Aperçu : On a joué à Devil’s Hunt, nos impressions

Membre Actugaming.net

Par

Dévoilé sans qu’il ne fasse grand bruit durant cet été, Devil’s Hunt est considéré comme la carte maîtresse du line up de 1C Company, ou tout du moins le jeu ayant le plus de budget parmi leurs productions. Développé par Layopi Games, ce titre s’est laissé approcher lors de la Gamescom à travers une courte session de gameplay d’environ une dizaine de minutes, qui, même si elle nous présentait seulement l’alpha du jeu, nous a laissé très sceptique sur l’état du projet.

Peu de lumière pour beaucoup de ténèbres

Devil's Hunt

On ne s’attendait pourtant pas à être en face d’un AAA, car ce n’est peut-être pas l’ambition de ce Devil’s Hunt. Il partait néanmoins sur de bonnes bases, puisque son récit s’inspire du roman Equilibrium de Pawel Lesniak et nous raconte la lutte éternelle entre les anges et les démons. Au centre de cette guerre se trouve Desmond, qui possède des pouvoirs démoniaques mais qui n’est pas pour autant affilié aux démons. Son but sera alors de trouver sa place au sein de ce conflit, en choisissant quel camp soutenir ou s’il décide de faire cavalier seul et sauver son humanité avant tout.

Dans les précédentes communications des développeurs, on nous avait promis un scénario qui serait à la hauteur du roman, avec une narration intense et de nombreuses cinématiques, mais la démo fut trop courte pour que l’on constate réellement cela. On passera donc rapidement sur cet aspect pour se concentrer sur Desmond, qui a finalement des faux-airs du héros de Prototype, que l’on aurait mélangé au Dante de l’épisode DmC. Cela en dit long sur son charisme. D’autant plus que le bougre est assez bavard et que l’acting n’est malheureusement pas encore très optimal, rendant alors ses monologues plus agaçants qu’autre chose.

L’enfer, c’est pas les autres

Devil's Hunt

Quand les choses sérieuses commencent, il est capable d’utiliser ses pouvoirs de démons pour combattre. Ceux-là se matérialisent dans la forme de ses bras, qui deviennent de gigantesques griffes capables de balayer les ennemis à travers quelques coups bien sentis, même si la précision semblait encore hasardeuse dans cette démo. Il peut également compter sur quatre pouvoirs bien utiles – dont un dash pour l’esquive, qui diversifient un peu les affrontements. Desmond peut également effectuer un finish move ravageur sur ses ennemis lorsque ceux-ci sont trop affaiblis. On espère que cette partie sera encore plus développée à l’avenir, notamment avec la forme démoniaque intégrale, car en seulement dix minutes, on avait déjà le sentiment d’avoir fait le tour du système de combat. L’absence de lock (du moins dans la démo) rend également la visibilité peu claire, ce qui n’arrange rien.

Beat’em all sans grande originalité, ce Devil’s Hunt ne nous a pas ébloui par la diversité de son gameplay et encore moins par son level-design, qui se contente de nous placer dans une ligne droite complètement fermée, sur laquelle on enchaîne sans grand enthousiasme « exploration » et arènes de combat. C’est bien dommage, car visiter les enfers un peu plus librement aurait été sympathique, même si le titre ne jouit pas vraiment d’une direction artistique remarquable. C’est sans parler de la qualité du moteur graphique, qui pique encore la rétine. On mettra cela sur le compte de l’alpha, en espérant que le jeu gagne en finesse lors de sa sortie courant 2019.

Finalement, cette démo trop expéditive ne nous a peut-être pas permis de prendre connaissance des meilleurs atouts de ce Devil’s Hunt, d’autant plus qu’elle se concluait juste avant un combat de boss. On doute que celui-ci aurait été plus passionnant que le reste des affrontements, mais cela nous aurait permis d’avoir un meilleur aperçu du titre. Car en l’état, le jeu n’a aucune véritable qualité à retenir, à cause du trop peu d’originalité de son gameplay et de son level-design, qui nous renvoient des années en arrière. On émet aussi quelques doutes sur les promesses faites concernant le scénario, tant les monologues de Desmond nous ont paru peu inspirés. Dans tous les cas, Devil’s Hunt a encore un long chemin à faire avant sa sortie, surtout s’il veut se faire une place parmi les ténors du genre.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Je ne m'attendais pas à la Lune en essayant cette démo, car les trailers n'étaient déjà pas très encourageants, mais force est de constater que ce Devil's Hunt a quelques années de retard. Je lui laisse pourtant le bénéfice du doute, car sa sortie est encore très lointaine, mais il faudra redoubler d'efforts pour que le jeu devienne une expérience intéressante, ne serait-ce que grâce à son scénario.

Jordan
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.