possédant sa propre psychologie et sa propre mentalité, il revient au joueur de l’incarner comme s’il savait exactement à quoi ce dernier allait penser suite à telle ou telle action. Et autant vous dire que la tâche ne sera pas aisée puisque le jeu vous mettra au pied du mur à de multiples reprises, en enchaînant les choix moraux, les uns à la suite des autres. Si condamner des SDF, ou tuer un prêtre ne vous empêcherait pas de dormir, demandez-vous s’il en sera de même pour votre personnage. Qu’allez-vous privilégier ? Vous, votre groupe, ou le bien-être des autres civils qui ne vous veulent aucun mal ?

Mais pour pouvoir accéder à cette expérience plutôt rafraîchissante pour le jeu de plateau dérivé de jeu vidéo, il vous faudra absolument passer par la case règles et mise en place. Et c’est déjà là que le premier problème se pose. En effet, This War of Mine, en plus d’être à destination d’un public averti, ne pourra pas être approché par n’importe quel joueur. Complexe, plutôt long et assez flou, le carnet vous permettant de vous lancer dans la partie en rebutera plus d’un. Néanmoins, passé ce premier contact fort déstabilisant, le jeu se révèle être un charme, bien pensé et bien ficelé, visant à faire vivre une véritable expérience de qualité.

Au terme de votre première partie, vous n’aurez, soyez en certain, pas toutes les cartes en main pour réussir les suivantes. Néanmoins, vous sortirez de là avec une véritable vision des peines et des douleurs des personnages. L’écriture de haute voltige vous touchera, et vous n’aurez d’autre choix que de vous y replonger une seconde fois, si ce n’est beaucoup plus !

Le jeu de plateau pour expérimenter la guerre seul, ou à plusieurs

This War of Mine

Pour en revenir au jeu lui-même, il ne propose pas qu’un carnet de bord. Fort heureusement, il propose pléthores d’items qui serviront de matériel pour vos parties. Il s’agit de cartes, de tokens, ainsi que de personnages. Les cartes représentent vos différentes actions ou les événements comme le butin, les rencontres, etc. La qualité de l’ensemble est indéniable, et permet au jeu de proposer un produit qui vaut réellement son prix. Par ailleurs, tout résiste assez bien aux chutes, grâce au cartonnage de chaque élément (je n’ai pas fait tomber de personnage, donc évitez d’essayer chez vous !). A cela s’ajoute un second bouquin, qui renferme les différents scripts de jeu. Autant vous dire qu’il vous accompagnera tout au long de la partie, et qu’il se révélera être un bon allié, comme le pire adversaire contre lequel vous pouviez tomber.

Bien, passons maintenant au déroulement du jeu. Tout se déroule en tours, qui sont les différentes périodes de la journée. On y retrouve donc le matin, la journée, le crépuscule, la nuit, ainsi que l’aube. Chacune de ces périodes a un intérêt différent, et il est important de n’en délaisser aucune. Le déroulement de ces dernières est toujours le même, et vous devrez alors y agir au mieux afin de permettre à votre groupe de glaner moult ressources et de survivre un peu plus longtemps.

Durant la matinée, vous devrez piocher une carte événement. Chaque joueur doit passer par cette action. Une fois la carte en main, vous devez l’utiliser. Si vous y trouvez un bonus, grand bien vous fasse. Pour les malus, qui sont légion dans ces cartes, eh bien il vous faudra persévérer toute la journée pour la contrer. Attention, elles peuvent parfois vous mettre dans une sacrée panade.

THIS WAR OF MINE : the little ones - Acheter sur Amazon
Jeu d'action sur PS4. This War Of Mine: The Little Ones offre une expérience de la guerre d'un réalisme lugubre, dramatique et suscitant souvent la réflexion. Vivez la guerre non pas du point de vue d'un soldat d'élite, mais plutôt de celui d'un groupe de civils faisant son possible pour survivre.
29,97 EUR

Vient ensuite le moment de la journée où vous pouvez effectuer vos actions dans l’abri. Comme pour le jeu vidéo d’origine, il vous est interdit de sortir à la lumière du soleil. Non, vous ne risquez pas de prendre feu comme le ferait un vampire, mais bien de vous retrouver criblé de balles. Dès lors, à vous d’user de votre temps entre vos quatre murs afin d’améliorer autant que faire se peut votre niveau de vie. L’évolution de votre baraque sera plutôt semblable à ce que les joueurs ont pu connaître sur PC et consoles, et l’équipe commencera par fouiller les lieux, avant de construire quelques équipements de base, comme un lit ou un collecteur de pluie. Attention à ne pas oublier l’atelier, qui vous servira grandement par la suite ! Gardez également un œil sur l’état de vos personnages, car leur nombre d’actions est limité à trois, quand ils sont en forme !

Une fois toutes vos actions effectuées, vient le moment de passer à la phase du crépuscule. Contrairement à la version vidéoludique, les personnages ne se nourrissent et ne boivent pas à n’importe quel moment de la journée. C’est donc à cela que va servir le crépuscule. Vous y allouerez de l’eau et de la nourriture à vos personnages, selon votre envie. Attention à ne pas laisser ces derniers dépérir par manque d’eau ou d’aliments ! Pensez donc à alterner entre tous si vous devez vous serrer la ceinture. Si vous restez trop longtemps sans manger, ou boire, votre personnage mourra assez rapidement.

Mais, alors que vous posez vos couverts sur la table, voilà que la nuit tombe déjà. Il s’agit de l’une des plus longues phases du jeu. En effet, vos personnages devront soit dormir, soit partir en expédition, soit monter la garde. Bien entendu, tout personnage ne dormant pas verra sa fatigue grimper, et il pourra vite tomber mort de fatigue. Durant cette phase, vous piocherez plusieurs cartes de la pile correspondante, afin de constituer votre jeu. Vous retournerez alors chaque carte, et effectuerez ce qui est indiqué sur ces dernières. Ces cartes pourraient vous permettre de rapporter moult ressources de vos expéditions, mais aussi vous causer de sérieux ennuis, à l’instar de la carte « augmentez le bruit ». Un sacré coup de chance sera donc nécessaire, mais cela fait également partie intégrante du jeu. D’autres cartes, quant à elles, vous demandent de vous rendre dans le livre des scripts. Ce bouquin est vraiment bien ficelé, et le contenu vraiment immersif. Vous ferez vos propres choix, et vous pourrez ainsi avancer dans l’aventure à votre gré. Attention, certains passages pourraient être assez durs à digérer, et assez lourds pour un public plus jeune, d’où la nécessité d’avoir au moins dix-huit ans pour prendre part à cette aventure.

Une fois que vous en aurez terminé avec l’ensemble de ces petits événements viendra l’aube. Tout le monde retourne au refuge et tous les joueurs tirent une carte destin influençant les personnages. Bref, cela peut être très positif, comme très négatif. Vous piocherez alors tous une carte narrative, puis vous reprendrez au petit matin votre deuxième tour. Il ne vous restera plus qu’à tout faire pour atteindre le dernier matin !

Jeu vidéo et jeu de plateau

This War of Mine

Bien que la majorité des éléments présents dans cette version plateau de This War of Mine soient très proches de ce que l’on a pu connaître dans le jeu vidéo éponyme, quelques petites spécificités se sont glissées dans cette version physique. Et ce qu’il y a d’important à noter là-dedans, c’est que le tout permet de rendre le jeu encore plus prenant, mais lui permet aussi de jouir d’une rejouabilité bien plus importante.

Tout d’abord, vous remarquerez très vite la présence de dés, très importants dans les mécaniques du jeu. Comme pour le tirage des cartes, la chance prendra part à l’aventure. Il est d’une importance capitale, puisqu’il est celui qui décidera de votre venir. Allez-vous mourir, ou parvenir à échapper à votre agresseur ? Tout est dans le roulement de ce dernier. Bien plus prenante qu’une simple décision prise par une machine, cette mécanique saura vous stresser, vous faire prier, et vous rappellera à quel point la vie ne tient qu’à un fil.

S’y ajoute le système de sauvegarde, plutôt original pour ce type de jeu, mais qui permet d’éviter de perdre une partie en cours de route. Car oui, le jeu est indiqué pour durer entre 45 et 120 minutes, mais nombreuses sont les escapades dans ce pays de l’est qui ont duré bien plus que cela. Tout dépend de votre degré d’investissement et votre envie de mener votre groupe à la victoire… si l’on peut vraiment appeler ça comme ça… Bon, par contre, cette mécanique prend du temps à mettre en place, et vous devrez compter plusieurs longues minutes pour cela. Après tout, il faut bien tout noter pour se souvenir de tout. Mais ne vous en faites pas, le jeu vous fournit ce qu’il vous faut afin de parvenir à sauvegarder au centimètre (et non pas au pixel) près votre jeu.

Viennent ensuite les cartes, qui ajoutent une véritable notion d’aléatoire dans votre aventure. Parfois très pénalisantes, parfois salvatrices, ces dernières sauront instiller en vous une peur, à mesure que vous retournerez ces dernières. Et soyons clairs, ne comptez pas sur l’appel des cartes pour vous sauver la mise, nous ne sommes pas dans Yu-Gi-Oh.

Enfin, c’est la présence du livre de scripts qui va emmener le jeu dans un tout autre plan que celui du jeu vidéo. Ce dernier, par une narration léchée et une profondeur d’écriture impressionnante, va pousser l’immersion à son paroxysme. Et le côté mature et adulte de cette écriture saura tantôt toucher, tantôt énerver, voire même apeurer. Par sa noirceur et ses thématiques, le jeu parvient donc à offrir une véritable escapade en territoire inconnu pour la majorité d’entre nous et à faire vivre une véritable épreuve tout en distrayant. Une réussite totale, pour un titre qui mériterait d’être connu de tous.

Pour qui s’adresse This War of Mine ?

This War of Mine

Que vous ayez expérimenté la version vidéoludique ou non, This War of Mine est une véritable réussite. Très complet, et pouvant se révéler plutôt complexe, ce titre ne s’adresse qu’à un public averti d’au moins 18 ans. Si les règles restent plutôt accessibles, son contenu l’est beaucoup moins et il vaudra mieux respecter la limite d’âge demandée. La boîte renferme de multiples pièces, toutes de très bonne qualité, ainsi qu’un tapis de jeu, lui aussi très bien travaillé. De plus, les différents supports écrits sont au format de ce que l’on pourrait croiser en temps de guerre, à savoir un journal de guerre qui aurait pu appartenir à un soldat. Tout est très bien réalisé, et bien que le prix soit élevé, l’ensemble vaut réellement ce qui est demandé.

Par ailleurs, la rejouabilité du titre renforce sa qualité. Son seul défaut étant de prendre beaucoup de place et demandant donc d’être joué sur une table, à l’arrêt. Pas possible donc de se lancer dans une petite partie dans les transports en commun ou en voiture. De la même manière, les parties étant faites pour durer de 45 à 120 minutes, il n’est pas possible d’y jouer à la va-vite. Être posé et avoir bien le temps est nécessaire pour pouvoir profiter de l’expérience apportée par le soft.

Enfin, le titre peut se targuer de proposer des expériences multi et solo de très bonne qualité. Les deux configurations jouissent de nombreuses qualités et l’immersion sera toujours au rendez-vous. Le message véhiculé par le jeu, ainsi que les sensations offertes par ce dernier sont tout aussi forts en groupe que seul, et vous laisser porter par cette démonstration du savoir-faire de certains concepteurs vous fera porter un regard bien différent sur certains aléas de la vie.

Acheter This war of Mine : Le jeu de plateau sur la boutique Philibert

Asmodee- This War of Mine : Le Jeu de Plateau, EFGKWM01 - Acheter sur Amazon
This War of mine est un Jeu De Plateau et de survie immersif dans lequel un groupe de civils, retranché dans une maison d'une ville assise, tente de survivre aux horreurs d'une guerre interminable.
72,98 EUR

This War of Mine, le jeu de plateau est une très belle réussite qui surpasse bien des concurrents. Avec un matériel de qualité et une capacité immersive indéniable, cet opus reste gravé dans l’esprit de chaque joueur. Mature et surprenant, il s’agit-là de l’un des titres à posséder absolument pour tout fan de jeu de plateau orienté survie, ou pour tout fan de jeu vidéo d’origine. Si quelqu’un n’y trouve pas son compte, c’est qu’il n’y a pas joué à fond !

Le Meuble à Jeux #37 : This War of Mine 1

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
49 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp