Une étude dévoile que 70% des développeurs sont hostiles aux NFT

Trevor belmont 1

Depuis quelques mois maintenant, les NFT s’invitent plus violemment dans le jeu vidéo en raison de l’intérêt d’acteurs majeurs comme Ubisoft ou Konami. Il semblerait que cela n’emballe pas vraiment les développeurs, selon une étude de la Game Developers Conference.

« Les NFT c’est tabou… »

Les organisateurs de la Game Developers Conference 2022 ont interrogé plus de 2 700 développeurs de différents studios afin de mesurer les tendances actuelles de l’intérieur concernant le futur de l’industrie. Parmi ces résultats, nous avons donc : « Ce que les développeurs de jeux pensent de l’introduction de crypto-monnaie et de jetons non fongibles (NFT) dans les jeux vidéo ». Le tout dilué en plusieurs questions.

Parmi elles, nous avons par exemple (source VCG) : « Quel est l’intérêt de votre studio pour les jetons non fongibles (NFT) ? ». 70% des personnes interrogées ont répondu « pas intéressé », tandis que 21% ont répondu « plutôt intéressé » et 7% « très intéressé ». Seuls 1% ont répondu qu’ils en développaient déjà. Une autre demande : « Quel est l’intérêt de votre studio pour la crypto-monnaie comme outil de paiement ? ». 72 % ne sont pas intéressés, 21 % sont plutôt intéressés, 6 % sont très intéressés et 1 % l’utilisent déjà. On retrouve à très peu de choses près le même découpage sur l’ensemble de ces interrogations.

Il semble toutefois que la principale préoccupation des développeurs concerne les arnaques que cela pourrait engendrer devant les questions de monétisation ou d’environnement. Parmi les réponses plus détaillées, on retrouve les arguments déjà évoqués en défaveur des NFT et de la technologie blockchain. Qu’est-ce que cela apporte de plus aux jeux ? L’instabilité de la dimension spéculative ou encore les problèmes d’éthique.

On peut ainsi constater une certaine concordance avec l’avis du public que l’on observe sur les réseaux sociaux à chaque évocation des NFT. On l’a constaté récemment avec SEGA ou encore l’acteur américain de doublage Troy Baker (Joel dans The Last of Us). Il est tout de même pertinent d’observer qu’environ 30% y sont favorables, ce qui n’est pas négligeable. 

Il est clair que l’on n’a pas fini d’en entendre parler. A voir ce que Square Enix nous prépare par exemple.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.