TEST. Plantera – Entre esclavage et jardinage

  • PC
  • 3DS
  • Wii U
Voir la note

Que les fans de jardinage et les gens stressés par la routine du quotidien se réjouissent, Plantera est maintenant disponible sur consoles ! Alors voici ce que nous avons pensé de la version 3DS.

Tout d’abord, sachez que Plantera n’est pas une nouveauté puisqu’il était déjà sorti sur PC au mois de janvier 2016. Mais la grande nouveauté c’est qu’il débarque maintenant sur Wii U et Nintendo 3DS. Alors est-ce que cela vaut le coup ? La réponse tout de suite.

J’ai un petit problème dans ma plantation

plantera 2

En premier lieu, un des points positifs de Plantera est qu’il est possible d’avoir trois sauvegardes différentes avec un seul jeu et que si vous possédez le même compte Nintendo Network sur Wii U et 3DS, en achetant le jeu sur l’une des plateformes, vous pouvez le télécharger gratuitement sur l’autre.

Cette petite précision faite, place maintenant au jeu en lui-même. Vous voilà donc plongés dans un jardin qui est pour le moment complètement vide, mis à part un petit être bleu et rond. Quelle est donc cette drôle de bête ? Et bien elle est là pour vous aider à récolter vos fruits et légumes. Mais vu que votre jardin est vide il faut tout d’abord les planter et bien évidemment, pour cela vous devrez acheter des plants. Comment faire vu que vous n’avez pas d’argent ? C’est simple, il vous suffit de cliquer sur les papillons entourés d’un halo jaune pour récupérer des pièces.

Une fois que vous en avez assez en votre possession, vous pourrez donc ouvrir le menu et choisir la plantation que vous voulez. Il y a trois types différents : au premier plan celles qui poussent au sol comme les radis et les carottes, au second plan les arbustes et buissons tels que les framboises ou les poivrons et enfin au troisième plan les arbres avec entre autres les cerisiers ou poiriers.

Une fois que vous avez fait votre choix, il ne reste plus qu’à décider de l’emplacement où vous allez mettre votre culture. Chacune ne coûte pas le même prix, mais a aussi une quantité de production et un prix de revente pour les fruits et légumes différent. A noter que vous ne pouvez vous déplacer que de droite à gauche. De plus, cela se fait à l’aide de petites flèches en bas de l’écran tactile, du joystick ou du pavé directionnel. Pour ma part, je trouve qu’il aurait été plus simple de pouvoir simplement faire glisser l’écran vers la droite ou la gauche, comme on peut le faire sur les téléphones ou les tablettes vu que l’écran de la 3DS est tactile.

Un petit lapin, s’est caché dans mon jardin

plantera 1

Au fil du temps, vous allez voir les fruits et légumes grandir et grossir, jusqu’à atteindre leur maturité, moment auquel vous pourrez les récolter. Et là c’est facile, il suffit de leur appuyer dessus pour les décrocher et d’appuyer à nouveau pour encaisser l’argent et l’expérience. En effet, plus vous en ramassez, plus votre jauge de niveau se remplit, et plus vous prenez de niveaux, plus vous avez accès à des légumes différents. Enfin presque, puisque vous n’aurez que cinq choix différents dans chaque catégorie, soit un total de quinze plantations différentes ce qui fait un peu léger.

Une fois que votre jardin est plein, vous avez l’option de l’agrandir pour pouvoir y mettre de nouvelles plantes. Mais bien évidemment plus vous voulez augmenter la taille de votre parcelle, plus cela coûte cher. Toutefois, voici une bonne nouvelle, le nombre de bêtes bleues va lui aussi augmenter au cours des prises de niveau.

Par contre, tout à l’heure nous vous disions qu’il suffisait de toucher les fruits et légumes pour les récolter, mais une chose vraiment dommage, c’est que même si vous ne faites rien, au bout d’un moment ils tomberont tous seuls et les ouvriers viendront les ramasser. Donc en résumé, soit vous avez l’option de cliquer comme un dératé sur votre écran pour évacuer le stress de la journée que vous venez de passer, soit vous regardez vos esclaves travailler pendant que vous vous la couler douce.

Et il en va de même pour les animaux, car oui il est possible d’acheter des poules pour avoir des œufs, des cochons pour avoir des objets de plus ou moins grande valeur, une vache pour du lait ou des moutons pour la laine. Ils risquent tous de se faire attaquer par différents prédateurs que lesquels vous devrez une fois de plus taper pour faire fuir. Des nuisibles comme par exemple des lapins, des taupes ou des pies seront aussi de la partie, mais si vous ne voulez pas vous embêter à les chasser, il suffira d’investir dans des chiens et/ou des épouvantails et le tour est joué.

Plantera, le jeu qui joue sans vous !

En plus de cela, même lorsque vous ne jouez pas, vos petits esclaves continuent de trimer pour vous faire gagner de l’argent. Et pas besoin de revenir régulièrement pour arroser vos plantations afin d’éviter qu’elles ne meurent, ou de récolter vos fruits et légumes avant qu’ils ne pourrissent, cela n’arrive jamais ! Pas besoin d’entretenir, pas besoin de cueillir, alors même s’il ne coûte que 4,99€, quel intérêt a-t-on à acheter Plantera ?

Pour finir sur une note positive, je dirais quand même que les musiques sont de toute beauté. De quoi vous détendre lors de vos sessions de jeu qui pourront durer des heures et des heures et des heures… à condition bien évidemment d’accrocher à ce style de jeu.

Pour conclure, mis à part les musiques envoûtantes et les graphismes colorés assez mignons, Plantera n’est pas un jeu avec un grand intérêt, si ce n’est cliquer, cliquer, cliquer et encore cliquer. Alors si vous avez envie de cliquer, pourquoi pas, mais sinon passez votre chemin.

L'avis de l'auteur

Je n'ai vraiment pas aimé ce jeu. Pourquoi se fatiguer à appuyer sur l'écran alors que tout se fait tout seul ? Un jeu pour les enfants ? Quel intérêt à part leur apprendre qu'il suffit de laisser le sale boulot aux autres et de récolter les bénéfices ? Non, j'avoue ne pas comprendre le but de ce jeu.

Laura Chevalier
f
Note du panda
4 10

Plantera

Points positifs

  • Un jeu pour deux consoles
  • Les musiques vraiment chouettes
  • Les graphismes colorés

Points négatifs

  • Peu de choix en plantations
  • Vraiment peu d'interêt

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

Copy link