Aperçu Mount & Blade 2 : Bannerlord – Un contact positif

Nous avons revu Mount & Blade II : Bannerlord, pour un contact qui s'avère relativement positif.

Mount & Blade 2 : Bannerlord, c’est clairement le jeu qui se fait attendre. Cela fait maintenant un peu plus de six ans qu’il a été annoncé, et plus de deux voire trois ans que le titre est montré à la gamescom, mais sans jamais finalement sortir. Nous l’avons revu une dernière fois, et le contact semble plus que positif.

Un contact court mais intense sur Mount & Blade 2 : Bannerlord

Mount & Blade 2 : Bannerlord désert armée chevaliers

Une demi-heure tout au plus, c’est la session de jeu que nous avons eu sur ce Mount & Blade 2 : Bannerlord. Cette démo se déroulait au milieu du jeu à peu près, et nous étions libres de faire ce que l’on voulait entre faire du trading, conquérir des territoires, résoudre des problèmes, se concocter une armée, et j’en passe.

D’ailleurs, le développeur présent sur place nous a affirmé que ce que l’on a vu n’est finalement qu’une toute infime partie de ce que l’on verra dans le jeu final. Etant donné le nombre hallucinant de choses à faire dans ce Mount & Blade 2 : Bannerlord, on comprend clairement mieux pourquoi.

Cette fameuse démo nous a permis de choisir dans un premier temps entre trois factions soit Brogomir, Valtis et Alijin. Chacune de ces factions avaient forcément leurs propres habiletés. Cela permettra très certainement aux joueurs de choisir sa propre faction en fonction de son style de jeu, ce qui n’est pas plus mal.

Niveau date de sortie, la production de TaleWorlds Entertainement est quand même éloignée. Attendu depuis un long moment par les fans de la franchise, Mount & Blade 2 : Bannerlord ne sortira pas avant mars 2020 sur PC en accès anticipé. Cela semble être de surcroît la bonne formule pour tenter de peaufiner le jeu petit à petit avec les retours de la communauté. De plus, les gamers auront au moins le plaisir de tâter enfin le soft à cette date, tout en participant à l’amélioration du jeu, très clairement.

Une consolidation des bases du premier opus

Mount & Blade 2 : Bannerlord interface verdure

Dans son gameplay, Mount & Blade 2 : Bannerlord n’a pas pour autant chamboulé sa formule. Comme vous vous en doutez, on retrouve cette vue stratégique où nous pouvons balader notre héros de ville en ville, tout en chopant quelques esclaves de-ci de-là sur la map. S’ensuit une course poursuite où nous pouvons les capturer, et faire en sorte qu’ils puissent rejoindre notre armée en l’occurrence.

Le titre nous laisse indéniablement une grosse sensation de liberté en nous donnant cette faculté de faire ce que bon nous semble entre faire du trading avec les marchands, visiter les diverses villes, ou bien alors passer en mode conquête de territoires. En tentant de vous accaparer une ville par exemple, vous tomberez nez à nez avec le chef du village, où un système de choix de dialogues s’enclenchera. Vous pourrez choisir directement de l’affronter, ou même de battre en retraite si vous estimez que vous n’avez pas l’armée suffisante pour rivaliser.

Concrètement, sans trop rentrer dans les détails, cette partie stratégique est franchement bien huilée, complète et se dote de divers événements se déclenchant ça et là sur la map. C’est en somme agréable, touffu, et heureusement qu’un petit didacticiel est là pour vous montrer toutes les subtilités de cette partie purement stratégie.

On pourra juste regretter que pour le moment, les situations se répètent pas mal, et qu’il n’y ait pas énormément masse de nouveautés par rapport au volet précédent. Il faudra mieux en juger sur sa version accès anticipée qui sortira l’année prochaine sur PC via Steam. Cela dit, les férus de la licence ne seront au moins pas si dépaysés que ça, même si les néophytes du genre devront prendre un peu plus de temps pour maîtriser toutes les mécaniques que l’on s’empiffre sur le soft.

Outre son côté stratégique et gestion, il y a également les divers combats qui se présentent en vue TPS. Nous n’avons pas pu en faire énormément par manque de temps, mais force est de constater qu’ils étaient prenants, mais pas pour autant dénués de défauts.

Si donner des ordres à nos troupes est relativement plaisant clavier et souris en main, il y avait de quoi être consterné par le fait que les combats soient brouillons. La maniabilité de notre cheval n’était pas des plus ergonomiques également, et n’en faisait qu’à sa tête.

Le tout manque aussi un peu d’impact dans les combats, et on espère que l’accès anticipé servira à corriger ces nombreux accrocs. Et puis dans le fond, il faut admettre que la plupart des animations en combats restaient malgré tout de bonne facture, et pas trop mal immersifs dans l’idée.

Dernier point à voir, la partie technique. Si le jeu semble avoir fait de gros effort sur le plan graphique, on ne peut pas dire que le jeu sera une claque à sa sortie. Pour un jeu mélangeant stratégie, gestion et action, autant dire que d’autres productions proposent une qualité graphique supérieure que ce soit sur la modélisation des visages, et où la qualité des textures. C’est loin d’être moche évidemment, mais Mount & Blade 2 : Bannerlord peut mieux faire.

Positif dans l'ensemble, et on est curieux de voir si l'accès anticipé lui sera bénéfique.

Dans l'absolu, Mount & Blade 2 : Bannerlord consolide les bases de son prédécesseur, ce qui est une bonne chose. Toutes les mécaniques de jeu dont l'aspect stratégique et gestion bien foutu sur cette prise en main, nous ont convaincus en sus de ces quelques événements qui se produisent sur la map, plutôt immense à parcourir. Ce sera son point fort incontestablement, même si la partie action avec les combats ne sera pas forcément si folichonne que ça, et doit s'améliorer. Sûrement que sa sortie en accès anticipé devrait peaufiner tout cela. Mais dans l'ensemble, le nombre de guerriers à l'écran reste agréable, et avec des animations plus que correctes. En somme, bonne impression sur ce Mount & Blade 2 : Bannerlord qui renforce les bases du premier opus, et nous avons hâte de pouvoir retoucher au soft à sa sortie en accès anticipé sur Steam en mars prochain.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp