The Last Guardian : Sortie confirmée pour 2016 et informations supplémentaires

the last guardian banner illu e1456068862993 1

Éternelle arlésienne révélée lors de l’E3 2009 et qui devait à l’origine arriver sur PS3, The Last Guardian avait confirmé son retour à l’E3 2015 tout en annonçant une sortie au cours de l’année 2016. Dans un aperçu du jeu réalisé par le magazine Edge (via IBTimes) et grâce à un entretien avec Fumito Ueda, créateur du jeu, un lancement pour l’année 2016 a bel et bien été confirmé. D’autres informations sur le gameplay ont aussi été exposées.

Effectivement, quelques informations sur Trico et notre jeune héros ont été révélées, notamment le fait que Trico puisse tirer des éclairs rouges avec sa queue. Il sera ainsi possible, à l’aide de la toucher Cercle, de demander à la créature d’en lancer, pour ainsi les dévier avec un bouclier miroir, afin par exemple de détruire certains obstacles ou terrasser des ennemis.

Au début de l’aventure, l’animal n’écoutera pas systématiquement le joueur, c’est en avançant dans l’aventure que le lien se tissera entre nos deux protagonistes. Fumito Ueda reste tout de même inquiet car il espère que les joueurs ne seront pas gênés par cette particularité, désirée par la Team Ico (voir pourquoi plus bas).

Trico a aussi la particularité d’être un animal puissant mais qui a plutôt un tempérament craintif et timide. A ce titre, Edge a par exemple expliqué que lors d’une session de jeu où le garçon devait traverser un passage sous-marin, Trico râlait et refusait d’entrer dans l’eau.

Fumito Ueda s’est par ailleurs exprimé au sujet de ce que représente l’animal dans The Last Guardian :

« Cette créature n’est pas l’animal mignon comme il en existe déjà dans de nombreux jeux vidéo, ou même un allié vraiment utile. Son rôle est ambiguë, c’est ce que nous avons voulu exprimé dans le jeu, et il ne fait d’ailleurs pas toujours ce que vous lui demandez. C’est un des thèmes de The Last Guardian. C’est quelque chose de difficile à réaliser et de complètement différent. Je veux créer une expérience que les gens n’ont jamais connu auparavant. »

Cette particularité dans le caractère de la créature, aussi bien susceptible « d’irriter ou de charmer les joueurs », est donc un véritable désir du créateur japonais :

«La quantité de code est vraiment grande comparée aux intelligences artificielles de jeux plus conventionnels. Nous avons donné à la créature ses propres désirs. Donc en fonction de ce qu’il veut faire, cela affecte tout, même ses animations. Ce n’est pas un personnage humanoïde classique. »

Tout ceci semble en tout cas bien intéressant. L’E3 2016 ne manquera certainement pas de nous révéler de nouvelles choses, et peut-être justement, quelques passages du jeu évoqués par Edge.

Alors, rassurés de cette confirmation pour 2016 ?

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.