9 – Augustine Azuka Okocha – Jay-Jay Okocha

Jay Jay Okocha
Voyons ensemble les trois cartes Icônes de la légende nigérienne, Jay-Jay Okocha !

Jay-Jay Okocha est considéré comme l’un des plus grands joueurs africains de tous les temps. Agile, avec une technique incomparable, Okocha martyrisait ses adversaires tout en alliant grâce et puissance. La légende nigérienne aura marqué les fans de football pendant environ 20 ans, se concoctant un beau palmarès, aussi bien avec son équipe nationale qu’avec les clubs qu’il a fréquentés.

Okocha aura marqué le monde du football, tant par ses fulgurances techniques qu’avec sa puissance de frappe. Sa tonicité extrême ainsi que ses dribbles déroutants lui auront permis d’être considéré comme l’un des meilleurs joueurs africains de tous les temps. On peut dire qu’Okocha était un joueur unique, un créateur et innovateur en terme de dribbles comme il n’en existe plus beaucoup. Sa décontraction fut l’une de ses armes premières sur le terrain, Okocha respirait le football et le montrait en régalant les supporters.

9 - Augustine Azuka Okocha - Jay-Jay Okocha 1

La première carte Icône de Jay-Jay Okocha, notée à 85 de général, est datée de 1994. Cette année-là, il fit son trou avec son équipe nationale du Nigéria, devenant indispensable aux côtés des Amunike, Amokachi ou autre Yekini. C’est cette même année qu’il débloquera son palmarès national avec la Coupe d’Afrique des Nations, explosant à la face du monde, en éliminant le Brésil de Bebeto ou encore l’Argentine d’Hernan Crespo. Sa seconde carte est datée de 1998 et culmine à 90 de général. C’est sa meilleure carte, en tant que milieu offensif central qui plus est. L’année 1998 marque la belle aventure du Nigéria au mondial en France, une aventure qui se terminera prématurément en 1/8e de finale certes, mais qui permettra aux fans de football du monde entier de connaître encore un peu plus le meneur de jeu Okocha et de reconnaître son immense talent.

La dernière carte Icône d’Okocha est notée à 87 de général en tant que milieu droit. Datée de 2002, elle représente la fin de son aventure au Paris Saint-Germain (la passation de pouvoir entre lui et Ronaldinho par exemple) et le début de son expérience en Premier League avec l’équipe de Bolton. Aux côtés des Bernard Mendy, Campo et Djorkaeff, Okocha ravira le public et les supporters de Premier League.

Si vous cherchez un milieu central ou axial capable des meilleurs dribbles, capable de donner le tournis à n’importe quel défenseur mais également capable d’envoyer des missiles en pleine lucarne, n’hésitez pas et jeter votre dévolu sur Jay-Jay Okocha.

0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp