Aperçu Haven – De quoi tomber fou amoureux ?

Le nouveau titre de The Game Bakers s'est laissé approcher durant la dernière gamescom.

Avec le succès de l’excellent Furi, on aurait pu facilement penser que The Game Bakers continuerait dans sa foulée en développant un titre du même calibre. Mais le studio français aime les défis (on l’a bien vu dans leur précédente production) et a décidé d’aller explorer de nouveaux horizons avec Haven, un titre plus contemplatif et bien moins nerveux que son prédécesseur.

La routine a du bon

Haven

Exit la vengeance, bonjour l’amour. Oui, Haven est un titre qui n’a pas peur de parler des relations amoureuses, et c’est tant mieux tant il semble le faire avec brio. Le jeu nous raconte l’histoire d’un jeune couple, Yu et Kay, qui ont trouvé refuge sur une planète a priori abandonnée afin de pouvoir vivre leur amour en tout tranquillité.

S’il est décrit avant tout comme un jeu d’action et un RPG, Haven prend surtout le temps de nous parler de cette relation, qui est au centre de l’histoire tout comme au cœur du gameplay. Il narre surtout le quotidien presque basique que tous les couples vivent, avec ses petites joies et ses moments de tension entre les deux membres du couple.

On ne pourra que souligner la justesse de l’écriture des dialogues, qui permettent de rendre immédiatement attachant les deux héros, bien aidés par un doublage anglais lui aussi réussi. Le character design chapeauté par Koyorin y est également pour beaucoup, et il parvient tout de même à rattraper des modèles 3D plus quelconques.

On peut facilement miser que le titre parlera bien évidemment plus aux joueurs qui ont déjà vécu une telle relation (pas forcément sur une autre planète, ne vous inquiétez pas), et à ceux qui sont sensible à ce genre de thème. Notez en plus de cela que vous aurez parfois le choix des réponses lors de certains dialogues, aussi bien pour Yu que pour Kay, histoire de s’identifier à eux encore plus que jamais.

Parler d’amour dans un jeu vidéo, et surtout le montrer, est un exercice périlleux. Mais Haven parvient à saisir de manière très juste, mais aussi très simplement, ce quotidien tout en conservant un fil rouge qui placera des obstacles sur le chemin du couple.

Pas besoin de se précipiter

Haven

Qui dit vie de tous les jours dit tâches quotidiennes. Dans leur abri, Yu et Kay peuvent s’occuper en cuisinant, à travers un mini-jeu qui permet de réaliser différents plats, mais aussi aller récolter des ingrédients dehors. C’est à partir de là que les dimensions RPG et aventure interviennent.

Vous ne contrôlez ici qu’un seul des deux personnages mais vous pouvez passer de l’un à l’autre d’une simple pression sur la gâchette. Il n’est pas question ici de marcher dans l’herbe verdoyante de cette planète inconnue mais plutôt de « slider » afin de récupérer de l’énergie qui servira à alimenter leur abri, tout en ramassant quelques vivres au passage.

Ne vous attendez cependant pas à vous mouvoir à toute vitesse comme on aurait pu le penser au premier abord. Haven verse dans le contemplatif et dans une ambiance relaxante, bien loin de ce qu’avait instauré Furi. Il en prend le contre-pied à vrai dire, mais il le fait bien.

L’échappée sauvage

Haven

Les ennuis commencent malgré tout assez rapidement quand plusieurs créatures viennent s’attaquer au couple. On se retrouve alors avec des combats en semi tour par tour, où l’on contrôle les deux personnages en même temps. Si on peut y voir un véritable hommage aux JRPG d’antan, Haven compte bien se démarquer en proposant un gameplay innovant.

Quatre actions sont disponibles durant les combats (attaquer au corps à corps ou à distance, se protéger ou pacifier les ennemis), et les personnages doivent attendre un certain temps avant de pouvoir agir après un mouvement, à l’instar d’une jauge ATB.

Même s’il existe peu d’options sur ce que l’on a pu voir, qui est une démo représentant une portion du début du jeu, ce système s’est avéré être vraiment dynamique et plus complexe qu’il n’en a l’air.

Car il ne suffit pas simplement de réduire la barre à zéro des ennemis, il faut également les pacifier. Après les avoir affaiblis, cette action devra être exécutée pour que l’ennemi en question calme ses nerfs et laisse notre couple tranquille.

Contrairement aux RPG traditionnels, les personnages ne gagneront pas de l’expérience à proprement parler en réussissant les combats, mais ils renforceront leur relation. C’est en vivant de nombreuses expériences tous les deux qu’ils deviendront plus forts et accéderont à de nouvelles caractéristiques. Rien n’est donc laissé au hasard dans Haven, qui souhaite parfaitement intégrer ce qu’il raconte dans son gameplay.

On l'attend furieusement !

Il faut donc croire que le talent de The Game Bakers ne se limite pas à un style en particulier. Haven nous envoûte dès les premières secondes, à condition de ne pas être allergique à ce qu'il raconte. Le parti pris est plus qu'intéressant, surtout dans un média qui ne compte pas encore beaucoup de références dans ce type d'histoire. On a hâte d'en savoir plus sur les aventures de Yu et Kay, en espérant que Haven nous charme autant sur la durée et que son gameplay puisse continuer à évoluer autant que la relation entre les deux héros.

Jordan

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp