Gamescom 2016 : On a joué à The Legend of Zelda: Breath of the Wild, nos impressions

the legend of zelda nx nos envies pour le prochain opus 3 e1465306724810 1

The Legend of Zelda: Breath of the Wild était bel et bien présent lors de la Gamescom 2016 et nous avons eu l’honneur de pouvoir participer à deux sessions de jeu sur le nouvel opus de la franchise. Peu de nouveautés malheureusement mais cela m’a permis de vous apporter un second avis suite à notre première preview que vous pouviez découvrir à cette adresse.

The Legend of Zelda: Breath of the Wild, des démos identiques !

e3-2016-the-legend-of-zelda-breath-of-the-wild-analyse-de-cet-opus-surprenant-1

Dans un premier temps, j’ai pu faire la démo libre. Comprenez que j’ai eu l’occasion de faire ce que je voulais : explorer, ramasser des objets, cuisiner, me battre et bien d’autres choses.

Car oui dans cet opus, il est possible de cuisiner, par exemple j’ai ramassé des champignons et de la viande. Séparément, ils font regagner environ un demi cœur chacun, alors que si vous les choisissez de les préparer, vous obtiendrez une brochette, qui elle vous rendra trois cœurs. Donc parfois, il vaut mieux prendre le temps de se faire un petit plat, pour se tirer d’affaire plus tard.

Il y a également un système de crafting pour les armes, avec des caractéristiques plus ou moins bonnes. Il paraît logique par exemple qu’une hache fasse plus de dégâts qu’une simple branche d’arbre.

On retrouve des armes bien connues de la licence telles que les bombes ou encore l’arc, mais aussi des nouvelles comme l’aimant, qui permet de déplacer des objets.

The Legend of Zelda: Breath of the Wild, une mise en bouche sympathique avant d’entrer dans l’histoire !

the legend of zelda Nintendo treehouse 1

D’une autre part, il nous a été proposé de tester le début du mode histoire. Vous l’avez peut-être déjà vu lors de l’E3 2016. Pour ceux dont ce n’est pas le cas, comme dans bon nombre d’épisodes, une voix vous appelle et vous réveillez. Ce coup-ci vous ouvrirez les yeux quasiment nu dans un étrange liquide bleu. Une fois les yeux en face des trou, vous récupérez la tablette Sheika et partez à la découverte du monde.

D’ailleurs, en parlant de monde, il faut avouer que ce dernier a l’air des plus immense, au vu de la taille de la map, mais aussi assez impressionnant au vu des graphismes proposés par la Wii U. En effet, suite à l’escalade d’une montagne, ou encore sur la tour, nous avons pu admirer le paysage, qui il faut l’avouer est vraiment réussi.

Lorsque vous courrez, escaladez une paroi ou encore nagez, il faudra comme dans d’autres épisodes, avoir un œil sur la jauge verte de stamina à côté de vous, car une fois épuisée, vous risquez d’avoir quelques soucis, comme être forcé de marcher pour reprendre votre souffle, ou bien lâcher prise et tomber, ce qui peut s’avérer dangereux selon la hauteur, alors ne surestimez pas vos forces.

La prise en main est relativement aisée et parfois, comme lorsque vous visez avec l’arc, vous pourrez tout simplement incliner le game pad dans la direction que vous souhaitez, ce qui est plutôt pas mal. Par contre, pour les musiques, il faut avouer qu’avec le brouhaha environnant, nous n’avons pas pu en profiter réellement, mais il ne fait aucun doute qu’elles seront au même niveau que pour les anciens épisodes.

Nous n’avons malheureusement pas pu en voir beaucoup plus, car le temps qui nous été imparti n’était pas très long, mais de ce que nous avons vu, il est clair que ce nouveau Zelda est vraiment prometteur, et nous sommes impatient de le voir arriver pour pouvoir voir vraiment de quoi il en retourne.

Pour cela, il faudra patienter au moins jusqu’en mars 2017 pour pouvoir y jouer puisque The Legend of Zelda: Breath of the Wild aura droit à une sortie simultanée Wii U et NX.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des