E3 2018 : Super Smash Bros. Ultimate occupe le Nintendo Direct

C’est un portage ? C’est un nouvel épisode ? Non c’est…

On l’attendait en feu d’artifice final des conférences pré-E3 2018. Super Smash Bros. Ultimate a plus ou moins tenu sa promesse en esquivant la question de sa nature.

Menu Maxi Best-of

Si ce Smash ressemble très fortement à l’épisode Wii U, on ne peut pas dire que c’est un simple portage. Le concept de cet épisode est de reprendre le plus de contenu possible de la série. En effet, tout le monde revient dans cet épisode, même Solid Snake, Pichu et les Ice Climbers. Le site officiel annonce donc 66 personnages jouables (68 si on sépare les Pokémon du Dresseur). Les personnages qu’on appelait clones sont désormais désignés sous l’appellation de personnages echo. Lucina et Pit Maléfique rentrent dans cette catégorie, tout comme la petite nouvelle Daisy, qui reprend le gameplay de Peach.

Il ne s’agit pas de reprendre tout le monde tels quels puisque les gameplays et certains designs ont été remaniés, notamment pour les personnages tirés de Zelda. Breath of the Wild gagne son propre terrain au passage. Le Nintendo Direct a été l’occasion de voir le gameplay des Inklings. On a ainsi appris que la mécanique d’encre sera présente dans le jeu. Il sera possible d’asperger les ennemis afin de leur faire plus de dégâts avec le reste des coups.

Moins surprenant qu’avant

Défaut du côté compilation, les nouveautés semblent un peu en retrait au niveau du contenu. Le personnage inédit dévoilé lors de cet E3 est le très réclamé Ridley. Malheureusement, Bomberman apparait également mais en tant que trophée-aidé uniquement. Masahiro Sakurai a prévenu que le casting au premier lancement de la console serait très limité et qu’il faudrait débloquer la grosse majorité des personnages au fur et à mesure. Le roster de base évoquera celui de l’épisode 64 qui, pour rappel avait 8 personnages plus 4 combattants secrets. La manière de les débloquer a été retravaillée pour rendre la tâche plus intéressante. On peut donc supposer qu’il n’y aura plus de milliers de matchs à faire pour obtenir tout le monde.

Le gameplay semble en revanche un peu plus pêchu avec quelques améliorations qui tendent dans ce sens et qui devraient plaire aux joueurs plus pointus. Les dégâts des attaques du jeu en 1 contre 1 sont d’ailleurs plus importants. Une bonne nouvelle pour la scène compétitive pour raccourcir la durée des matchs qui avaient tendance à s’éterniser sur la version Wii U. La durée des esquives est également raccourcie dans le but de privilégier l’attaque. Concernant les modes de jeux, il faudra repasser puisque absolument rien n’a été évoqué à l’exception du retour du Smash à 8.

Alors qu’on s’attendait à une sortie en septembre pour accompagner le lancement du online payant, Super Smash Bros. Ultimate sortira 7 décembre 2018 sur Nintendo Switch.

Vous pouvez retrouver ci-dessous les 25 minutes de présentation de Smash qui ont composé la majorité du Nintendo Direct.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *