PS5 : Specs, puissance, stockage… Tout savoir sur l’hardware

ps5 logo définitif blanc sur noir

C’est aujourd’hui mercredi 18 mars que Sony nous avait donné rendez-vous pour une vidéo présentation de la PlayStation 5. Après que Microsoft ait révélé les caractéristiques officielles de sa Series X, le géant japonais a enfin décidé de sortir de son mutisme pour contre attaquer rapidement. Place aux caractéristiques techniques et aux gros chiffres.

Les specs de la PlayStation 5 dévoilées

Dans cette longue vidéo de 52 minutes, Mark Cerny, l’architecte bien connu de la console, est revenu sur toutes les spécificités de la PlayStation 5. Carte graphique, processeur, stockage, tout a été détaillé. Bien sûr, pas de jeu, pas d’aperçu de la PS5, cette présentation, qui était initialement destinée à la Game Developers Conference, s’est uniquement concentrée sur l’hardware (comme cela avait été annoncé).

Sony partage ainsi de nouvelles informations sur la technique de sa PlayStation 5. On y découvre une bonne partie des composants, les fonctionnalités du GPU, comment Sony aborde le stockage interne et externe, l’audio 3D et bien d’autres joyeusetés. On revient sur l’ensemble des annonces, partie par partie.

Caractéristiques techniques de la PS5

PS5 teraflop 1

On va commencer par les gros chiffres. Après tout, c’est ce que préfèrent les constructeurs, vu que Microsoft et Sony auront décidément commencé par ça.

  • CPU : 8x Cores 3.5GHz Zen 2
  • GPU : 10.28 Teraflops, 36 CUs 2.23GHz en RDNA 2
  • Mémoire : 16 GB GDDR6
  • Disque dur : 825 Go en SSD / 256-bit
  • Bande passante : 448 Gb/S
  • Stockage Externe : Port NVMe SSD
  • USB 3.2 avec un support HDD externe
  • Lecteur optique 4K UHD Blu-Ray Drive

On peut donc remarqué que la puissance du GPU est inférieure à la Xbox Series X, qui elle, affiche 12 Teraflops. Un stockage un peu moins important, puisque sa concurrente est aussi à 1 To contre les 825 Go affichés ici. On précisera tout de même que sur ce stockage, la direction semble assez différente puisque Sony est sur un composant custom qui mise beaucoup sur le SSD. On reviendra aussi dessus, mais Sony opte pour le même système de stockage externe avec des SSD NVMe.

Le SSD, argument majeur de la PS5

ssd stockage

Parmi les nouveautés hardware de la PS5, l’ajout d’un disque dur SSD est selon Mark Cerny, l’un des ajouts les plus importants. C’est d’ailleurs ce que l’on entendait déjà depuis plusieurs semaines. Après de nombreuses rencontres avec différents éditeurs et développeurs, l’intégration d’un SSD était la requête prioritaire.

Grâce à cet ajout, la PlayStation 5 pourra ainsi charger les données beaucoup plus rapidement. Par exemple, il sera possible de charger des données de 16GB en à peine 2 secondes. Mark Cerny reprend d’ailleurs l’exemple des voyages rapides dans Spider-Man (déjà dévoilé il y a quelques mois sur un dev kit) : « En tant que créateur de jeu, nous sommes passés d’une méthode de distraction des joueurs (le métro dans Spider-Man par exemple) pendant les voyages rapides à un point où nous devons même ralentir les transitions ».

Sony justifie également la taille inhabituelle du SSD de 825 Go en précisant que cette taille est la plus optimale au niveau de l’interface ainsi que d’autres avantages. En comparaison, les SSD qu’utilisent les particuliers sont de 512GB, 1TB et plus. En ce qui concerne les contrôles pour les développeurs, Sony permet à ces derniers de mettre la priorité sur le transfert de données selon les besoins des jeux. En outre, tout est fait pour que ces derniers en fassent le moins possible afin de faciliter leur travail.

Concrètement, Sony explique que cela permettra d’avoir des écrans de chargement quasiment inexistants, une charge et une copie des données bien plus rapides mais également quasiment aucun délai pour l’installation des patchs et jeux sur la console. Il peut charger 5.5 Go en une seconde, soit 100 fois plus rapide que la PS4 environ.

Comment ajouter du stockage sur la PS5 ?

En fin de génération, cela a été particulièrement compliqué de stocker l’ensemble de ses jeux sur PlayStation 4, et même PS4 Pro. Avec 825 Go de stockage au lancement pour la PS5, on se pose la question : on fait comment ? Eh oui, avec des titres qui avoisinent les 100 Go de données, comme Final Fantasy VII Remake, l’interrogation est logique.

Du coup, que se passe t-il une fois que les 825 Go du SSD sont utilisés ? La PlayStation 5 pourra accueillir n’importe quel disque dur externe. Il sera toujours possible de lancer des jeux à partir de ces supports, bien que le lancement sera moins rapide que sur le SSD natif de la machine.

Sony annonce également que les NVMe (Non-Volatile Memory express) seront compatibles avec un slot prévu pour cet effet. Cependant, Sony précise qu’il faudra attendre pour que les nouveaux modèles répondent aux attentes de l’architecture de la console sans oublier que la compagnie validera elle-même pour être certain que tout soit conforme. Les prix également seront sans doute très élevés dans un premier temps. Un système de stockage externe récemment annoncé également du côté de Microsoft.

Un son 3D sans précédent

Concernant désormais la partie audio, la PlayStation 5 annonce une véritable évolution, allant dans le sens d’un véritable renouveau de la retranscription sonore dans un espace virtuel 3D. C’est après de nombreuses discussion avec des ingénieurs spécialisés dans le son sur son aspect purement technique qu’un constat s’est imposé : la génération actuelle (PS4 et Xbox One) possédait un véritable retard concernant cette dimension.

La volonté a été donc de développer le moteur Tempest, permettant ainsi une retranscription audio plus fidèle et plus puissante. L’objectif de ce Tempest Engine est de permettre une meilleure retranscription de l’espace en jeu, permettant de pouvoir dire exactement d’où chaque son provient.

L’autre volonté derrière cette dimension sonore, c’est de permettre aux joueurs de pouvoir profiter de cette qualité et de cette retranscription sans qu’il aient besoin d’un matériel son de qualité supérieure. La volonté est que, comme on peut le voir sur différents ordinateurs déjà, que le moteur fasse l’ensemble du travail en terme de retranscription virtuelle. Reste à voir ce que donnera véritablement ceci, manette en main et casque dans les oreilles pour pouvoir véritablement évaluer l’innovation derrière ce Tempest Engine.

Tout ne sera pas rétrocompatible

Bien que le focus n’était clairement pas sur la partie jeux vidéo, Mark Cerny a tout de même évoqué l’une des fonctionnalités majeures de la prochaine génération : la rétrocompatibilité. Si Microsoft a déjà confirmé que ses quatre générations seront compatibles sur la Xbox Series X, Sony n’avait pas encore confirmé la chose. Parce que oui, il n’y a toujours pas eu d’annonce officielle concernant la rétrocompatibilité PS1 > PS3.

Par contre, ce qui est sûr, c’est que la PlayStation 5 sera rétrocompatible avec la PS4. Partiellement en tout cas. Au lancement, ce seront un peu moins de 100 jeux qui le seront, piochés dans les titres PS4 les plus joués au cours de cette génération. On peut donc s’attendre à ce que des titres comme God of War, Horizon Zero Dawn ou encore The Last of Us 2 soient rétrocompatibles sur PS5.

Comparatif specs PS5 / PS4

specs techniques PS4 PS5

Dans la foulée de la diffusion de Sony, nos confrères de Digital Foundry nous ont proposé un article particulièrement complet dans lequel ils reviennent sur bon nombre d’aspects déjà évoqués. Ils ont également sorti comparatif entre les caractéristiques techniques de la PS5 et celles de la PS4, que vous retrouverez dans le tableau juste ci-dessus.

Vidéo The Road to PS5

A 17h, sur le blog de PlayStation, nous avons eu droit à cette fameuse vidéo de présentation « Road To PlayStation 5 » qui avait été annoncée sur le compte Twitter de PlayStation France.  Si jamais vous voulez revoir entièrement la présentation, celle-ci est visualisable juste au-dessus.

Voilà, c’est tout. Si les joueurs auraient aimé d’autres détails sur les jeux ou un aperçu de la machine, il faut rappeler que Sony nous avait annoncé une présentation centrée sur le hardware. On a donc été servi. Quant à la sortie de la PS5, elle est toujours fixée à fin 2020, bien que Sony n’a pas confirmé la chose au cours de sa présentation.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des