Aperçu Temtem – Une alternative pertinente à Pokémon

Membre Actugaming.net

Par

Avec près de 600 000 dollars réunis sur seulement 50 000 demandés, le Kickstarter de Temtem a été une franche réussite. Environ 1 an et demi plus tard, le projet nous arrive en accès anticipé. L’occasion de voir si le projet a su tirer correctement parti de cet argent récolté.

Conditions de l’aperçu : cet accès anticipé a été testé en coopération avec notre cher rédacteur MajestikTheOne, qui nous donnera également son avis dans cette preview. Nous comptabilisons respectivement 35 heures et 30 heures de jeu, et avons parcouru la majorité de nos aventures en duo. Le jeu a été joué avec tous les paramètres graphiques au maximum. Enfin, notez que l’article qui vous est proposé ici a également été rédigé à deux, ce qui explique la différence de style dans certains paragraphes.

Pokémon en mieux ?

20200122220025 1 1

Temtem reprend la formule Pokémon au niveau des affrontements, mais y ajoute son lot de subtilités. Tout d’abord, deux créatures seront envoyées au combat au lieu d’une, et des synergies entre certaines attaques de certains types sont de la partie. Ainsi, une attaque ‘Tsunami’ lancée en combinaison avec un allié de type vent infligera le statut enrhumé. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais c’est un réel apport stratégique qui peut changer la donne au cours d’un combat.

Autre subtilité, les temtems possèdent une barre d’endurance. Exit les fameux PP de Pokémon donc, ce qui réduira les allers-retours nécessaires pour recharger les capacités de vos créatures, puisque dans Temtem l’endurance est rétablie après chaque duel. Mais cela ne rend pas le jeu plus simpliste pour autant. Au contraire, cela vous demandera une certaine dose de réflexion, puisque seuls quelques points d’endurance sont régénérés entre chaque tour, et une mauvaise gestion de votre stamina peut vous être fatale. C’est d’autant plus vrai qu’utiliser une attaque trop énergivore infligera des dégâts à votre temtem.

Certaines attaques nécessiteront aussi de patienter un certain nombre de tour avant de pouvoir être lancée, ce qui évite le spam bête et méchant des techniques les plus puissantes. Notons également que les développeurs ont rendu leur jeu le plus compétitif possible en retirant toute part de hasard aux affrontements. Ainsi, ne vous attendez à aucun coup critique, aucune esquive aléatoire et aucun pourcentage de chance d’infliger une altération d’état. Ce choix plaira ou non, mais force est de constater que la stratégie est ainsi bien plus agréable et que c’est le skill ainsi que le swipe intelligent de vos créatures qui imposeront la victoire.

L’élevage et la reproduction sont également bien plus abordables que chez le concurrent grâce à un système toujours profond mais bien plus clair et contrôlable, notamment grâce à des indications directement dans les menus et la possibilité d’utiliser des brins d’ADN fixant certaines statistiques à transmettre à la descendance. Il est surtout possible d’accoupler des Temtems de même type ce qui rend la chose plus facile, surtout avec des Temtems rares dont le taux d’apparition ne dépasse pas les 5%.

Tout n’est malheureusement pas rose en matière de gameplay. En effet, le jeu souffre d’un équilibrage qui manque de finition. Certaines combinaisons de types de Temtem dans les dojo ne font aucun sens et nous oblige peu à changer d’équipe par exemple. Mais le plus dommage est que certaines créatures de dresseurs sont clairement taillées à base de SV (qui impact les statistiques) complètement craquées qui, si elles ne nous stoppent pas net dans l’aventure, la ralentissent énormément pour pas grand chose.

Des graphismes chatoyants pour un level design sans saveur

temtem da

Le jeu possède une identité visuelle propre avec de jolies couleurs pastels qui plaira ou ne plaira pas. Mais techniquement, il est très stable et très fluide et ne devrait pas trop vieillir avec le temps. Chaque île de l’archipel vous fera voyager dans des environnements assez différents. Des plaines luxuriantes aux entrailles profondes d’un volcan, il n’y a parfois qu’un pas que vous franchirez avec plaisir. On a hâte de voir ce que nous proposerons les îles suivantes.

Malgré ces visuels réussis, il faudra se faire à un level design malheureusement assez pauvre, laissant assez peu de place à de la réelle exploration. De plus, attendez vous à parcourir, la plupart du temps, des couloirs étriqués où les combats de dresseurs sont d’ailleurs impossibles à esquiver contrairement à Pokémon et aux MMORPG classiques. Si la progression reste globalement agréable, elle se révèle également frustrante au bout d’un moment à cause de cette linéarité qui manque un peu de pertinence. Il faut toutefois relativiser : les environnements semblent s’ouvrir de plus en plus au fil des îles, espérons donc que les 3 à venir viennent combler ce manque de liberté.

Autre souci de level design : les allers-retours. Attendez-vous à devoir parcourir les mêmes trajets dans les deux sens en boucle assez souvent, que ce soit pour aller soigner vos Temtem ou pour valider vos quêtes (et c’est encore plus flagrant en ce qui concerne les quêtes annexes).

Passons à la personnalisation. S’il est possible de personnaliser votre avatar dés le début de l’aventure et de changer de vêtements ou de sac à dos dans des magasins spécialisés (pour une sacré sommes de pansols quand même), les personnages non joueurs du monde de Temtem ont tendance à se ressembler au fil du temps et des rencontres, et à faire preuve d’un chara-design vraiment peu inspiré. Il n’en est toutefois pas de même avec les petites créatures qui nous accompagneront tout au long de l’aventure, fort heureusement.

Les Temtems sont plutôt diversifiés et possèdent chacun leur petite caractéristique propre. Le design général est très réussi et on retrouve l’aspect mignon des premières formes qui tend à devenir de plus en plus « féroce » au fur et à mesure des évolutions. Si il y a bien une chose sur laquelle les Temtems ne sont pas tous logés à la même enseigne, ce sont pour l’animation de leurs attaques. Si certaines sont généreuses et très réussies (Houchic est un bon exemple), d’autres sont plus chiches et ne font pas exploser les mirettes (Smazee est un bon exemple). Mais de manière générale les animations sont plaisantes à regarder même si il est embêtant de ne pas pouvoir les passer en spammant son bouton lors de séances de farming afin de gagner un temps précieux.

Un autre point positif du travail des développeurs, qui ont vraiment pensé à tout, est l’environnement de combat. Peu importe l’endroit où vous vous trouverez, l’arrière plan sera en adéquation avec les décors environnants de la carte. Que cela soit des hautes herbes en extérieur, des endroits plus forestier ou à l’intérieur de grottes, tout est vraiment bien modélisé et fait gagner en immersion. C’est le genre de détails qui impressionnent et qu’on aimerait retrouver dans plus de jeu du genre.

Interface

interface temtem

Les îles sont plutôt grandes et si vous finirez, à force d’aller/retour, par connaitre les grandes lignes et les principaux chemins à utiliser pour rallier les temporiums ou le dirigeable, la carte disponible en jeu est loin d’être efficace. Si la lecture globale de celle-ci reste correcte, on aura parfois difficile à juger le chemin optimum à prendre, le terrain étant relativement vallonné, certaines routes sont masquées par d’autres sur la carte et il ne sera pas toujours aisé de vous y retrouver au premier coup d’œil.

S’il est possible de jouer à la manette, bien que cela demande un certain temps d’adaptation, il reste bien évidemment possible de jouer avec le combo clavier/souris, PC oblige. Et croyez-le ou non mais il est encore pour l’instant impossible de reconfigurer ses touches. Gageons que cela sera implanté à coup sur grâce à une mise à jour (la fonction est proposée mais ne fonctionne pas momentanément) mais cela reste dommage, car jouer avec les flèches directionnelles n’est pas le plus intuitif.

Point intéressant au niveau de l’interface, si vous jouer à la souris, il sera aisé de déplacer vos Temtems d’une place à l’autre dans votre équipe, d’une partie du PC à l’autre dans un temporium ou pour organiser les attaques de vos Temtems. Car oui, vous pouvez changez l’emplacement des attaques de vos monstres, afin de les organiser soit pas nombre de tour à charger, soit par puissance, etc. De même, il vous sera très simple de faire réapprendre d’anciennes capacités simplement en glissant et en déposant.

Il est également impossible d’ouvrir son journal de quêtes, afin de masquer celles-ci qui sont présentes en permanence sur le côté droit de votre écran et qui polluent un peu visuellement. On regrette aussi de ne pas y avoir accès, car les quêtes peuvent vite s’accumuler et seules les trois premières sont visibles, impossible donc de savoir où vous devez vous rendre ou quel est votre objectif actuel pour l’une d’entre elles. Même si le jeu est en accès anticipé, c’est le genre de détail qui aurait du être peaufiné avant la sortie, surtout pour un MMO.

Dimension MMO

temtem coopération

Pour aborder cet aspect, il semble important de rappeler que le jeu n’est disponible pour le moment qu’en accès anticipé, et que donc un bon nombre de fonctionnalités ne sont pas encore disponibles. Temtem ajoutera au fur et à mesure des mises à jour un hôtel des ventes, un centre d’échanges, des parties classées pour le PvP, des tournois, des montures, un système de guilde, du housing avec achats de cosmétiques… Les dimensions MMO principales ne sont pas encore inclues et il est pourtant possible d’accéder à l’un des points forts du jeu dés le début : la coopération.

C’est simple, il vous est possible dès votre arrivée dans le monde de vous connecter avec un ami et de faire la trame scénaristique (principale et secondaire) dans son entièreté en coopération ! Et quel plaisir de parcourir le monde de Temtem avec un ami, chacun utilisant les 3 premiers Temtems de son équipe lors des combat. Les combats sauvages dans les herbes se déclencheront dés que l’un des deux provoquent le duel, même chose lorsque vous entrez ou sortez d’un bâtiment, vous êtes immédiatement téléporté à côté de votre binôme. Petit bémol cependant, dissoudre le groupe (volontairement ou à cause d’un bug), ramènera le joueur invité à l’endroit où le groupe a été créé, ce qui peut vous forcer à retraverser des niveaux entiers. Il s’agit visiblement d’un choix des développeurs, puisque avant l’une des mise à jour, chaque joueur restait au même endroit. Espérons un rétropédalage concernant ce point.

Bien que la coopération soit un énorme plus en matière de plaisir de jeu, ayez tout de même conscience que votre équipe progressera bien plus lentement, puisque seul un des Temtems de chacun des joueurs gagnera de l’xp, là où ce sont deux de vos propres temtem qui en gagneraient si vous étiez seul. La partie multijoueur donne accès à d’autres options basiques mais plaisantes. Vous pourrez échanger des objets, des temtems (directement depuis votre PC) et même des pansols, la monnaie du jeu. Vous pourrez également provoquer les gens en duels amicaux ou compétitifs, le tout de manière plutôt simple et intuitive.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Okhario : Malgré son flagrant manque de liberté qui me gêne un peu et son équilibrage un peu aux fraises, Temtem a su me relancer dans le genre imposé par Pokémon, genre auquel je n'arrivais plus trop à adhérer depuis quelques années. Le jeu me paraît vraiment prometteur et j'ai hâte de découvrir les nouvelles features et surtout les nouvelles îles à venir.

Majestik : Avec seulement 50% du contenu disponible, Temtem est déjà très complet avec ses nombreuses heures de jeu et il est évident que Crema va dans le bon sens. La réactivité des développeurs par rapport aux bugs rapportés est aussi remarquable et on a hâte que les aspects multijoueurs se développent. N'ayant personnellement plus joué à un jeu de la série Pokémon depuis une éternité, le jeu a réussi à m'accrocher et je suis vraiment pressé de découvrir les nouveautés à venir.

Okhario
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.