Aperçu Ooblets – Quand rythme et simulation ne font plus qu’un

Membre Actugaming.net

Par

Développé par Glumberland, Ooblets est annoncé depuis presque 3 ans et pointe le bout de son nez à chaque nouvelle convention, prêt à dégainer encore plus de mignonnerie. De retour lors du dernier PC Gaming Show, Ooblets se lance enfin en accès anticipé sur PC en exclusivité sur l’Epic Games Store et sur Xbox One via le programme Game Preview. Au programme du premier titre de Glumberland : de l’exploration, de l’élevage et petites bêtes et des combats de danse endiablés, qui resteront dans les annales.

Reprenant de nombreuses mécaniques de jeux bien connus comme la licence Pokémon, par l’intermédiaire des Ooblets, ou d’un Stardew Valley voire My Time at Portia pour le côté simulation de vie à la ferme, le titre de Glumberland est un véritable mélange des genres. Reste à savoir si le pari de conquérir une grande frange de joueurs est sur le point d’être réussi ? Rien n’est moins sûr.

Conditions d’aperçu : Nous avons pu tester Ooblets en accès anticipé durant une dizaine d’heures sur un PC possédant la configuration suivante : 16 Go de mémoire vive, une carte graphique GeForce RTX 2060 et un processeur AMD Ryzen 5 3600X. La quasi-totalité de cet aperçu a été joué à la manette.

Un univers pastel tout mignon

Ooblets

Avec des graphismes enfantins et polissés, Ooblets vous plongera sur une île, qui vous semblera bien mystérieuse au premier abord : Badgetown. En effet, en comparaison avec votre ville d’origine bien moins colorée et joyeuse, les habitants de Badgetown vous accueilleront les bras ouverts et vous apprendront tous les rudiments de la vie sur cette île. Et vous pourrez découvrir très rapidement que tous ces habitants seront accompagnés de petites bêtes, semblables aux bien connus Pokémon : des Ooblets.

Ces petites créatures adorables vous accompagneront partout. Mais, pour pouvoir avoir une chance d’obtenir ces petites créatures pour qu’elles puissent explorer l’île en votre compagnie, pas question de les capturer, il faudra les battre dans un duel endiablé… de danse. Oui, oui, vous allez devoir lâcher votre meilleur flow pour obtenir une petite graine qui, a posteriori, après l’avoir plantée, donnera une toute nouvelle créature à l’effigie de celle que vous aurez battue.

Avec des combats au tour par tour, l’objectif principal dans ces battles de danse sera de faire grimper votre barre de beats à l’aide des différentes cartes que vous obtiendrez à chaque début de tour : certaines augmenteront votre barre directement tandis que d’autres augmenteront la hype environnement pour booster les bonus de vos futures cartes. Vous allez même pouvoir voler des beats de l’équipe adverse pour faire la différence ! Usant de mécaniques de tactical RPG, le niveau sera bien entendu moindre, Ooblets s’adressant essentiellement à de jeunes joueurs.

Un côté simulation appréciable

Ooblets

Véritable pot-pourri vidéoludique, Ooblets vous permettra également de créer votre ferme de A à Z, en gérant votre partie potager, qui sera importante pour faire grandir vos Ooblets mais également votre nourriture, que vous pourrez troquer contre d’autres objets avec les différents habitants de l’île. Possédant une maison bien peu glorieuse en début de partie, vous allez devoir réparer votre bicoque pour en faire une grande maison de campagne, qui fera pâlir vos plus riches voisins.

Pour cela, vous allez devoir partir en quête de ressources, en explorant l’île, qui se dévoilera au fur et à mesure de votre avancée dans l’histoire. Certains passages, inaccessibles dans un premier temps, se débloqueront au bout d’un certain nombre d’heures, ce qui vous permettra de découvrir de nouvelles zones de l’île. L’immersion sera permise par un cycle jour/nuit relativement simpliste, mais qui a le mérite d’exister et qui rythmera vos parties, en plus de la jauge de fatigue qui vous obligera à aller dormir de temps à autre.

De nombreuses quêtes seront également proposées et vous demanderont le plus souvent d’aller récolter tel type de ressource pour aider un habitant en détresse. Les ingrédients classiques d’un jeu de simulation bon enfant, qui arrive à piocher des mécaniques de jeu comme celles de Pokémon, Stardew Valley ou même My Time at Portia. Ces missions, souvent relativement courtes, vous permettront également de découvrir de nouvelles fonctionnalités et d’aider les différents habitants de l’île pour améliorer vos relations et en faire vos plus proches amis.

Avec des graphismes rappelant franchement le récent Untitled Goose Game, Ooblets qui n’en est finalement qu’à ses débuts semble plutôt prometteur, même si le trop-plein de bons sentiments et de naïveté risque bien de faire fuir les joueurs plus âgés. S’adressant avant tout aux jeunes joueurs, Ooblets pourrait également plaire à des joueurs souhaitant se détendre durant quelques heures dans ce jeu de simulation plutôt original, qui n’aura eu de cesse que de faire parler de lui depuis des années ! À noter également qu’il n’y a, pour le moment, aucune traduction du titre en français, même côté sous-titres. Ooblets n’étant qu’en phase d’accès anticipé, on peut se douter fortement qu’elle arrivera très prochainement.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Pas plus emballé que ça par l'accès anticipé de Ooblets. Autant le mélange des genres entre Pokémon et Stardew Valley aurait clairement pu me plaire, autant le mix est loin de me plaire, le cœur de cible semble être principalement les très jeunes joueurs. Malgré tout, cet univers coloré accroche vraiment le regard, reste à savoir si cela suffira à plaire au joueur et, surtout, à le faire rester pour continuer l'aventure d'Ooblets ! Objectivement, le titre de Glumberland possède malgré tout un énorme potentiel. Reste à savoir s'il saura être utilisé !

Baylou
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.