Aperçu Anger Foot – Plus la pêche que le coup de pompe

Membre Actugaming.net

Par

Parti d’un simple prototype, Anger Foot est finalement annoncé en tant que jeu à part entière il y a quelques mois par Devolver Digital via sa conférence une fois de plus loufoque. Le titre nous envoie dans Shit City, où il faudra botter les fesses de divers malfrats à coup de pied, principalement. Nous avons pu le tester le temps de 11 niveaux à la Gamescom 2022, et il faut dire que le titre est fortement addictif et fun.

Conditions de l’aperçu : Nous avons joué à Anger Foot durant 30 minutes, le temps de tester les 11 niveaux disponibles de la démo. Le titre a été testé sur PC au combo clavier/souris.

De la hardtech, des dealers… Un jeu sous acide quoi

Anger foot news 8 1

Sans transition, Anger Foot nous plonge directement dans son ambiance particulière. On retrouve une forte bande-son hardtech, des malfrats peu recommandables à affronter, et de véritables taudis en guise de décors dans chaque niveau, jusqu’à arriver dans les égouts. Qu’on se le dise, le titre de Free Lives nous gratifie en tout cas d’une atmosphère sous acide particulièrement rigolote. Chose qui n’est pas anodine, le studio étant habitué à proposé des univers farfelus comme avec Genital Jousting et Broforce.

Anger Foot devrait proposer quelque chose de solide sur le background avec beaucoup de folies sur la narration. Dans la démo, nous suivions notre protagoniste qui vaporisait tous les malfrats de Shit city, jusqu’au jour où la police pris en otage Arthur, sa chaussure, décidée à le stopper dans sa folie meurtrière. On retrouvera certainement un fil rouge sens dessus-dessous, et qui fonctionne pour le moment plutôt bien vu l’univers sous LSD proposé.

Sur le level-design, Anger Foot sera potentiellement solide là encore, même si nous restons prudents. La démo se dotait d’environnements diversifiés, mais nous avons clairement peur que le titre peine à se renouveler sur sa construction, qui nous a parue parfois un peu feignante et répétitive. Il nous restera à voir cela sur le jeu final car pour l’heure, si la démo nous a surprise sur cet aspect, nous ne savons toujours pas de quoi il en retournera sur le jeu complet. Par contre, force est de constater que la patte graphique est fort satisfaisante, et attire directement notre rétine.

Du Hotline Miami dans Anger Foot

Anger foot news 9 2

Dans son gameplay, Anger Foot reprend l’élément du « one hit=one death » de Hotline Miami. Cela obligera le joueur à connaitre par cœur l’emplacement des ennemis à chaque défonçage de porte, afin de les ajuster sans se faire toucher, sous peine de mourir instantanément. D’ailleurs, le bébé de Free Lives est plutôt intéressant sur sa courbe de progression, qui monte crescendo. Vous commencez avec le coup de pied qui sera votre seule et unique arme pour dézinguer vos premiers adversaires armés d’une batte. Par la suite, de nouveaux ennemis avec de nouvelles armes à ramasser viendront se greffer à chaque niveau, pour ajouter un peu plus de difficulté et donc une nouvelle approche dans la jouabilité.

Le renouvellement devrait être constant dans la difficulté et les nouvelles situations pour vous débarrasser de vos ennemis. L’utilisation du décor sera aussi importante, dans la mesure où, par exemple, un baril pourra instantanément tuer un bon paquet d’ennemis derrière chaque nouvelle porte défoncée. Mais une porte elle-même peut aussi écrabouiller les divers malfrats se trouvant derrière. En somme, rien que sur cette démo, Anger Foot est diablement amusant, s’annonce taillé pour le speedrun et le scoring, et devrait forcer à l’expérimentation afin de passer les nombreux niveaux, qu’il sera parfois obligé d’apprendre par cœur.

La dernière mécanique de gameplay qui nous a beaucoup plu réside dans les améliorations, qui ne sont autres que de nouvelles chaussures. En progressant, vous allez déverrouiller de nouvelles paires de pompes aux capacités différentes. Par exemple, la seule débloquée dans cette démo permettait de recharger instantanément nos munitions à chaque adversaire tué. On est encore curieux de voir la teneur des autres compétences. En tout cas, cette feature devrait sans aucun doute s’avérer utile, et permettra incontestablement de vous faciliter la vie dans certains niveaux.

Et enfin si vous vous posez la question, oui, Anger Foot disposera de boss à combattre. Dans la démo, il était question de dégommer un immense hélicoptère possédant trois phases différentes. Le combat paraissait évidemment irréel, trippant, et vous n’aviez que votre coup de pompe pour lui faire beaucoup de dégâts. Nous verrons bien si les boss seront encore plus saugrenus sur la version finale, mais cette mise en bouche nous a en tout cas beaucoup plu.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Déjà attirant rien que sur le trailer d'annonce, Anger Foot se révèle pour l'heure super fun et addictif. Effectivement, le bébé de Free Lives nous gratifie d'une direction artistique loufoque comme le studio en a le savoir-faire, et s'offre un renouvellement très intéressant sur le gameplay qui se la joue Hotline Miami, mais en version FPS. La mécanique d'améliorations via les baskets devrait apporter une petite plus-value non négligeable sur la jouabilité, qui n'en reste pas moins frénétique et plutôt vivace, et où chaque erreur vous forcera à recommencer le niveau du début. Notre session de jeu était donc très positive et enthousiasmante. Rendez-vous certainement l'année prochaine pour sa sortie sur PC.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.