Aperçu Roller Champions – Une bêta mitigée pour un titre à fort potentiel

Membre Actugaming.net

Par

Après avoir organisé une alpha fermée l’an dernier, Roller Champions se laissera de nouveau approcher par un certain nombre de joueurs et de joueuses du 17 février au 1er mars prochain. Le but de cette bêta fermée est bien évidemment de montrer les avancées effectuées dans son développement. Alors, le projet d’Ubisoft Montréal avance-t-il dans la bonne direction ? Réponse dans cet aperçu.

Conditions d’aperçu : Aperçu réalisé sur un PC possédant une mémoire vive de 8 Go de RAM et équipé d’un processeur Intel Core i5-9400F (2,9 GHz) et d’une NVIDIA GeForce RTX 2060. La version en développement du jeu a tourné en configuration Haute pendant environ 6 heures (deux sessions de 3 heures les 11 et 12 février), temps nécessaire pour lancer une quinzaine de parties rapides et faire le tour de ce que la version bêta du titre avait à proposer.

Un gameplay encore trop sage

Films et TV 13 02 2021 13 39 26 1

Pour ceux et celles qui ne seraient pas encore au courant, Roller Champions est un jeu de sport compétitif en ligne à l’ambiance déjantée proposant des matchs en 3v3 de sept minutes (dix maximum en cas de prolongation qui se déclenche s’il y a égalité, temps additionnel accordé si l’équipe sur le point de s’incliner a la possession) dans une arène fermée assez semblable à un vélodrome. L’objectif est de marquer le plus de points en lançant une balle dans un anneau. Pour cela, il faut parvenir à franchir des portes similaires à des points de contrôle sans la perdre. Un tour de piste rapporte un point, deux en octroie trois et trois permet d’en inscrire cinq, nombre de points minimum pour gagner la rencontre.

Orienté arcade, le gameplay du titre mise avant tout sur l’accessibilité et le dynamisme. Tirer, tacler, accélérer, freiner, faire un appel de balle, s’accrocher à un coéquipier afin de gagner en vitesse ou se propulser dans les airs, les sensations sont plutôt bonnes manette en mains mais elles manquent encore de punch pour être véritablement grisantes.

Depuis l’alpha fermée, les développeurs ont apporté des améliorations permettant notamment à notre sportif de se déplacer et d’agir de manière plus fluide et naturelle. Il peut effectuer deux nouveaux mouvements : l’uppercut et un coup de pied à 360° digne d’un film de kung-fu. Si le premier fait un peu gadget, en raison de la difficulté à le placer au cours d’une partie même dans le cas où on tente une interception miraculeuse visant à empêcher le ballon de passer dans l’anneau, le second s’est révélé beaucoup plus utile puisqu’il donne la possibilité de contrer un adversaire dans les airs.

Notez aussi qu’Ubisoft Montréal a affiné les hitboxes afin de rendre les tacles plus précis. Cette mécanique n’entraînera donc plus systématiquement la chute de l’adversaire ciblé mais un simple déséquilibre dans certaines situations. Malheureusement, cet ajustement est complètement desservi par un système d’esquive pas encore au point. Même si ce dernier a également subi quelques modifications, user de cette fonctionnalité aboutira à une perte de possession 9 fois sur 10. Pour éviter vos concurrents, le mieux est de faire des passes ou de sauter et changer de trajectoire au bon moment tout en faisant attention à conserver un minimum de vitesse. Vous l’aurez compris, la défense prend encore trop le pas sur l’attaque. C’est dommage.

Une bêta chiche en contenu

Roller 11 02 2021 16 06 27 2

En plus de devoir muscler son expérience de jeu, Roller Champions devra se doter d’un solide contenu au moment de sa sortie, un aspect très compliqué à juger dans le cadre de cette bêta fermée. Au cours de nos deux sessions d’essai, nous n’avons pu prendre part qu’à des matchs rapides et tester un peu les parties personnalisées et le Skatepark. Les modes classés, 2v2 et Patate chaude (la fameuse surprise prévue par les développeurs pour la bêta ?) étaient, soit absents, soit impossibles à lancer faute de participants suffisamment nombreux sur les serveurs.

En ce qui concerne le premier, il vous invite à créer un lobby sur-mesure pour jouer avec et contre des amis ou des bots. Ces derniers ayant une intelligence proche du néant, vous vous passerez d’eux très vite.

Quant au Skatepark, il s’agit d’un hub social pouvant réunir jusqu’à six personnes afin de se détendre entre deux rencontres en se déplaçant librement dans une zone restreinte et en profitant de quelques mini-jeux (marquer un maximum de points, garder le plus souvent la balle sans se la faire prendre…). Autant dire que vous n’y resterez que quelques minutes avant de ne plus jamais y retourner à cause de son cruel manque d’intérêt. Une vraie déception.

Même si on est conscient d’avoir affaire à un projet bien plus modeste que les grosses productions habituelles de l’entreprise française, il faut reconnaître qu’on s’attendait à beaucoup mieux de ce mode. Si le studio canadien souhaite en faire un hub social attractif, il doit être beaucoup plus grand afin d’accueillir plus de joueurs et de joueuses quitte à imposer des règles strictes sur l’usage des tacles pour empêcher les débordements. Autre mécanique qui aurait pu être intéressante d’ajouter : un système de figures, un peu comme dans les jeux de la licence Tony Hawk. Cela permettrait de s’amuser tout en peaufinant son skill.

Il y a encore du boulot avant la sortie !

Roller 11 02 2021 10 39 25 3

Roller Champions a encore du chemin à faire avant d’être prêt pour un lancement mondial d’autant plus que nous avons été confrontés à quelques défauts propres à un titre en cours de développement. Moteur 3D et graphismes perfectibles, caméra pas toujours bien placée puisqu’il peut arriver de voir l’envers du décor des arènes, soucis de sound design pouvant nuire à l’ambiance sonore pourtant très réussie, problèmes de stabilité des serveurs pendant certains matchs et de matchmaking, ballon capable de traverser les bords de l’anneau, tacles qui atteignent parfois leur but de façon assez mystérieuse, les développeurs ont du pain sur la planche avant d’envisager de sortir le jeu.

Profitons-en aussi pour vous informer que, en plus d’inclure une playlist musicale pop comprenant quelques pistes agréables pour les oreilles, le free-to-play devrait intégrer un Roller Pass gratuit et payant de trente paliers (huit récompenses au total pour le premier et trente pour le second). Des lootballs à ouvrir pourront également être acquises via des défis quotidiens. Lors de notre bêta fermée, les taux d’obtention étaient les suivants : 65% de chance pour le loot commun, 25% pour le loot rare, 7% pour le loot épique et 3% pour le loot légendaire.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Attendu cette année sur PC et consoles, Roller Champions a un gros potentiel, c’est indéniable. Malheureusement, la version bêta à laquelle nous avons eu accès nous laisse sur une impression mitigée, la faute à un gameplay trop sage, un contenu inaccessible ou mal exploité et à des soucis techniques qui nous ont accompagnés durant nos sessions. Attention, ce n’était pas catastrophique, seulement un peu décevant. Les développeurs ont un concept en or entre les mains, reste maintenant à savoir s’ils sauront correctement l’exploiter.

PikaDocMaster78
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.