Sony craint que Microsoft augmente le prix des consoles et de ses services et que PlayStation devienne « comme Nintendo »

Nintendo xbox sony

Le document fourni par Sony à l’organisme britannique chargé de la régulation des marchés est une vraie mine d’or. On y trouve des déclarations très surprenantes de la part du constructeur, qui révèlent à quel point Sony se sent menacé par le rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft, et qui est donc prêt à employer tous les arguments possibles pour le faire capoter. On revient ici sur deux déclarations qui vont sans nul doute faire couler beaucoup d’encre, à commencer par la « crainte » de Sony de voir Xbox augmenter ses prix.

L’audace, le culot, tout ça…

Revenons d’abord sur l’argument le plus culotté de Sony (il faut bien dire les choses), qui exprime avant tout sa confiance sur le fait que la CMA (l’organisme britannique) va bloquer le deal. Au milieu de cette affaire, Call of Duty est le principal levier pour Sony, qui déclare qu’avec cette licence, Microsoft serait en position d’affaiblir de manière significative la concurrence.

Le constructeur avance une nouvelle fois que Call of Duty est irremplaçable, et que si Microsoft est en position de contrôler cette licence, l’entreprise pourrait priver ses concurrents d’un tel mastodonte. En faisant cela, à moyen-terme, « un grand nombre d’utilisateurs PlayStation passeraient surement chez Xbox ou s’abonneraient au Xbox Game Pass ».

Vient alors cette déclaration pour le moins lunaire de la part de Sony, qui clame qu’une telle chose pourrait nuire aux consommateurs et aux développeurs, puisque cela engendrerait des hausses de prix :

« Face à une concurrence plus faible, Microsoft serait en mesure d’augmenter les prix des consoles et des jeux pour les utilisateurs de Xbox (y compris ceux qui viennent de PlayStation) et d’augmenter le prix du Game Pass, ainsi que de réduire l’innovation et la qualité. »

Vous noterez toute l’ironie de ce passage lorsque l’on sait que Sony est le seul constructeur a avoir augmenté le prix de ses consoles et de ses jeux ces derniers mois. Il fallait l’oser celle-là.

PlayStation, prochain Nintendo ?

Durant les 22 pages qui composent ce document, Sony s’entête à rappeler que le contrôle de Call of Duty est un vrai problème. Microsoft s’était défendu du caractère « irremplaçable » de la licence, en démontrant que Nintendo n’en n’avait pas besoin, par exemple.

Sony répond aujourd’hui à cela, en déclarant d’abord que la stratégie de Nintendo est bien différente de celle de PlayStation et de Xbox, puisqu’elle ne se positionne pas sur le créneau des shooters réservés aux personnes de plus de 18 ans. Un marché très lucratif, où Call of Duty est effectivement roi.

Sony retourne donc cet argument en indiquant que la vraie stratégie avec ce rachat, c’est de faire de faire en sorte que PlayStation ne puisse pas rivaliser sur ce marché, et ainsi d’être un concurrent moins direct pour Xbox, comme Nintendo :

« Microsoft affirme que le modèle différencié de Nintendo démontre que PlayStation n’a pas besoin de Call of Duty pour rivaliser efficacement. Mais cela révèle la véritable stratégie de Microsoft. Microsoft veut que PlayStation devienne comme Nintendo, afin qu’il soit un concurrent moins proche et moins efficace de Xbox. Après le deal, Xbox deviendrait la plateforme unique pour toutes les franchises de jeux de tir les plus vendues sur console (Call of Duty, Halo, Gears of War, + Doom, Overwatch). »

Le fait que Call of Duty Modern Warfare 2 et Warzone 2.0 fassent de véritables cartons va certainement renforcer l’argumentaire mis en place par Sony. Et avec la FTC qui pourrait renforcer ses craintes via le dépôt éventuel d’une plainte, Microsoft se prépare sans doute à sortir les rames.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
oliv_211
oliv_211
12 jours plus tôt

Quelle bande de pleureuses chez Sony… Ils ont un effet marque à la Apple qui les place comme leader, vendent leurs exclues par million (cf. God of War), payent les éditeurs pour bloquer le game pass (cf. Capcom et Resident Evil)… En position dominante ils veulent juste étouffer la concurrence à défaut d’innover.

Dernière modification 12 jours plus tôt par oliv_211
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.